23/03/2013

Hiè, lé bouèbo é bouèba z'ant bourlo le monchu-hivè. Quin tin y fèra cetos Jhorn que vin ?

 

L'hivè l'é fran fo(u)rni. Hiè, devendro le 22 dè mâ, lé bouèba é lé bouèbo z'ant bourlo le monchu-hivè. Tot lé (zh)joueno dé l'ècoula des "l'éga-vive" fant dinse tot lô z'an per fêtar le fori (forié) que revint.(*)

 

photo20130322_bonhomme_hiver_eaux-vive.jpg
(Gran Marci a Pierre Antoine Petri per l'imazhe)

 
Quin tin y fèra cetos Jhorn (zhorn) que vin ?

  • Dessendo lé 23 (vintetrè) dé mâ :  l'syelo sara bien an-eblo, in-après y va plovre on bocon decé-delé. L'aprî-midzo quaque karâ de soleu san possiblyo. Su lo payis du valèse, lo payis d'amont et  de Grevire , l'fôhn balyera on bocon de soleu tan qu'a l'aprî-midzo.

  • Demeinzhe lé 24 (vintécatro) dé mâ : On crouy'tin l'matin avoué on mouaî de niola é kake plyozhe. L'aprî-midzo quaque karâ de soleu. Su lo payis du Valèse, preu an-niolâ mâ sin dôta onco(ra) sovin . De l'autr(o) lât dé l'Alpe, din lo payis d'Aoûta y plovretra on pou mé .

    Adon delon lé 25 dé mâ, l'tin é pâ dcho (pa nèto). L'é insartin, hazardâ.

  • Delon lé 25 (vintésin) et et Demâr lé 26 (vintéchi) dé mâ : dé niola et dé karâ de soleu, et tantô decé-delé ouna karâ de plyozhe é possiblyo dèssu lé montanye.
  • Demecrô lé 27 (vintécha), on bocon mé de soleu kazhi perto. Su l'val d'Aoûta, dé niola et dé karâ de plyozhe poossiblyo.


    Vocabulaire:
    Lo payis d'amont et  Grevire : le pays d'enhaut et la gruyère
    L'tin é pâ dcho (pa nèto). : le temps n'est pas sûr (évolution incertaine)
    Dèrriére karâ de soleu : dernières éclaircies (averses de soleil!)

    De l'autr(o) lât dé l'Alpe : de l'autre côté des Alpes
    mâ sin dôta onco(ra) sovin sè : mais sans dout encore souvent sec.
    (*) :L'hiver est bien fini. Aujourd'hui, vendredi le 22 mars, les filles et les garçons ont brûlé le monsieur-hiver. Tous les ans, toute la jeunesse de l'école des eaux-vives font ainsi pour fêter le printemps qui revient.


    IMG_4529.jpg
    Dejo 22 dé mâ: La lequèta nomo "la mouèta".  Su l'Léman, Lequèta, l'è lo nom qu'on a balyè  a lé batèl, lé barka, que y'on lo fond assebin plat.

22/03/2013

Jôrna mondialo de l'égoua, é assébin l'tin shi no tan ka demâr lé 26 dé mâ 2013

Houé, l'é la jôrna mondialo de l'égoua. Ouna jôrna per musar (pinsar) quemein fère per éparar (protègier) l'égoua é assebin myo la partazhi.(*)

 

Photo lionel fontannaz Geneva
A chi heura de la matenâ. l'égoua du léman é preu rozho, on dêrait que le soleu veut l'fère bourlâ(r) (breular).


A 6 heures de la matinée, l'eau du léman bien rose, on dirait que le soleil veut le faire brûler.

 

  • Devendro lé 22 (vintedou) dé mâ: Ouna jôrna avouè preu de soleu su to les payis, tantô quaque hyote niola arreverant din l'syèlo . y fèra dzha on bocon mè deu avoué 11 a 15 dègrè su la Plan-na. Dèssu lè montanye oun néto redox.

  • Dessendo lé 23 (vintetrè) dé mâ :  De bôn'hora dèrriére karâ de soleu, pouè adon l'syelo va s'en-eblar, in-après y va plovre on bocon. Su lo payis du valèse, lo payis d'amont et  Grevire , l'fôhn balyera on bocon de soleu tan qu'a l'aprî-midzo.

  • Demeinzhe lé 24 (vintécatro) dé mâ : On crouy'tin avoué on mouaî de niola é kake plyozhe. Su lo payis du Valèse, preu an-niolâ mâ sin dôta onco(ra) sè. De l'autr(o) lât dé l'Alpe, din lo payis d'Aoûta y plovretra on pou mé .

    Adon delon lé 25 dé mâ, l'tin é pâ dcho (pa nèto). L'é insartin, hazardâ.

  • Delon lé 25 (vintésin) et Demâr lé 26 (vintéchi) dé mâ : dé niola et dé karâ de soleu, et tantô decé-delé ouna karâ de plyozhe é possiblyo dèssu lé montanye.


    Vocabulaire:
    Lo payis d'amont et  Grevire : le pays d'enhaut et la gruyère
    L'tin é pâ dcho (pa nèto). : le temps n'est pas sûr (évolution incertaine)
    Dèrriére karâ de soleu : dernières éclaircies (averses de soleil!)

    De l'autr(o) lât dé l'Alpe : de l'autre côté des Alpes
    (*) : Aujourd'hui, c'est la journée mondiale de l'eau. Une journée pour réfléchir comment faire pour protéger l'eau et aussi mieux la partager.

21/03/2013

Acutâ (écoutez) l'premi bultin du tin prèzhi (parlé) in patoué: L'tin de dejô lé 21 dé mâ a delon lé 25 dé mâ 2013

  • Dejô lé 21 (vintchion )dé mâ :  L'matin oncoura dé mouai de nioles dèssu les montanye. Su la plan-na preu de soleu, é kake nioles. Su l'val d'Aoûta byo fèleû avoué l'vin du noo.

  • Devendro lé 22 (vintedou) dé mâ: Le soleu balyera bin su to le payi Arpitan, pouè adon l'syèlo sara on bocon tramèlu . y fèra dzha on bocon mè deu avoué 11 a 15 dègrè.

  • Dessendo lé 23 (vintetrè) dé mâ :  De bôn'hora dèrriére karâ de soleu, depués l'syelo va s'en-eblar, in-après y va plovre on bocon. Su lo valèse, l'fôhn soflyira, adan on bocon de soleu l'è onco(ra) bin possiblyo l'aprî-midzo.

  • Demeinzhe lé 24 (vintécatro) dé mâ : On crouy'tin avoué on mouaî de niola é kake plyozhe. Y va p'tétre plovre on pou mé per l'val d'Aoûta.

  • Delon lé 25 (vintésin) dé mâ : onco(r) en-neblo avoué dé la plozhe. La nâi tonberâ d'amont 1000 m (mélé mètrè)

    Apoyî ché (iqué) per acutar l'tin (prononcition pas garantie, si quelqu'un veut corriger la prononciation ..gran marci)
    podcast


    Vocabulaire :
    Aoûta : Val d'Aoûta , se prononce val d'oû-ta.
    Balyi(er): donner se prononce Bailler ,  . le soleil "donne" = le soleu balye. "
                   "Balye mé ouna vêrro de mès" = " Donne moi un verre de plus".
    Deu : doux
    Depués : ensuite ; dês adés, dêsi(n)que, ein aprî, in apré.
    Dèrrière : dernière. Dèrrièr (dernier)

    Bocon : on bocon = un peu
    Forî : lo forî , le printemps. mais aussi lo salyî, lo salyîfro, le salyîfur , (l'époque ou les troupeaux ressortent aux pâturage). Salyî = sortir + Defôr , dèfro = dehors
    Karâ: averse . Karâ de plozhe. Karâ de naî.
    Mé : plus (mé bèla : plus belle)
    Myo: mieux, (mio).
    Onco(r) : encore ; oncour(a).
    Tramèlu : l'syèlo sara tramèlu (le ciel sera voilé de nuages élévés). Lé trame=cirrus.

    Photo0338.jpg
    L'premî dzor du fo(u)ri , lé 20 dé mâ 2013 (dou-mélé-é-trèje)
    Lo marchî dé demecrô per l'égoua-vive.
    Y'a onco dé cortelyazho d'ivé: pasnalye (patenalye), tartifla (katifla), tchoû,cuerda (cûrda), pôro (porrâ), to paraî dé pomma, dé pere, é du fromajô!!


    Le premier jour du printemps, le 20 mars 2013.
    Le marché du mecredi au Eaux-Vives.
    Il y a encore des légumes d'hiver : carottes, pomme-de-terre, choux, courge, poireau, et également des pommes, des poires et du fromage !!

    Légumes: cort(e)lyazho, Zhardnazho, Jardenâzho.
    Jardin (potager): lo corti, lo courti
    Pasnalye = se prononce passe-naille.
    To paraî(î): également (tout pareil), on peut dire aussi "assebin"
    l'égoua, l'égue = l'eau


    lionel fontannaz photo patois arpitan
    Demecrô l'aprî-midzo, l'tin l'ire dzha myo avoué dé bèla karâ de soleu.
    Le fo(u)ri l'é pâ luen!!
    Kontr(o) la veprenâ, lo tonêro l'a baroto désu le dzura.

    Mercredi après-midi, le temps était déjà mieux avec de belles éclaircies.
    le printemps n'est pas loin!!
    En soirée (fin de journée), le tonerre a grondé sur le Jura.

    (Barotâ = gronder, è barôte = ça gronde, ouna barotâ = une brouette)

20/03/2013

L'tin de demecrô lé 20 dé mâ a demeinzhe lé 24 dé mâ 2013

  • Demecrô lé 20 (vin) dé mâ : L'premi dzhor du fori (printemps). l'matin sara an-neblo é pluvioza, y nêvetra d'amont 600 a 900m. Oun orazhô l'é possiblyo avoué dé petzé o dé grénolon. L'oura soflyira par à-ko déssu lo montanye. L'aprî-midzo sara lanli-lanlâ (instâblyo). Dé cou niolu, dé cou avoué dé karâ de soleu, é dé cou avoué dé karâ de plyozhe é de naî to méklô.
    Pèr l'val d'Aoûta, on bocon de soleu, pouè adon dè niola é kake karâ de plyozhe (naî d'amont 1000m). L'aprî-midzo sara dzha on bocon myo.

  • Dejô lé 21 (vintchion )dé mâ :  Preu de soleu su la plan-na, é kake nioles su lé montanye l'matin. Su l'val d'Aoûta byo fèleû  avoué l'vin du noo.

  • Devendro lé 22 (vintedou) dé mâ: l'matin le soleu balyera bin su to le payi Arpitan, pouè adon l'syèlo sara bin tramèlu . y fèra dzha on bocon mè deu avoué 11 a 15 dègrè.

  • Dessendo lé 23 (vintetrè) dé mâ :  l'syelo va s'en-eblar, in après y va plovre .

  • Demeinzhe lé 24 (vintécatro) dé mâ : On crouy'tin, ye sara bin on hazâ s'é plyu pa sti demeinzhe.


    Vocabulaire :
    Aoûta : Val d'Aoûta , se prononce val d'ta.
    Avau: en bas
    Balyi(er):
    donner se prononce Bailler ,  . le soleil "donne" = le soleu balye. "
                   "Balye mé ouna vêrro de mès" = " Donne moi un verre de plus".
    Deu : doux
    Bocon : on bocon = un peu
    Forî : lo forî , le printemps. mais aussi lo salyî, lo salyîfro, le salyîfur , (l'époque ou les troupeaux ressortent aux pâturage). Salyî = sortir + Defôr , dèfro = dehors
    Hazâ :hazard. Ye sara bin on hâza s'é plyu pa stu demeinzhe: il y bien probable qu'il pleuve ce dimanche.
    Karâ: averse . Karâ de plozhe. Karâ de naî.
    Méklâ : mélanger . To méklo (tout mélangé)
    . Aussi Méla, Mélanzhi, breûdâ.
    Mé : plus (mé bèla : plus belle)
    Myo: mieux, (mio).
    Oura (l'): le vent , l'uvra, l'vin.
    Par à-ko : par coup , en rafales.

    Petzé : grésil (pezté,pézé,pèzô) - Grésiller: pètza,pezetâ,pézotâ. Fère dé pèzté.
    (voir le vocabulaire des jours passés)
    Tramèlu : l'syèlo sara tramèlu (le ciel sera voilé de nuages élévés). Lé trame=cirrus.

 

Photo lionel fontannaz neige voirons

Lé vouèrons san oncor(a) bin peufâto de naî.
Les voirons sont encore bien "poudrés" de neige


podcast


Peufâ(r) (peûfa) : poudrer
Peufâto : participe passé
La peûfa : 1. la neige poudreuse , 2. la poussière (la peuffe)

IMPORTANT: Ce bulletin Météo n'a pour objet que d'enseigner le patois et non pas de renseigner avec fiabilité sur les conditions du temps en cours ou à venir



19/03/2013

L'tin de demâr lé 19 dé mâ a dessendo lé 24 dé mâ 2013

  • Demâr lé 19 (dijènou)dé mâ : l'tin sara lanli-lanlâ sta matin. Dé cou niolu, dé cou avoué dé karâ de soleu, é dé cou avoué dé karâ de plyozhe é de naî to méklô d'avau 500 a 700m. D'amont la montanye l'oura soflyira par à-ko.
    L'aprî-midzo, perto dé bèla karâ de soleu

    Pèr lé val d'Aoûta, on byo soleu
    .

  •  Demecrô lé 20 (vin) dé mâ : L'premi dzhor du fori. l'matin sara an-neblo é pluvioza, y nêvetra d'amont 600 a 900m. Oun orazhô l'é possiblyo avoué dé petzé o dé grénolon. Y fèra l'ourasoflyira par à-ko. L'aprî-midzo sara lanli-lanlâ (instâblyo). Dé cou niolu, dé cou avoué dé karâ de soleul, é dé cou avoué dé karâ de plyozhe é de naî to méklô.
    Pèr l'val d'Aoûta, on bocon de soleu, pouè adon dè niola é kake karâ de plyozhe (naî d'amont 1000m). Laprî-midzo sara dzha on bocon myo.

  • Dejô lé 21 (vintchion )dé mâ :  on bokon de soleu su la plan-na, é dé nioles su lé montanye. Su l'val d'Aoûta byo fèleû  avoué l'vin du noo.

  • Devendro lé 22 (vintedou) dé mâ: le soleu balyera bin su to le païs déz Arpitan. y fèra dzha on bocon mè deu avoué 10 a 12 dègrè.

  • Dessendo lé 23 (vintetrè) dé mâ :  l'tin sara lanli-lanlâ, dé cou an-aneblo avoué oune karâ de plyozhe é de la naî d'amont 1000 a 1200m, mâ assébin dé karâ de soleu, ké saran mé bèla su la plan-na. Pè le val d'Aoûta, preu de soleu.

    Vocabulaire :
    Aoûta : Val d'Aoûta , se prononce val d'ta.
    Avau: en bas
    Assébin : également.
    dé cou: quelques fois (kake kou, kôke kô, Daî coup (vd) , quaque yâdzo (vd).
    Balyi(er):
    donner se prononce Bailler ,  . le soleil "donne" = le soleu balye. "
                   "Balye mé ouna vêrro de mès" = " Donne moi un verre de plus".
    Câla: diminuer
    Deu : doux
    Bocon : on bocon = un peu
    Forî : lo forî , le printemps. mais aussi lo salyî, lo salyîfro, le salyîfur , (l'époque ou les troupeaux ressortent aux pâturage). Salyî = sortir + Defôr , dèfro = dehors
    Karâ: averse . Karâ de plozhe. Karâ de naî.
    Méklâ : mélanger . To méklo (tout mélangé)
    . Aussi Méla, Mélanzhi, breûdâ.
    Mé : plus (mé bèla : plus belle)
    Myo: mieux, (mio).
    Nêve: neiger .
    y naîvra grou vé la vêprenna!. il neigera fortement en soirée.
    Roye - Ro-ille (pleuvoir des cordes).
    qu'é roille (roye) tant è mé : qu'il pleuve (fortement) tant et plus. (Ro-ille) => Rolyâ. Plovai à
    Nêve: neiger
    .
    y naîvra grou vé la vêprenna! = il neigera fortement vers le soir.
    Oura (l'): le vent , l'uvra, l'vin.

    Par à-ko : par coup , en rafales.
    Pouè adon :puis ensuite

    Lanli-lanlâ : qui change souvent, variable, instable (kinsi-kinsi, instâblyo).
    Petzé : grésil (pezté,pézé,pèzô) - Grésiller: pètza,pezetâ,pézotâ. Fère dé pèzté.
    Grénolon: petite grêle. Grêle =grélo.

 

IMG_4367.jpg

Delon lé 18 dé mâ 2013

L'é pa on tin a bêtar ouna bouèba defôr sen ayon !!

Ce n'est pas un temps à mettre une jeune fille dehors sans habits

IMG_4368.jpg

 Delon lé 18 dé mâ, on bocon de naî per Geneva, mâ l'îre dé la wafa.

Lundi le 18 mars à Genève un peu de neige, mais c'était de la neige fondante.

Wafa = gouafa = (gllafa) =rafa = neige fondante

Neige fondante+boue = patyoka


IMG_4365.jpg

L'tin shi no (18.03.2013)