27/04/2013

Dé niola, d'la plyozhe, mé frâ.. Adon oun crouyo tin.

 

 

Lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, savoyard, l'tin shi no
D'vendro le 26 (vinte-chi) d'avri, dezo lé niola, lé Gru, quemein dé dai fan vêre yeu que vâ l'oura. (*)

Gru : la Grue de chantier.
La Grôva: la grue (l'oiseau)

 
podcast

 

Bonzho à tô

 

Acutâ vê le rafu d'la plyzohe... a Geneva y pluve dzha à rolye..
Vêtia l'tin tant k'a demâr

 

Dessendo lé 27 (vinte-cha) et demeinzhe lé 28 (vinte-oui) d'avrî foudrâ comptâ avouè oun crouyo tin, mé frâ avouè dé niole et dé plyozhe.

Dessendo su l'câro d'couchant du l'val d'Aoûta, y plyuvra à rolye, aloo kè de l'âtre flyan de l'Arp, su lo valês lé plyozhe saran pè raro, rapoo u foehn que sofflyira per acou dessendo dévant midzô.

Demeinzhe d'èspéro qu'y ara quaque rérya de solè et surtôt on bocon mouan de plyozhe. Y'fara on bocon mé frâ sur la plan-na, mâ fran frâ d'amont lé mountanye.

Delon lé 29 (vinte-nou) d'avri: L'oura soufflyra k'mè dessendo et balyîra du foehn sur l'Valêse. Dépouè l'sud l'tin sara fran kovê et plyuvra onco à rolye surtôt su l'val d'Aoûta et tôt-paraî su lo câro du l'léman. Oun orâjo l'é fran possiblyo. Lo centro du valês sara on bocon achûta darî l'Arp avouè du foehn.

Demâr lé 30 (trinta) d'avri, l'tin sara tozhor malado, fran dètraka, nô saran onco dezô dé mouai de niola et de plyozhe.

Dinse, sta fin de seman-na y'a que yona chuza à fêre.. acutâ radiô Arpitania Abada.

 radio_arpitania.png

Radiô arpitania

Vocabulaire (lé mo san tôt mèclo):
L'rafu : le bruit
l'oura : le vent

on bocon: un peu
lé z-âtro câro: les autres coins
s'en-neblera: s'ennuagera (se couvrira)
y'va fère gôta: il y aura quelques gouttes.
d'aouir:d'entendre
crouyo tin: sale temps
mé frâ: plus froid (frais)
l'câro d'couchant: sur la partie orientale
plyuvra à rolye: il pleuvra fortement.
aloo kè de l'âtre flyan de l'Arp: alors que de l'autre côté des Alpes.
pè raro: plus rare
rapoo u: à cause de (rapport à ).
fran possiblyo : bien possible
on bocon achûta darî l'Arp :un peu abrîté derrière les Alpes.
Rérya de soleu = carâ de soleu (solè) = éclaircies.
Quaque: quelque, se prononce "qua-ty-eu"

 (*) Vendredi le 26 avril, sous les nuages, les grues, comme des doigts indiquent (font voir) oú va le vent.

Lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, savoyard, l'tin shi no

Hiè, la rvîre dl'Arvâ  l'ètaî preu hyaute. Avouè le tssô tin dé J(z)ôrn passâ, la naî l'a fandu d'amon lé montanye, adon l'a balyî dé tapa d'éga (édya) que kolâ vé l'ochéan. Yora, o'est lo fo(u)rî, et tôta lé rvîre balyîant grou. Avouè lé plyozhe de rolye de sta fin de seman-na, lé rvîre koleran onco mé foo. O'est possiblyio de r'guétâ lé observachon hydrologico de la confèdèrachon Helvètico su la tèla, y k'a tapâ OFEV hydrologie din l'moteu d'klêta, Google.
Observachon d'la rvîre d'l'Arvâ

 
podcastHier la rivère de l'Arve était assez haute. Avec le temps chaud des jours passés, la neige a fondi dans les montagnes (en haut des), et à donc donné des grosses quantités d'eau (des tapées) qui coulent vers l'océan. Maintenant, c'est le printemps et toutes les rivières débitent fort (donnent gros. Avec les fortes pluies (les roilles) de cette fin de semaine, les lrivière couleront encore plus fortement. C'est possible de regarder les observations hydrologiques de la confédération Suisse sur la toile (web), il suffit de taper, OFEV, hydrologie dans le moteur de recherche ( de quête) google.

26/04/2013

Y'ara oun crouyo tin sta fin d'seman-na, et du foehn par-acou in Valês

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, l'tin shi no, la météo en patois


Dejô le 25 (vinte-fin) d'avri u vépro. Lo premir niola san arrvâ din l'syelo.  Sta niola l'avan dé forma de Pèsson, u bin de linklyà .
Assébin, lo meteorologuo l'an balyî l'nom "d'altocumulus lenticularis".
Quand nô vèyin sto niole, sovin l'foehn soffle djâ din l'Arp et oun kofî d'tin s'enmôda vé noutros pay-is.(*)


podcast

D'vendro dé mouai de niola arrivan dépoué l'couchant, adon aprî oun crouyo tin.

D'vendro y'ara onco on bocon de soleu l'matin su l'pay-is d'Aoûta et le valêse, mâ tantô su lé z-âtro câro du pays-is Arpitan le syelo s'en-neblera preu vitô et y'va fère gôta. Premir plyozhe su l'zhura et la plan-na romando sta matinâ.

Sti vèprô u din la né de d'vendro à dessendo y'sara fran possiblyô d'aouir l'tonnerô.

Dessendo lé 27 (vinte-cha) et demeinzhe lé 28 (vinte-oui) d'avrî foudrâ comptâ avouè oun crouyo tin, mé frâ avouè dé niole et dé plyozhe.

Dessendo su l'câro d'couchant du l'val d'Aoûta, y plyuvra à rolye, aloo kè de l'âtre flyan de l'Arp, su lo valês lé plyozhe saran pè raro, rapoo u foehn que sofflyira per acou.

Demeinzhe d'èspéro qu'y ara quaque rérya de solè et surtôt on bocon mouan de plyozhe.

Delon lé 29 (vinte-nou) d'avri: onco dé mouai de plyozhe sur l'val d'Aoûta et tôt-paraî su lo câro du l'léman. Oun orâjo l'é fran possiblyo. Lo centro du valês sara on bocon achûta darî l'Arp avouè du foehn.

Vocabulaire:
on bocon: un peu
lé z-âtro câro: les autres coins
s'en-neblera: s'ennuagera (se couvrira)
y'va fère gôta: il y aura quelques gouttes.
d'aouir:d'entendre
crouyo tin: sale temps
mé frâ: plus froid (frais)
l'câro d'couchant: sur la partie orientale
plyuvra à rolye: il pleuvra fortement.
aloo kè de l'âtre flyan de l'Arp: alors que de l'autre côté des Alpes.
pè raro: plus rare
rapoo u: à cause de (rapport à ).
fran possiblyo : bien possible
on bocon achûta darî l'Arp :un peu abrîté derrière les Alpes.


Si vô z'aî fotâ de vêre l'vocabularo arpitan-francè, allâ vêre lé blog dé J(z)hor passâ.
Si vô z'ai fotâ: si vous avez besoin.
(*)

lionel fontannaz, arpitan, l'tin shi no, francoprovençal, savoyard
Ouna bèla poutrôna (statu:statue) per Cologny (Geneva).
Oun bouebo avouè dé grou pî et dé grou Arteu (arpyon), mâ tôt-paraî dé bravo z'ayon mâ pa kozin in China.
Une belle statue vers Cologny. Un jeune homme avec de gros pieds et de gros orteil, mais également de beaux habits mais pas cousu en Chine !

(*)Jeudi 25 au soir. Les premiers nuages sont arrivés dans le ciel.  Ces nuages avaient des formes de poissons ou de lentilles. Aussi, les météorologues leur ont donné (balyî) le nom  "d'altocumulus lenticularis".
Quand nous voyons ces nuages, souvent le foehn souffle déjà dans les Alpes, et un sale temps se déplace (se met en route) vers notre pays.


25/04/2013

Dejô l'darî jôrn de solè et d'chalô avouè dé mouai de pollène de byola et d'frényo. Lé niola et la plyhoze r'vîgnant sta fin d'seman-na

 

Lionel Fontannaz, arpitan, l'tin shi no, francoprovençal

Avouè sti kazi tssô-tin, y'a dé mouai  d'Pollène
de Byola, d'Frén(y)o et Sharpèna.

Mâ lé plyozhe de sta fin d'seman-na y'von tôt y nètèyî sta peûfâ..
Lé dzein que san allergicô von arrêta d'moflâ,
lé porran infin rèspirâ fran myo.

Vô povein assébin allâ rguéta lé bulletin-no dé Pollène de MeteoSuisso
Désu l'imazhe lé oun Byola dzha tôt flyor(ès)sî
din la Roua dé "bains" u Geneva.(*)

 
podcast

Dejô sara le darî j(z)ôrn d'soleu (d'cho-è) de la seman-na. Nô aran onco ouna bèla jôrna avouè oun bravô soleu su tôt lo pay-is Arpitan. La jôrna y f'ra de 22 (vinte-dou) à 24 (vinte-catro) dègrè.

D'vendro y'ara onco on bocon de soleu l'matin su l'pay-is d'Aoûta et le valêse, mâ su lé z-âtro câro du pays-is Arpitan le syelo s'en-neblera preu vitô avouè quaque carâ de plyozhe. Din la né de d'vendro à dessendo y'sara fran possiblyô d'aouir l'tonnerô.
Dessendo lé 27 (vinte-cha) et demeinzhe lé 28 (vinte-oui) d'avrî foudrâ comptâ avouè oun crouyo
tin, mé frâ avouè dé niole et dé plyozhe. Demeinzhe d'èspéro qu'y ara quaque rérya de solè et surtôt on bocon mouan de plyozhe.



(*) Avec ce quasiment estival (temps-chaud), il y des de grandes quantités de pollen de bouleau, de frêne et de charme. Mais les pluies de cette semaine vont tout nettoyer cette "poussière"...
les gens allergiques vont s'arrêter de respirer péniblement (moflâ), ils pourront enfin mieux respirer .
Vous pouvez aussi allez regarder le bulletin pollinique de MétéoSuisse.
Sur l'image, c'est un bouleau tout en fleur (fleuri) dans la rue des bains à Genève.

24/04/2013

O'est le kazi l'tssô-tin tant qu'à dejô.

 

 

Lionel fontannaz, arpitan, l'tin  shi no, fancoprovençal, savoyard
Demâr le 23 (vinte-trè) d'avri.
Dé bokè rayar de dandlyon découtâ le Gran-téâtro. Pèkê pa oun jôrn oun opèra
tôt tsantâ in patouè ? (*)

Bokè rayar : fleur jaune du pissenlit
La boule blanche s'appelle : la lnà (la lune) ou la lanternâ
Pissenlit (Variante, glossaire Viret)
Dandlyon ou Dê-dè-lyon (dent de lion)
érba d'leu : herbe du loup (Montricher)
Flokata (Chamonix)
Lâdchon (Beaufort)

 
podcast

Po l'Rèstan d'la seman-na, l'tin sara dabô preu Tssô . Demecrô et Dejô nô aran oun bravô soleu su tôt lo pay-is Arpitan. La jôrna y f'ra de 21 (vintyon) à 24 (vinte-catro) dègrè.

D'vendro y'ara onco on bocon de soleu l'matin, mâ tantôt le syelo s'en-neblera avouè quaque carâ de plyozhe. Din la né de d'vendro à dessendo quaque orajô san possiblyô.
Dessendo lé 27 (vinte-cha) d'avrî foudrâ comptâ avouè oun crouy
o tin, mé frâ avouè dé niole et dé plyozhe.
Demeinzhe le 28 (vin-te-oui), onco dé mouai de niole avouè decé-delé de ptyouta plyozhe et assébin quaque rérya de solè.


Si vô z'aî fotâ de vêre l'vocabularo arpitan-francè, allâ vêre lé blog dé J(z)hor passâ.
Si vô z'ai fotâ: si vous avez besoin.
(*)

Des fleurs jaunes (bokè rayar) de pissenlit à côté du grand Théâtre de Genève. Pourquoi pas un jour un opéra en patois ?

23/04/2013

Jôrna mondialo d'la têrra. De Demâr à Dejô soleu et mé tssô.

 

lionel fontannaz, arpitan, l'tin shi no, francoprovençal, savoyard


Delon le 22 (vin-te-dou) d'avri, o'îre (o'ètaî) la J(z)ôrna mondialo d'la têrra. Ouna Jôrna per musar (pensar) à tôte lo lingua (leingua) que san din lo mondo, surtô slo(z) que porrè s'évani (dèsparaître).
La J(z)ôrna mondialo d'la têrra, o'est ouna jôrna per musar assé-bin à  nout(h)ro lingua francoprovensal, l'Arpitan, por cein qu'la rchèssa  de nout(h)ro têrra o'est pa rin-ke lo bétchye et lo flor, o'est  tot-paraî tôte lo bèla leingua de tôte lo câro du mondo.

R'guèta sta lin su la tèla, o'est oun diccionèro francoprovensal (savoyard) et d'âtre linga (occitan, catalan,..) .
Regardez ce lien sur la toile, c'est un dictionnaire francoprovençal et d'autres langues.

Musar (pensar) : penser
Slo(z): celles
S'évanîr (dèsparaître): disparaître
Pa rin-ke: pas seulement
rchèssa : richesse:
lo bétchye:les animaux
lo flor,: les fleurs
Câro : coin

podcast



La seman-na passâ, nô san passâ d'oun cou du tssô-tin à l'hivè intre Dejô et dessendô. L'è tonbâ dé mouai de naî din l'Arp, la biza naîra a soufflyâ per a-cou dessendo.

La seman-na que vin sara kazi tôt paraî avouè du solè et d'la châlo demâr, demecrô, dejô et tanqu'à devendro le 26 (vin-te-chi) d'avri tantô. Aprî, dessendo le 27 (vinte-cha) et demeinzhe le 28 (vin-te-oui) d'avrî foudrâ comptâ avouè oun crouyo tin, mé frâ avouè dé niole et dé plyozhe. Din la né de d'vendro à dessendo quaque orajô san possiblyô.

Bounâ seman-na à tô !!

Vocabulaire:

tssô-tin (tchô-tin): l'été
per a-cou : en rafales (par à coup)

tôt paraî: également, de même, (tout pareil)
tanqu'à: jusqu'à
crouyo tin : sale temps
mé frâ : plus froid
dé niola(e) et dé plyozhe: des nuages et des pluies

Din la né: dans la nuit

C'était quasiment l'été la semaine passée, mais dans la nuit de vendredi à samedi il a neigé fortement (l'a nu) dans les Alpes.