02/04/2013

Du solè, quaque niola. La plyozhe revin dejô ou devendro. Edito: Chièvra et fromâjo

La premî jornâ d'avri é passâ. L'ire ouna jornâ per fêre des fârsa, per badnâ(r), "po recafâ" quemin y diant din lo pay-is de vô. Ouna jornâ per épinglyar (Acroshî, arrapar) dè pêsson su l'râblyo dé dzein (su l'èchena, l'éran dé persna). Mâ yé va pa parla dè pêsson, yé va vô predzhi de chièvra (tchièvra), de cabra. Slé d'la famelye Agnellet dl'a Clusa(z). Ouna famelye que travalyî l'lafé (lat, lacèl) por fêre du chrevotin. Pensâ(de) à vô arrêta per lor fretire por achetar quaque fromajô por vô et vô z'ami. (*)

podcast

arpitan lionel fontannaz photo l'tin shi no
Dé chèvria brouna, et assébin dé blyan.

 

Quinto tin y fara sta semana ?

 

 Apoyî ché (iqué) per acutar lo messajô
podcast

  • Demâr lé 2 (dou) du mai d'avri:  Onco preu frâ per lo saijon, mâ avouè du solè (soleu).  Din la matenâ, su la plan-na Suisso de nôchâtel vé L'Léman, y'ara dé niola bâssa preu drua . L'aprî-midzo, y ara dé pasâjo de niola on pou pertot.

  • Demecrô lé 3 (trè) d'avri : preu de solè, et quaque niola bâssa u dl'a bruma.

  • Dejô lé 4 (catro) d'avri: l'tin sara lanli-lanlâ, avoué de carâ de soleu, mâ tot paraî dé niola, et decé-delé oune ptyouta carâ de plyozhe é possiblyo. Su Pay-is d'Aoûta on bocon mè de niolla é de plyozhe.

  • Devendro lé 5 (sin, fin) d'avri : enneblo avoué quarque plyozhe (ploge) et la naî d'amont 900 (nou-sin) mètro.Su lo payis d'Aoûta et lo Valêse onco du solè par à cou é quaque pytouta carâ possiblyo.

  • Dessendo lé 6 (si, chi) d'avri: en-neblo, quaque carâ de solè et de plyozhe, dl'a biza l'aprî-midzo.

  • Demeinzhe lé 7 (cha) d'avri : Frâ por la saijon avoué dl'a biza é quaque carâ de solè. On pou mé de solè su l'val d'aôuta.


    Vocabulaire... lé mot san tot mèklo:

    Mai d'avri : mois d'avril.
    Dru (-a):
    épais
    sta :
    cette (aussi ce dit Rla dans le chablais savoyard)

    dé mouai : beaucoup, nombreux
    Remuar  (s'): (s') déplacer

    an-nvolâ: adj., couvert de neige (ep. des vêtements) :  -âye, -é (cf Viret)
    Soleu : solè = soleil (d'autre version, fèleû,..)
    par à cou : par intermittence
    velâjo [v(e)ldzo] : village

    IMG_4771.jpg
    Chevrotin A.O.C dl'a Clusa(z)


    (*) La première journée d'avril est passée. C'était une journée pour faire des farces, pour plaisanter, pour "blaguer-rigoler" comme ils disent dans le pay-is de vaud. Une journée pour accrocher des poissons dans le dos des gens (des personnes).  Mais je ne vais pas vous parler de poisson, je vais vous parler de chèvres. Celles de la famille Agnellet de la Clusaz. Une famille qui travaille le lait pour faire du chrevotin. Pensez à vous arrêter à leur fruitière pour acheter quelques fromages pour vous et vos amis !

01/04/2013

L'tin de delon le premî jorn d'avri tant qu'à devendro lé 5 d'avri. Edito: L'"Arpette" dé Arpitan

Dessendo, ye su allâ avouè ma fèna et mes dou petiôt per lo vèlâjo de la Clusa(z) din la hiôte-savouè. Tot d'on coup, j'è viu ouna pancarta que desève "L'ARPETTE". Oh, mè su det, I'm fôt trouvar d'âtro câro que s'nome dinse. Y n'en cognèsso pas, adon j'é farfolyâ su google-map et map-search. Tant qu'à ora, j'è trovâ catrô carrô que s'apelant l"Arpette", 5 (fink) in tot avouè sle dé Confins per la Clusa(z)): L'Arpette de Mase et de Nenda(z) din lo valêse, de Fréterive in savouè, et yona din l'Parco nacionâl du Mercantour (F).
Cognèssein-vô d'âtro Arpette ?, On mot que sôna fran bien avouè le mot "Arpitan", qu'en pensâd-vô ? (*)

Arpitan , Arpian : vêre Wikipedia

Arpette arpitan lionel fontannaz francoprovençal
L'Arpette du coutâ dà confins per la Clusa(z) in Hiôte-savouè.
Dessendo 30.03.2013

 

  • Delon de pâke, lé premi jorn du mai d'avri: Y farâ fran fraî avoué dé Dzala a l'arbâ. L'tin sara sè, avouè preu de soleu (solè), mâ avouè dé niola bâssa su la plan-na , de nôchâtel à tant qu'au L'léman, mâ el dècamparerant preu vito. Din l'val d'Aoûta preu de soleu l'matin, mâ l'aprî-midzo dé mouai de niola(e) et quaque gottâ possiblyo et de la nâi d'amont 900 (nou-sin) mètro. sté niola van s'remuar du dôfenâ contre la Savouè et lo pay-is Romand.

  • Demâr lé 2 (dou) du mai d'avri:  Onco preu frâ per lo saijon, mâ avouè du solè (soleu).  u la plan-na Suisso de nôchâtel vé L'Léman, y'ara dé niola bâssa preu drua din la matenâ. L'aprî-midzo, y ara dé pasâjo de niola on pou pertot.


  • Demecrô lé 3 (trè) d'apri : preu de solè, et quaque niola bâssa u dl'a bruma.

  • Dejô lé 4 (catro) d'apri: l'tin sara lanli-lanlâ, avoué de carâ de soleu, mâ tot paraî dé niola, et decé-delé oune ptyouta carâ de plyozhe é possiblyo. Su Pay-is d'Aoûta on bocon mè de niolla é assebin de carâ de plyozhe.

  • Devendro lé 5 (sin, fin) d'avri : enneblo avoué quarque plyozhe (ploge) et la naî d'amont 900 mètro.
    Su lo payis d'Aoûta et lo Valêse onco du solè par à cou.


    Vocabulaire... lé mot dsan tot mèklo:


    Mai d'avri : mois d'avril.
    Dzala : gelée
    Dru (-a):
    épais
    sta :
    cette (aussi ce dit Rla dans le chablais savoyard)
    Cllyâ :
    clair

    dé mouai : beaucoup, nombreux
    flyocon : flocon , (nèvolon, prevôla, prevolèt, prevè, prevula, ...)
    tot méklo: tout mélangé
    Aouir : entendre (se prononce A-ouir)
    Lavenche , Lavin(j)che : avalanche
    Remuar  (s'): (s') déplacer

    Debaroulâr : glisser, descendre, dévaler
    Velâjo : village
    La hyaute , la hiôte : la haute-savoie.
    Lo têt : le toit
    an-nvolâ: adj., couvert de neige (ep. des vêtements) :  -âye, -é (cf Viret)
    Soleu : solè = soleil (d'autre version, fèleû,..)
    par à cou : par intermittence
    velâjo [v(e)ldzo] : village

(*) Samedi, je suis allé dans le petit village de la Clusaz en haute-savoie avec ma femme et mes deux petits (enfants). Tout un coup, j'ai vu un panneau qui indiquait "L'ARPETTE". Oh, je me suis dit, il me faut trouver d'autre coin qui se nomment ainsi. Je n'en connaissais pas, alors j'ai farfouillé sur google-map et map-search. Jusqu'à maintenant, je n'ai trouvé que 4 coins qui s'apellent comme ça (ainsi), 5 en tout avec celui des Confins à la Clusaz. L'Arpette de Mase et de Nenda(z) en Valais valêse, de Fréterive en savoie, et une dans le Parc national du Mercantour (F). Connaissez-vous d'autres Arpette ?, un mot qui sonne vraiment bien avec le mot Arpitan, qu'en pensez-vous ?.

31/03/2013

Demeinzhe et delon de pâke fran frâ avouè dl'a biza. Devendro lé 29, on aouissèvo dé lavenche din lé Aravis.

"Devendro lé 29 (vinté-nou) dé mâ(r), on aouissèvo (aouissai) lé lavenche que débaroulâvant din lé lavanshî dé mountanye dé Aravis. Sta (rla)mountanye san du coutâ du velâjo dl'a Clusaz, din lo pay-is de la hyaute." (*)

photo lionel fontannaz meteo patois francoprovençal arpitan

30 mâ(r) 2013 - La Clusaz - Lé têt san onco tot plen de naî. L'é onco oun Pèté d'naî.
On pu assébin dère, lé têt san onco tot an-nvolâ. (cf diccionèro Viret)


Apoyî ché (iqué) per acutar lo messajô
podcast

  • La sinta Demeinzhe lé 31 (Treinta-chon) dé mâ : l'tin sara fran fraî avoué dl'a biza . Preu en-neblo l'matin, avouè dé carâ de naî d'amont 500 a 700 mètro, surtot su lé montanye de vô, de fribôrg et du chablé. Dé coup, su la plan-na d'la naî sara tot méklo avoué d'la plyozhe. Lo Soleu arreve ples vito su la Franche-contâ, la Brêsse et le Biojolês. L'aprî-midzo, l'tin sara sè avoué dé bèla carâ de soleu su la plan-na avouè dl'a Biza. Su lé montanye onco dé mouai de niola avouè on u dou flyocon. A la tombâ, l'syelo devindra Cllyâ. Su l'val d'Aoûta preu de soleu avoué du l'oura du No (nord) et du foehn tant qu'à d'avau

    (
    .... Gran marci por le mèssajô de Houè, de Luca du Val d'Aoûta que no at ècrit :" Lo cièl est tot seren")
  • La sinta delon, lé premi jorn du mai d'avri: Y farâ fran fraî avoué dé Dzala a l'arbâ. L'tin sara sè, avouè preu de soleu, surto din lo pay-is du Valêse. L'syèlo s'en-enblarâ vé la vêprenna. Din l'val d'Aoûta preu de soleu l'matin, mâ l'aprî-midzo dé mouai de niola et quaque gottâ possiblyo.

  • Demâr lé 2 (dou) du mai d'avri:  L'syèlo sara à maitya avoué dé niola é du soleu.  Su la plan-na Suisso de nôchâtel vé L'Léman, y'ara dé niola bâssa. Su lo payis d'Aoûta et lo Valêse preu en-neblo.


    Depouè demecrô lé 3 (trè) d'apri 2013, l'tin é hazardâ.

  • Demecrô lé 3 (trè) d'apri et Dejô lé 4 (catro) d'apri: l'tin sara lanli-lanlâ, avoué de carâ de soleu, mâ tot paraî dé niola, et decé-delé oune ptyouta carâ de plyozhe é possiblyo.


    Vocabulaire:


    Mai d'avri : mois d'avril.
    sta :
    cette (aussi ce dit Rla dans le chablais savoyard)
    Cllyâ :
    clair

    dé mouai : beaucoup, nombreux
    flyocon : flocon , (nèvolon, prevôla, prevolèt, prevè, prevula, ...)
    tot méklo: tout mélangé
    Aouir : entendre (se prononce A-ouir)
    Lavenche , Lavin(j)che : avalanche
    Debaroulâr : glisser, descendre, dévaler
    Velâjo : village
    La hyaute : la haute-savoie.
    Lo têt : le toit
    an-nvolâ: adj., couvert de neige (ep. des vêtements) :  -âye, -é (cf Viret)
    velâjo [v(e)ldzo] : village


    (*) "Vendredi le 29 mars, on entendait les avalanches qui glissaient (dévalaient) dans les couloirs d'avalanche des Aravis. Ces montagnes sont du côté du village de la Clusaz en haute savoie (la hyaute).

30/03/2013

On crouyo tin, ouna météo perfèta per dèkora et megiér (Medzhi) dé Oua de pâke.

 

Ouna Mâre Cygno côve ses oua (Wa, ou). Sta mâra cygno se balye bin (preu) Peurâ que ion vôlont lui Robâr ses Oua per Pâke [Pât(y)e]. (*)

IMG_4706.jpg
Ouna mâre cygne du coutâ dé Pâquis (Geneva) lé 28.03.2013

 

On tin fran fraî per pâke.

  • Dessendo lé 30 (Treinta) dé mâ : L'tin sara sovin en-neblo avoué de la plyozhe (Ploge). Su l'pay-is d'Aoutâ et dé coup su le Valèse surtot, quaque carâ de soleu san possiblyio din la matinâ. La naî tonbera d'amont 1200 métro, et d'amont 700 métro vé la vêprenna.

  • La sinta Demeinzhe lé 31 (Treinta-chon) dé mâ : l'tin sara fran fraî avoué dl'a biza. Preu en-neblo l'matin, et decé-delé oune ptyouta carâ de naî d'amont 500 a 700 mètro, surtot su lé montanye de vô, de fribôrg et du chablé. Dé coup, su la plan-na d'la naî sara tot méklo avoué d'la plyozhe. L'aprî-midzo, l'tin sara sè avoué dé bèla carâ de soleu su la plan-na. Su lé montanye onco dé mouai de niola avouè on u dou flyocon. A la tombâ l'syelo devindra Cllyâ.

  • La sinta delon, lé premi jorn du mai d'avri: L'tin sara sè, avouè preu de soleu. L'syèlo s'en-enblarâ vé la vêprenna. Mâ y farâ fran fraî avoué dé Dzala a l'arbâ..


    Vocabulaire:

    Mai d'avri : mois d'avril.
    dé mouai : beaucoup, nombreux
    flyocon : flocon , (nèvolon, prevôla, prevolèt, prevè, prevula, ...)
    por cein que
    :par ce que (vd)
    megiér (Medzhi) : manger
    ion : quelqu'un (iona =quelqu'une). On peut aussi dire Quaqu(i)on.
    Robâr : voler

    tot méklo: tout mélangé
    (*) Une mère cygne couve ses ouefs. Cette mère cygne a sûrement (preu, bin) peur (se donne peur) que quelqu'un veuillent lui voler ses oeufs pour pâques

29/03/2013

Demeinzhe de pâke, la tempèratura va onco dècrêtre avoué dl'a biza.

Cougnèssein vô lo livro "Climat des Romands"? . L'é oun livro dé Martine Rebetez é Christine Barras que devese dé fasson (fachon) d'èsplikâ l'tin que fâ et tot paraî l'tin que farâ p'tétre. Tota lo esprèchon san éklyar(s)i de fasson scientifiquo.

IMG_4718.jpg


Oun tin fran fraî per pâke.

  • le Gran devendro lé 29 (vinténou) dé mâ : L'matin dèrriére carâ de soleu su l'pay-is du Vâlese, ôtremein l'tin sara sovin an-aneblo avoué de la plyozhe tantô, é dl'a nâi d'amont 1300 à 1500 mètro. qua(r)que carâ de soleu su l'pay-is d'Aoûta.
  • Dessendo lé 30 (Treinta) dé mâ : l'tin sara sovin en-neblo avoué de la plyozhe (Ploge). Su l'pay-is d'Aoutâ et dé coup su le Valèse, quaque carâ de soleu san possiblyio din la matinâ.

  • La sinta Demeinzhe lé 31 (Treinta-chon) dé mâ : l'tin sara fran fraî avoué dl'a biza,  lanli-lanlâ, avoué de carâ de soleu, mâ tot paraî dé niola, et decé-delé oune ptyouta carâ de naî d'amont 500 a 700 mètro .

  • La sinta delon, lé premi jorn du mai d'avri: L'tin sara sè, avouè preu de soleu. L'syèlo s'en-enblarâ vé la vêprenna. Mâ y farâ fran fraî avoué dé Dzala a l'arbâ..


    Vocabulaire:
    Dèrriére karâ de soleu : dernières éclaircies (averses de soleil!)
    La sinta delon : lundi saint
    Le Gran devendro : le vendredi saint.
    à maitya: à moitié
    L'tin dé la Gran semana à tant qu'à Pâke (Pâ-ty-e): le temps de la semaine sainte jusqu'à pâques.
    Mai d'avri : mois d'avril.

    y'ara dé niola bâssa ou dé broulyâ(r) = il y aura des nuages bas et dé brouillards.
    La bouèta à imazhe : la télévision
    "Ch(tz)alende su la lôzha, Pâk(ty)e au tizon." :
    por cein que :par ce que (vd)



    Extrait du Poème
    QUAND LES PRIMEVÈRES REVIENDRONT !
    d'Amélie GEX (1878) , Cf Thèse Dominique Stich.

    Soflla le vent, soflla la bisa !
    Noutros môrts plôront diens l'Égllése
    Le vent et los môrts sè quèsieront
    Quand les pipètes revindront !

    Traduction:
    Souffle le vent, souffle la bise ;
    Nos morts pleurent dans l'Eglise
    Le vent et les morts se tairont
    Quand les primevères reviendront !

  • (vo pouède vère d'âtro mo Patouè-Français su lé bultino météo dé jorna passâ.)