10/04/2013

Dé mouai de plozhe, de l'oûra. Mâ Demeinzhe le fori (forié) sara intche!

IMG_4836.jpg

Demâr le 9 (nou) d'avri, aprî lé groûssa plyozhe, l'è avaî qua(r)que câra de solè et y plyovnafîssaî decé-delé.
Vè la vêprenna oun arglyanshî (no pouvein assèbin dêre ouna rwa d'san Martin (roue de saint Martin). Intshe, l'ètâ Petou ouna maityâ de rwa !!

plyovnafî = faire des giboulée<=>(averses=câra de plyozhe)
arglanyanshî : arc en ciel (églantier) , (ref. Viret).
Intshe: ici
Petou: plutôt
maityâ : moitié

 
Apoyî ché (iqué-, inche) per acutar lo messajô
(appuyer ici pour écouter le message complet)

podcast

Vêtiâ l'tin de sta seman-na, blè et ventâ 

 

Demecrô lé 10 (dijé)a tant qu'à demeinzhe lé 14(catorje)  d'avri : L'vin va tozho  souflyâ depouè le couchant, oun vin que sara preu fôrt et que soufflyra per a-kô, assébin su la plan-na que d'amont lé montanye. L'tin sara preu en-enblo avoué dé cou dé groussâ rolyê. Dari lè groussâ plozhe, l'tin sara lanli-lanlâ avouè dè rérya de fèleû mâ assèbin dè carâ de plyozhe.

Mâ demecrô, la plyozhe devrè(ye) achûta oun sacrè bè de momin avouè  dé éklyapâ (no pouvein assè bin dêre dè éclyarcia, u dé câra de soleu, et onco dé rérya de fèleû). Lé niola r'vindrant tant-tôt, avouè decé-delé yon u dou p'tyota goûta. Demecrô, l'val d'Aoûta sara à la chûta de l'âtro flyan de l'Arp avouè preu de solè é du fôhn.

La nâi tonbera d'amont 1200 (milo-dou-sin) à 1600 (milo-shi-sin) mètro, et p'têtre tant qu'à 2000 (dou-milio mètro) dejô. Et fôdra contâ avouè dé brâvamê de naî, tôta soufflya, sè dêre que lo danzhî de
lavenche (tze) porrâ kraître.

Dessendo lé 13 (trèje) d'avri: dé carâ de soleu et Petou sè.

Demeinzhe lé 14 (catorje) d'avri :
A la fin de l'fin le fo(u)ri sara  Intsche !, avouè on byo solè et dè tempèraturo l'aprî-midzo dé 16 tant qu'à 20 degré !!

Le fo(u)ri: le printemps, Intche :ici, à la fin dl'e fin : pour finir

lionel fontannaz, l'tin shi no, arpitan, francoprovençal

 

Demâr le 9 (nou) d'avri, ouna groûssa câra de naî kontro lo salève.
nô pouvein aouir lo tonnerro assèbin !

naî: neige
aouir: entendre

 

 

09/04/2013

Sta seman-na, dé mouai de plozhe, nô saran sovin blè.

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, l'tin shi no

Houè dé coup plyovive, dè coup l'tin ira sè...
Mâ tôt paraî lo batèl lo "savouè" d'la CGN, l'ètâ fran byo
mèmo dèso oun syelo preu en-neblo !!

Lo savouè l'a ètâ bâti  in 1914 (milo-nou-sin-cartoje)
Yora, sto batèl fâ la navèta intre Geneva è yvouère.

Apoyî ché (iqué-, inche) per acutar lo messajô
(appuyer ici pour écouter le message complet)

podcast

 Vêtiâ l'tin de sta seman-na, blè et ventâ 

Demâr lé 9 (nou)a tant qu'à dessendo lé 13(trèje)  d'avri : L'vin va tozho  souflyâ depouè le couchant, oun vin que sara preu fôrt et que soufflyra per a-kô, assébin su la plan-na que d'amont lé montanye. L'tin sara preu en-enblo avoué dé cou dé groussâ rolyê. Dari lè groussâ plozhe, l'tin sara lanli-lanlâ avouè dè rérya de fèleû mâ assèbin dè carâ de plyozhe; adon oun orazhô sara possiblyo


Demecrô, la plyozhe devrè(ye) achûta oun sacrè bè de momin avouè  dé éklyapâ (no pouvein assè bin dêre dè éclyarcia, u dé câra de soleu, et onco dé rérya de fèleû).

Demacrô l'val d'Aoûta, sara à la chûta de l'âtro flyan de l'Arp avouè preu de solè é du fôhn.

La nâi tonbera d'amont 1200 (milo-dou-sin) à 1600 (milo-shi-sin) mètro, et p'têtre tant qu'à 2300 (dou-milio - très sin mètro) dejô. Et fôdra contâ avouè dé brâvamê de naî, tôta soufflya, sè dêre que lo danzhî de
lavenche (tze) porrâ kraître.

 

radar_08mars2013.png

Vocabulaire... lé mot san tot mèklo:

achûta: (s' arrêter (quand les précipitations s'arrêtent)
a la chûta: à l'abri .. des précipitations  (ouna Chûta / sûta= un cabane, une cahute)
Blè: mouillé
Boura : y va boura , il va souffler fort

groussâ rolyê
: grosse pluie
intrèdou : entre deux
éklyapâ = câra de soleu, râda de soleu, rérya de soleu (fèleu), .. = éclaircies (réf. Viret)
brâvamê de naî: beaucup de neige
lo danzhî de lavenche (tze) porrâ kraître : le danger d'avalanche pourrait augmenter
dé mouai: de nombreux (-ses)
petyouta arosâes de plozhe : aorsâes (averses à savièse), carâ de plozhe (ploge) en savoie.
L'oûra: le vent
dè cou preu fôrt : parfois assez fort.

Aujourd'hui, parfois il pleuvait, parfois le temps était sec.
Mais malgrè tout le bateau de le savoie de la CGN était vraiment beau, même sous un ciel bien nuageux.
Le savoie a été construit en 1914.
Aujourd'hui il fait la navette entre genève et yvoire

08/04/2013

Sta seman-na, y va plyuvre preu sovin, y va boura, dinse l'ê(r) sara fran proupo

 

3jours_PM10_LaCote.png


L'vin que va soufflya va nètyi (dékrotâ) tota sta PEÛFA que nô avein z'u depouè quâque jorn (zho).

Fô savaî que la l(i)mita de peûfa que fô pa dépassâ lé dè 50 (chinkanta) micro-grammo
per yon mètro-cubo d'ê.

  Apoyî ché (iqué-, inche) per acutar lo messajô
(appuyer ici pour écouter le message complet)

podcast

Vêtiâ l'tin de sta seman-na


Delon lé 8 (Oui) a tant qu'à devendro lé 12(douje)  d'avri : L'oura va souflyâ depouè l'atlantico, oun vin que sara dè cou preu fôrt, assébin qu'su la plan-na que d'amont lé montanye. On pourê dêre que l'tin sara crouyo; L'è vré que l'tin sara preu en-enblo avoué dé cou dé groussâ rolyêD'on coutè, to lô jorn (zho), y va plyovre , d'acoo !, mâ d'on âtro couté l'ê(r) sara proprô et preu ravigôtin.
Demecrô, la plyozhe devrè(ye) achûta oun sacrè bè de momin avouè  dé éklyapâ (no pouvein assè bin dêre dè éclyarcia, u dé câra de soleu, et onco dé rérya de fèleû).

Demacrô su l'val d'Aoûta, sara à la chûta de l'âtro flyan de l'Arp avouè preu de solè.

La nâi tonbera d'amont 1200 (milo-dou-sin) à 1600 (milo-shi-sin) mètro, et p'têtre tant qu'à 2000 (dou-milio mètro) dejô. Et fôdra contâ avouè dé brâvamê de naî, tôta soufflya, sè dêre que lo danzhî de
lavenche (tze) porrâ kraître.

Vocabulaire... lé mot san tot mèklo:

achûta: (s' arrêter (quand les précipitations s'arrêtent)
a la chûta: à l'abri .. des précipitations  (ouna Chûta / sûta= un cabane, une cahute)
Boura : y va boura , il va souffler fort

groussâ rolyê
: grosse pluie
éklyapâ = câra de soleu, râda de soleu, rérya de soleu (fèleu), .. = éclaircies (réf. Viret)
brâvamê de naî: beaucup de neige
lo danzhî de lavenche (tze) porrâ kraître : le danger d'avalanche pourrait augmenter
dé mouai: de nombreux (-ses)
petyouta arosâes de plozhe : aorsâes (averses à savièse), carâ de plozhe (ploge) en savoie.
PEÛFA (la) : la poussière.
tô solet: tout isolé, tout seul

L'oura: le vent
dè cou preu fôrt : parfois assez fort.

lionel fontannaz, l'tin shi no,arpitan, farncoprovençal

07/04/2013

Demeinzhe preu de solè, dè tyeu Delon de l'Oura et dé plyozhe. Houè yeu è passâ la fontana ?

 

l'tin shi no, arpitan, francoprovençal, lionel fontannaz
Dessendo lé 6 (shi) d'avri 2013.
 

Houè, lé touristo l'îrant tô capo, y s'demandâve yeu è passâ la fontan(a) de Geneva ?. M'en va vô espliquâ. Adon quand la biza è bèla, l'otorita va fromâ la fontan(a), âtraman la biza peusse lé goutâ d'égua vè la vèla, et dinse stè gotâ fâ ékiflyâ kontrô lé dzein que s'banbânnant to du lan du lè. Por su, a Geneva y prefêrant dé touristos to câpo, mâ tô sè, que dè touristo to contint mâ tout blè (to môlyo) (*)

 

  Apoyî ché (iqué-, inche) per acutar lo messajô
(appuyer ici pour écouter le message complet)

podcast

L'tin de sta demeinzhe e de la seman-na que vin

 

 

  • Demeinzhe lé 7 (cha) d'avri : Frâ por la saijon avoué din la mâtinâ onco quaque niola bassâ et dl'a biza, mâ assè bin du solè din la j(z)ôrnâ. Din l'val daoûta, ouna petyouta arosâes de plozhe è possiblyo tô solet d'amont lé montanye .

  • Delon lé 8 (Oui) a tant qu'à dejô 11(onje)  d'avri : L'oura va souflyâ depouè l'atlantico, oun vin que sara dè cou preu fôrt, assébin qu'su la plan-na que d'amont lé montanye. On pourê dêre que l'tin sara crouyo; L'è vré que l'tin sara preu en-enblo avoué dé cou dé groussâ rolyêD'on coutè, to lô jorn (zho), y va plyovre , d'acoo !, mâ d'on âtro couté l'ê(r) sara proprô et preu ravigôtin.
    La nâi tonbera d'amont 1200 (milo-dou-sin) à 1600 (milo-shi-sin) mètro, et fôdra contâ avouè dé brâvamê de naî, tôta soufflya, sè dêre que lo danzhî de
    lavenche (tze) porrâ kraître.

 

Vocabulaire... lé mot san tot mèklo:

groussâ rolyê : grosse pluie
brâvamê de naî: beaucup de neige
lo danzhî de lavenche (tze) porrâ kraître : le danger d'avalanche pourrait augmenter
dé mouai: de nombreux (-ses)
petyouta arosâes de plozhe : aorsâes (averses à savièse), carâ en savoie.
tô solet: tout isolé, tout seul

L'oura: le vent
dè cou preu fôrt : parfois assez fort.

Aujourd'hui les touristes étaient tout déçu (triste), ils se demandaient ou était passé le jet d'eau de Genève. Je vais vous expliquer. Alors quand la bise est soutenue (belle),l'autorité va fermer le jet d'eau. Sino, la bise pousse les goutets d'eau vers la ville, et aindi ces gouttes giclent les gens qui se promènent (lanbinent) tout le long du lac. Pour sûr, à Genève ils préfèrant des touristes tout triste mais tous secs, que des touriste content mais tous mouillés.

Littérallement : (c
es gouttes font gicler contre les gens) stè gotâ fâ ékiflyâ kontrô lé dzein

Rappel :Ce bulletin Météo n'a pour objet que d'enseigner le patois et non pas de renseigner avec fiabilité sur les conditions du temps en cours ou à venir

06/04/2013

Dessendo dé niola bassâ du solè d'amont, demeinzhe byo tin. frâ avouè d'la biza.

 

 Bonzho a tô,

l'tin shi no, arpitan, francoprovençale, lionel fontannaz

  Apoyî ché (iqué) per acutar lo messajô
(appuyer ici pour écouter le message complet)
podcast

Vêtia la rubrico, "Tè qu'è que sin-tye ?" L'atrô zho, y'é yu oun bouèbo que volyu pohî (fâre poya) su oun âbro, oun bouchèt de la cora d'écoulâ de Mont-Choisy à Geneva. l'è oun tôt novèl sport que cé fâ din lè vèla. Lé boubéo corzant et seutant in fâsin dé valdingâ quemein dé tchèvrâ. (*)

 

Vêtia (vêque) l'tin à tant qu'à la fin de sta sman-na et l'intran dl'a sman-na que vin:

 

  • Dessendo lé 6 (si, chi) d'avri: y 'ara dé mouai de niola bassâ l'matin, dè tyeu (de là) l'tin va s'amélyorâ avoué du solè, mâ onco dl'a bronma . Y fara on bocon frâ avouè d'la biza . Tantôt, quaque niolas plu hyaute s'remurerant dépouè lo pay-is de Lyon et Grenoblo. Su lo payis d'Aoûta y'ara on ou dou petyouta arosâes de plozhe,tô solet, su lé montanye avouè quaque flyoca d'amont 1400 (milo-catro-sin) mètro.

  • Demeinzhe lé 7 (cha) d'avri : Frâ por la saijon avoué din la mâtinâ onco quaque niola bassâ et dl'a biza, mâ assè bin du solè din la j(z)ôrnâ. Din l'val daoûta, ouna petyouta arosâes de plozhe tô solet d'amont lé montanye è possiblyo.

  • Delon lé 8 (Oui) et demâr le 9 (nou) d'avri : Y 'ara sovin dé mouai de niola avoué quâque plyozhe. L'oura va souflyâ depouè l'atlantico, oun vin que s'nome « la travèrsa » et que sara dè cou preu fôrt, assébin que su la plan-na que d'amont lé montanye.

    Arvî à tô, Arevêre à tuès

    Vocabulaire... lé mot san tot mèklo:

    Tantôt : l'après-midi .
    Tôt paraî: également
    remuar (s') : dépacer (s')
    dé mouai: de nombreux (-ses)
    petyouta arosâes de plozhe : aorsâes (averses à savièse), carâ en savoie.
    tô solet: tout isolé, tout seul

    L'oura: le vent
    La travèrsa: vent d'ouest (thèse dominique Stich)
    dè cou preu fôrt : parfois assez fort.


    (*) Voici la rubrique "Qu'est-de que c'est que ça"  ?" L'autre jour j'ai vu un jeune homme qui voulait grimper su un arbre, un arbre de la cours d'école de Mont-Choisy à Genève. C'est un tout nouveau sport qui se pratique (se fait) dans les villes. Les jeunes gens courent et sautent en faisant des acroabaties (valdingues) comme des chèvres .