13/09/2013

Delon dl'a nê (neige) d'amont 1600m... et asse-ben unâ petyoutâ histouère de branlèta

 Devendro et Dessendo le 14 (catorje) de settembro, l'temp (l'tin) sara sè avouè du sèlâo et solament (slaman) quârques niola, surtô devendro a la veprennâ yô què porront balyér quârques gota.

Demenge y'fâra oun crouyô tin, y vat tot-paraî (Tot-pariér) plôvre pertôt, et surtôt y va nêvre (negièr, nevêr) d'amont 2000m. L'après-gôtâ/après-mizho y' ara un (on ) bocon muen (min) de ploge (-zhe).

Delon y fara mé fraî avouè dé nevelon qui vant tonbâr u-tourn de 1600 (méle-shi-shin) mètro.

 

Traduction:

Titre : lundi de la neige au-dessus de 1600m..et aussi une petite histoire de branlette.

 

 

Vendredi et Samedi le 14 septembre, le temps sera sec avec du soleil et seulement quelques nuages, surtout vendredi soir, où ils pourront donner quelques gouttes.
Dimanche il fera un sale temps, il va également pleuvoir partout et sutout il va neiger au-dessus de 2000m. L'après-midi il y aura un peu moins de pluie.

 

Lundi il fera plus frais avec des flocons qui vont tomber autour de 1600m.

 

*********************************************************

Patouè Genevo-Savoyâ(r) : unâ petyoutâ histouère de branlèta


Texto a acutar !
podcast

ionel fontannaz, arpitan, francoprovençal


Adiô lé fricasse du tssô-tin, avouè son petyout sèchar. Adiô la saijon (chaizon) yo que l'é bouèbo corratant aprîs lé bouéba, et lé bouèba asse-ben aprîs lé bouèbo.

Ora (yeura) vêtia qu' mon agassin m'fâ prod mâ ! L'è tôt anflâ, tot bourenflâ..Crèyo bin que nos arins oncô(r) oun crouyo d'tin avouè(c) dé rolye. Y'ara pâ mé mo-yen d'allâ a la badâ.

L'âtre-yazho , nô z-ant zu unâ groussâ carrâ, y'a rolyâ oun bon côp . Lé Bouèbo et la fèna (fénolâ) îrant (èrant) tôt moyin. Y'avê oublâ d'prêdre l'paraplozhe din l'Gabion !. Y'avê dé golye pertôt ! n'â c'minssi (thi) a greulâr. Adon(c) nos sant emmodâ a la maijon. Misèrâ, la plozhe avê tonbâ drêt din la maijon et avê tôt trinpâ.. por cen qu'unâ f'nétrâ l'îra restâ uvèrt ..y'a fa(l)yu pannossâ tôt cen!
Mas, l'courti(l) avê fôta d'oun bocon de ploge(zhe) por cen qu'l' îre (ère) preu sè.

In aprî tôta st'mizèra, nos ant uvèrt ouna toupettâ de vin blyanc et feni quârques atriôs, tôt cen avouè des tartifyâ (tufèla, treufâ, trifâ) , du bouro et oun bocon de branlèta.


Vêtia ounâ petyoutâ histouère por fâre mouza lé snioule qué sant tozho a criticâ lé Genevaîs et lé savoyâ.. crénom nos sant tui du mêmo pay-is !!


lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal


Traduction en conservant les termes Genevo-Savoyard qui ont coloré le français local.

Adieux, les fricasses de l'été, avec son petit séchard (brise qui souffle du lac vers les bords du petit lac Léman). Adieu, la saison où les garçons courattent après les filles, et les filles aussi après les garçons. (les bouébes , à Genève veut plutôt dire les enfants.. vient de l'allemand)

Maintenant, voilà que mon agassin (Cor) me fait assez mal. Il est tout enflé, tout bourenflé. Je pense que nous aurons encore un temps de crouille (sale temps) avec des roilles (grosses pluies). Il y a aura pas moyen d'aller à la bade (de flâner..).

L'autre jour, nous avons eu une grosse carre (averse), il a ro-illé (plut fortement) un bon coup. Les bouèbes (enfants) et la fénole étaient tout mouillon (humide, mouillé). J'avais oublié de prendre le parapluie dans le Gabion (réduit, débarras). Il y avait des gouilles (flaques) partout. On a commencé à greuler (trembler de froid). Alors nous sommes partis (s'emmoder = se mettre en route) à la maison. Misère, la pluie était tombée dans la maison, car une fenêtre était restée ouverte. Il a fallu pannosser tout ça (passer la serpillère, une pannasse = une serpillère) .

Mais le jardin avait besoin d'un peu de ploie, car il était bien sec.

Après toutes ces misères, nous avons ouvert une toupette de vin blanc et fini quelques atriaux (boulette de foie et viande de porc), tout ça avec des tufelles (pomme de terre, origine germanique), du beurre et un peu de branlette.

Voilà une histoire pour faire réfléchir les snioules /seniules qui critiquent toujours les Genevois et les Savoyard.. crénom ! nous sommes tous du même pays..


 

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal
Glossaire Langue Savoyarde de Monchu Roger Viret

 


 




11/09/2013

Avouè la nê, l'tin de l'a dèsarpâ a sonâ : Avec la neige, le temps de la désalpes a sonné

Bonjorn (zho) a tot (tui)

L'temps (tin) va devegnir mès frisquet avouè l'ê qué vint drêt depouè(c) los pay-is du nô d'l'Europa.
Demécro (11.09) dens la matenâ y'ara quand (kin) mémo (mîmo) quârque rérya de sole(ly) /Fèleû , mas tantôt y'ara asse-ben des carrâ de ploge (zhe) decé-delé. L'tin d'vraî restâ prod (preu) sè du-coutâ d'la combâ du Rôno. Din la nuèt (né) qui vin, y va plôvre mé pertôt. Y'sara possiblo de vêre des nèvolon (petits flocon de neige) d'amont 1800m (mélo-oui-chin mètro).

Dejô le 12 (doje) d'settembro, y'fâra oun crouyô tin , y vat tot-paraî (Tot-pariér) plôvre pertôt, et surtôt y va nêvre (negièr, nevêr) tot l'long d'l'Arpes de fribouâ et de vôd d'amont 1800 à 2000m. L'après-gôtâ/après-mizho y' fâra un (on ) bocon mèlyo(r) avouè des côp quârques rérya de sole(ly) dessus la plana (dsu la plan-na).

Depouèc Devendro, l'temp (l'tin) sara mès sè avouè du sèlâo et solament (slaman) quârques niola.


podcast

 lionel fontannaz, arpitan, francoprovençalLa dèsarpâ pèrs Grémenche, l'an passâ u mai d'settembro 2012 (Grimentz)

 

lionel fontannaz , arpitan, francoprovençal, valais

La dèsarpâ pèrs Grémenche, l'an passâ u mai d'settembro 2012 (Grimentz)

lionel fontannaz, arpitan


voir date de désalpes: www.desalpe.ch

 

10/09/2013

De biô Gratacul - L'tin de la sema-na: prod varialyo, des côp dl'a nê (neige) d'amont 2000m (neige au-dessus de 2000m)

Bonjorn a tot (Bonzho a tui)

Demenge (-zhe), le cièlo ère (était) sovent enneblo avouè(c) des ploges et asse-ben des orajô. Des côps y'at yu asse-ben de groûssa rolye !.

In-après unâ béla jornâ de pousa Delon, Le temps (l'tin) de la semana (seman-na) sarat lanli-lanla, mès frisquèt, prod (preu) enneblo avouè(c) des côp des rèrya de sole(ly)et tot-parèt des côp des ploge (plodzhe) et de la nê (naî) d'amont (d'amo) 2000 mètro !!.
Et D'ense acutâde le texto
podcast

lionel fontanaz, arpitan, francoprovençal
De biô gratacul de Côuta u v(e)ladzo de GY (Dzenèva) 
De beau églantier du côté du village de Gy

Ploge : pluie
niola: nuages
lanli-lanla : changeant
Dessendo :samedi, demenge (demeinzhe) dimanche, etc....
S'enneblar: s'ennuager
nê (naî) : neige
Groûssa rolye: grosse pluie.

 

Catalan et Arpitan (langue Francoprovençal) des similitudes:

Français / Langue Arpitanne (Francoprovençal) /Catalan

Lundi : Delon : dilluns

Mardi : demârs :dimarts

Mercredi :Demécro : dimecres

Jeudi : Dejô :dijous

Vendredi: Devendro :divendres

Samedi :dessando :dissabte

Dimanche: demenge :diumenge

09/09/2013

Arpitan (ex. Patois Genevois..) et Catalan quelques similitudes . La semana que vint dl'a nê d'amont 2000m (neige au-dessus de 2000m)

 

Bonjorn a tot (Bonzho a tui)

 

Demenge, le cièlo ère (était) sovent enneblo avouè(c) des ploges et asse-ben des orajô. Des côps y'ara asse-ben de groûssa rolye !.
La semana (seman-na) que vint le temps (tin) sarat lanli-lanla, mès frisquèt, prod (preu) enneblo avouè(c) des côp des rèrya de sole(ly)et tot-parèt des côp des ploge (plodzhe) et de la nê (naî) d'amont (d'amo) 2000 mètro !!.


podcast

 

Ploge : pluie
niola: nuages
lanli-lanla : changeant
Dessendo :samedi, demenge (demeinzhe) dimanche, etc....
S'enneblar: s'ennuager
nê (naî) : neige

 

lionel fontannaz, arpitan, langue francoprovençal, genevois, savoyard

D'la veunya dé-coute le v(e)ladzo de GY (Dzenèva)

ORB: de la vegne des coutâ le velâjo de GY (Genèva)

 

Catalan et Arpitan (langue Francoprovençal) des similitudes:

Français / Langue Arpitanne (Francoprovençal) /Catalan

Lundi : Delon : dilluns

Mardi : demârs :dimarts 

Mercredi :Demécro : dimecres 

Jeudi : Dejô :dijous 

Vendredi: Devendro :divendres 

Samedi :dessando :dissabte

Dimanche: demenge :diumenge


07/09/2013

L'Arpitan (Francoprovençal) Genevois, Lyonnais, Savoyard, même patois, même langue, même région !

Acutâde los doux encartajô (enrègistrajô) en patouè Genevâis-Savoyâ et asse-ben en Lyionnais (jô=zho)
Ecoutez les deux enregistrement en langue Arpitanne (Francoprovençal) Genevois-Savoyard et aussi en Lyonnais.

 

carte_arpitan.jpg

Cliquez

 

D'abord notre invité Stéphane Girard "Arpitan" Lyonnais


podcast

Puis en patois Genevois-Savoyard (langue Arpitanne)


podcast

 

lionel fontannaz, langue régionale, arpitan, francoprovençal
Lé vouèrons (settembro 2013) - Les Vouèrons Septembro 2013 - Les voirons Septembre 2013

Un ârbro dessus les vouèrons: (écriture langue Arpitanne ORB)
Ceti ârbro semble môrt. Mas pleuront pas por ce que lui l'è oncora royâl, por ce que lui prend le temps a pensar. El a betâ bâs u torn de lui des granes que crêteront et balyeront de petiotâ planta, de petiôt bochet.. et come le de bèla fôl...ye, de gent fllor, et asse-ben des granes plêna de vivacitât, des granes qe balyeront de la via tôt u torn de lyor. (texte L.Fontannaz)


Ecriture Phonètique "Savoyarde-Genevoise":

Oun Arbrô dsu lé vouèron:
Sti ârbro simble mô, Mas pleurant pas por sin que lé l'è oncora ro-yâl, por sin que lé prend le tin a pensâ. L'a betâ bâs eutor de lé dé grânes que Kraîteront et balyeront de petioutâ planta, de petiôut bochet.. et k'min le ,de bèla fôlye, de bravâ flyor, et assé-bin dé granes plêna de vivacitât, des grânes qué balyeront de la via tôt eutor de lô (leu).

Traduction en Français...
Cet arbre semble mort. Mais ne pleuront pas, car il est encore royal, car il prend le temps de penser. Il a mis autour de lui des graines qui grandiront et donneront de petites plantes, de petits arbres .. et comme lui de belles feuilles, de jolie fleurs et aussi (à leur tour) des graines plaine de vivacité, des graines qui donneront la vie tout autour d'eux.

prononciation:

môrt: mô
prend: prin
temps: tin
Betar : mettre
u torn: u tor
bochet: bothet (th anglais)
fôlye : fo - li - ye
lyor : presque comme lieux en Fr.

L'Arpitan (statut de langue )= Francoprovençal


********************************************************************************


Et ben sûr l'temps chièz nôs (Et bin chu l'tin shi no):

Dessendo, y'arat mé de niola, des réryâ de solely (sèlâo) avouè(c)grôs risco (un hasârd) de carâ de ploge et  tot-pariér d'orajô. Demenge, le cièlo va s'enneblar  et des ploge tonberont drêt-cé drêt-lé.
La semana (seman-na) que vint le temps (tin) sarat lanli-lanla, mès frisquèt, prod (preu) enneblo avouè(c) des côp des ploge (plodzhe) et de la nê (naî) d'amont (d'amo) 2000 mètro !!.


Chôd-temps: l'été

Ploge : pluie
niola: nuages
lanli-lanla : changeant
Dessendo :samedi, demenge (demeinzhe) dimanche, etc....
S'enneblar: s'ennuager
nê (naî) : neige