19/10/2013

Espace2 une émission sur notre langue régionale . Devendro et Dessendo le tssô-tin des indians. Demenge de novèls ploges.

Bonjorn à tôs

Dessendo le temps (tin) sarat prod dox (preu deu) avouèc l'aprî-midjô (mizho)  17 tant qu'a 20 dègrès et y fârat oncora mès chôd (tssô) dens le vâlès avouèc 19 tant qu'a 21 °.

Demenge(-zhe), des niolas et des ploges (-zhe) vont s'èpanchiér(î) [s'èbrushiér] a châ pou (pu) [a châ brin] dessus nouthron payis Arpitan. Y nêvra (vaud: nèvetrâ ) prod hiôt, d'amon 2600 mètro.

Depouès delon, le temps sarat prod variabllo (-blyo) avouèc des côps des rèryâ de sole et d'ôtros côps des câra de ploge.

s'èpanchièr / s'èbrushièr = s'étendre
a châ pou , a châ brin = peu à peu

Acutâde le texto
podcast

lionel fontannaz, arpitan , francoprovençal
Genèva (Dzhenèva) dejô a la seran-na = la tonbâ de la nuèt (né)

 
podcast

lionel fontannaz, arpitan , francoprovençal

Unâ brâva felye dens un (oun) mondo de colô(r)


podcast



 

IMG_9262.jpg

Cliquâde iqué (cliquez ici)

Emission intéressante parfois un peu réductrice et manquant d'optimisme ou d'entrain ...
Merci à Sylvie Bourban pour son intervention... écoutez ses chansons !

Ecoutez l'analyse en Arpitan de Jacques Mounir du Valais (patoisant de Savièse).

 

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal
Les chemins (los tseumins) du cièlo.


15/10/2013

La météo dans la langue du "cé qué laino": La lengoua des Genevais et des savoyâ. Une langue = une région

Més dox, prod enneblo, des côp de la ploge. Ben mielx depouès dejô.

Bonjorn a tôs,

Ceta seman-na l'oura que souflle du cuchient va balyér a nos un (oun) temps (tin) prod enneblo avouèc des côps de la ploge. Y 'fâra tojorn més dox. Depouès dejô, l'temps sarat un bocon més sècs.
Devendro 18 (dije-oui) et dessendo (dije-nou) d'ottobro porrant éthre les jornâs avouèc prod de sole(ly), mas asse-ben quârques brolya dessus la plan-na.
podcast

Prononciation:
Ceta : souvent prononcé "sta"
Semanna ou senana /planna : dans les deux cas il faut coupé le mot ainsi seman-na et plan-na.
un:oun, eun
temps: tin
prod: preud
souflle : souf..lieux , lle : "l" mouillé.
enneblo: in-neblo, en-neblo
avouèc: le c ne se prononce pas
sècs : sè (cs ne se prononce pas)
Ploge : ge=zhe (généralement)
tojorn : j=zh (généralement) et rn= muet (généralement). 
Idem pour jornâ=zhornâ. Dejô =dezho,dezheu
Dox : ox = eu
dessus / sur: dechu / chu . En général les son "s" "ss" se prononce avec "ch"

Translation:
Cette semaine le vent qui souffle de l'ouest va nous donner un temps bien nuageux avec parfois des pluies. Il fera de plus en plus doux. A partir de jeudi, le temps sera un peu plus sec. Vendredi 18 et samedi 19 octobre, pourraint être les journées avec pas mal de soleil, mais aussi quelques brouillards en plaine.

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal

 Quârques niolas hiôtes avouèc desot de petiôt meuton. (13.10.2013)

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal
Demenge (-zhe) trèje ottobro Genèva (Dzenèva)

 

Quelques variantes pour parler de l'ouest:
L'ouèsto, Le cuchient,  le moussan (Megève, Reyvroz, Saxel), tyutsê (Montagny-Bozel), koûté du kutyà du sèlwai [côté du coucher du soleil] (Albanais).

 

Cognêssiéd vos la pajô de l'Arpitan de Nôchâtel ? le site du Montagnon

http://www.patoisneuchatelois.net/patois_neuchatelois/Binvniu.html

 

Rècrèacion:
Volê vos presentar mon ami "mouchêta". L'est unâ mouche (moutse) qué va pertôt avouès mè. Yô que je sus, d'ense y'a mouchête. Des côps, el s'banbâne (traîne) dessus (dsu) ma téta u mon brê.
Mas fô pas tot mècllar (mélanger), ma "mouchêta" l'est pas més unâ "mochèta" [motsè-ta] (alumèta/al'mèta).
Celi (sli) qué vô éclêra(r) (allumer) un (oun) fouè (fouâ/feux) avouès ma "mouchêta" s'farè teriér (trî) les doves orelyes [or(l)ye]

podcast
doves : les deux au féminin

lionel fontannaz



12/10/2013

Oncora de la nê d'amont 1000-1300m. Le verbo "nêvre" un texto de "Marc à Louis" ....

Bonjorn a tôs (tuî)

La nuèt (né) qué vint y'arat més de la nê. Y nêvra (vaud: nèvetrâ ) dessendo a la serenâ et surtôt la nuèt (né) que vint. Y nêvra grô, avouè 10 à 15 cm d'amont 1000 -1300mètro et pot-étre  tant qu'a 20 à 30 cm (vinte a trenta) dens le payis du Chablês. Des côp y nêvra asse-ben tant qu'a 800m. L'oura soufllara pèrs a côp. Demenge (-zhe) dens la matenâ oncora quârques câra, mas a châ pou (pu) [a châ brin =peu à peu] y'arat des râda de sole(ly) que seront prod (preu)bèla tantôt.

De delon à demécro, le temps (tin) serat lanli-lanla, avouèc des muèls (mouai) de niola et sovent des ploges (plodzhe), mas y nêvra més hiôt, d'amont 2000m.

Traduction:

 La nuit qui vient il y aura encore de la neige. Il neigera samedi dans la soirée et surtout la nuit qui vient. Il neigera fort, avec peut-être 10 à 15 cm au-dessus de 1000-1300m et peut-être jusqu'à 20 à 30 cm dans la région du Chablais. Parfois  il neigera aussi jusqu'à 800m. Le vent soufflera en rafales. Dimanche dans la matinée encore quelques averses, mais peu à peu il y aura des éclaircies (râda de sole) qui seront assez belles dans l'après-midi.
De lundi à mercredi, le temps sera changeant, avec beaucoup (des tas) de nuages et douvent de la pluies, mais il neigera plus haut au-dessus de 2000m.

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal
Ceta (sta) matenâ, dessendo le 12 (doge, doze) ottobro.
Gouétâde (Gouétâ) [regardez] la nê dessus (dsu) le Jura (Dzura).

 

fontannaz lionel, arpitan
Unâ bèla lumiére (l'mîre)

 

Un magnificô texto de Marc à Louis (vaud):
Arpitan (Francopovençal Vôdê , VD)
Les conjugaisons sont difficiles; le verbe "neiger" est impersonnel et irrégulier ? Qu'importe, il invente une histoire:

Hiè nèvessâi, vouâ ye nâ, dèman nèvetrâ pâo-t'ître. L'a nu ti stâo dzo passâ. On sè dèmande quand vâo s'arretâ de nèvâ. Tot parâi, foudrâi pas que nusse pe grand teimps.  

ORB: hièr nêvêves, houé (enqu'houé) y nê, deman nêvra pot-étre. el'a nê/nèvu/niu/negiê ceta jorn passâ. Se bayê quand va s'arrètar [achûtar , chûtar: cesser de neige ou pleuvoir]. Tot-pariér, fôdrêt pas que nêvesse pèrs grant temps.

"Hier, il neigeait, aujourd'hui, il neige, demain, il neigera peut-être. Il a neigé tous ces jours passés. On se demande quand il veut s'arrêter de neiger. Tout de même, il ne faudrait pas qu'il neige plus longtemps."

 

 

11/10/2013

La nê (neige) est alâ bâs !!! La désalpe - La désarpâ unâ chànçon du val d'Aoûtâ

 

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal
les premiéres (-îres) nê dessus (dsu) les vouèrons (voirons) , 10 octobre 2013

 

10oct_dent_doche.jpg
La dent d'oche


L’air de l’aoutòn l’a dza sofflà su la montagne
Pe no-z-arpiàn sonne le feun de la montagne.
Lo cœur contèn sòn dzà su pià dèi l’arba :
vouì l’è lo dzor de la desarpa.

le Refrain/le triolâ
L’è la  desarpa ! partèn de la  montagne !
bien devan lo dzor non sèn tcheut eun trèn !
vouì non tornèn, sèntèn pamé de lagne,
partèn pe lo plan, l’è finì lo tsaatèn.

Fier, bièn rasà, su lo tsapé la pluma grisa,
partèi devan lo granberdzé, souffle la bisa.
E derì llu sòn preste dzà è mondze è rèine :
l’an lo bosquet, sòn  totte valdotaine !

(Le triolâ)

tsante lo cit comme un augé è pense à mamma
e derì tcheu par lo freutì avouì sa canna.
Djappòn le tseun, saoutòn le vi è meur è clliende;
tcheu sòn partì: fa pa fëre attèndre !


 

La dèsarpa (Jean Domaine)

1. L'êr de l'ôton 'l at ja soflâ sur la montagne
Por nos Arpians (1) sone la fin de la campagne.
Lo cœr content, sont ja sur pied dês l'ârba (l'aube);
Houé 'l est lo jorn de la dèsarpa.

2. Fier, bien rasâ, sur lo chapél la ploma grisa,
Patét devant lo grant-bèrgiér, sofle la bisa.
Et dèrriér lui sont prèstes ja et moges et rênes : (moges, mogeon=petit veau)
'ls ant lo bosquèt, sont totes vâldotênes !

3. Chante lo chet(i) come un usél (2) et pense a mama
En derriér tuét pârt lo frutiér (5) avouéc sa cana.
Japont les chins (6), sôtont les véls et murs et clendres (3);
Tuét sont partis ; fôt pas fére atendre !

Refren. 'l est la dèsarpa ! Partens de la montagne !
Bien devant lo jorn nos sens tuét en tren !
Houé nos tornens, sentens pas més de lagne (4),
Partens por lo plan (7), 'l est fini lo chôd-temps (8) !

(1)montagnards

(2)oiseau

(3)haies

(4)fatigue

(5) l'alpagiste, le berger, celui qui fait le "fruit", le fromage

(6) chien

(7) la plaine (la plan-na)

(8) l'été

http://notre.savoie.free.fr/infos/inf767.htm


*****************************************************************



 

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal
Unâ câra de ploge (-dzhe) pèrs Genèva (Dzenèva) et de la nê d'amont le Jura (Dzura). 10 octobre 2013
Une averse de pluie à Genève, et de la neige sur les hauts du Jura.



Bonjorn (-zho) a tôs (tuî),

Le temps (tin) dox (deu) l'è chavonâ (fenî),unâ bassâ pression (-chion) va s'enmodâ du payis des eskimos drêt dessus (dsu) nouthron payis. Adonc depouès dejô tant qu'a dessendo fôdra contâ avouè des muèls (mouai) de niola et des côps des câra de ploge (-dzhe). Mas la nê va alar bâs, dejô u-torn de 1400 (mèlo-catro-chin) et devendro y'arat des fllocons (prevè, prèvolet, prevolâ,nèvolon) d'amont 800 a 1000 (oui-chin a mèlo mètro). Dessendo la nê devrêt poyer vèrs 1200 a 1400 (mèlo-dou-chin a mèlo-catro-chin) mètro.



podcast


translation: le temps doux est terminé (fini), une basse pression va partir du pays des eskimos directement sur notre pays. Aussi depuis jeudi et jusqu'à samedi, il faudra compter avec beaucoup (des tas) de nuages et parfois des averses de pluies. Mais la neige va descendre, jeudi autour de 1400m, et vendredi il y auar des flocons au-dessus de 800 à 1000m. Samedi la neige devrait monter vers 1200 à 1400m.



 

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal

lionel fontannaz, arpitan, francoprovença

lionel fontannaz, arpitan, francoprovença

lionel fontannaz, arpitan, francoprovença


07/10/2013

Un (oun)Genevouè et oun savoyârd qué prèdgiont (parlent) ensemblo. Dialogue entre un Savoyard et un Genevois

Genevouès et savoyârd nos anchins prèdgîvent (parlâvent) la mémo lengoua, lo francoprovençal (Arpitan).

Genevois et savoyard nos anciens parlaient la même langue, le francoprovençal (Arpitan).

neptune.JPG
La Neptune ? Un batèl de meillerie , un batèl de la Savouè a Genèva .
D'ense Genevouè et Savoyâ(rd) nos vivent(-in) tô (tuî) ensemblo depouès franc longtemps (lontin).


Unâ chançon (tsansson) qu'y a fôta de congnêtre !
Une chanson qu'il faut connaître
(Vo santa Genevaisans, Vos chantâ Genevêsens)

Le Savoyâ(rd):

"Vos chantâ (Tsanta), Genavaisans
Tôs loz ans
Voutra bèla ressapaye;
Vos vos prépara dou mai
châque (tsaque) fê,
pêr fâre voutra soulaye"

Le Genevouès:

"Sens vôs nôs ne fassens (-in) ren
Celi tan
Car pèr ben fâre la féta,
vos y vegni en cayons
et sapons (tsapon)"
Lyôr (leu) fassin rulâ la têta.


podcast

Le Savoyard: 
"Vous chantez, Genevois Tous les ans, Votre fière réchappée, Vous vous préparez deux mois Chaque fois Pour faire votre soulée" Le Genevois: "Sans vous, nous ne ferions rien, j'en conviens (en ce temps là) Car pour bien faire la fête Vous apportez des chapons (coq châtré) Des cochons À qui nous coupons la tête (à qui nous faisons rouler la tête)


*************************************************************************

Bonjorn à tôs

Tant qu'a demécro y'arat prod de sole  (choè, chèlà, féleû, sèlâo,..) dens les (loz) Alpes, et asse-en dens les combâ du Rôno et du val d'Aoûta. Dessus (dsu) la plan-na de nôchâtel tant qu'a genèva y'arat des niola bâssa et des côp tot-pariès de lons a liyon tant qu'a san-etiève. Delon le sonjon (sonzhon) de cetes (sto) niola bâssa (stratus) serat prod hyôt entre 1800m (mèle-oui-chin) et 2000m (dou-mèle). Demârs le sonjon du stratus serat un (on) bocon mès bâs u-torn de 1600mètro, et pot-étre vèrs 1000 mètro demécro.

podcast

Jusqu'à mercredi, il y aura assez de soleil dans les Alpes, et aussi dans les vallées du Rhône et de la vallée d'Aoste. Sur la plaine de Neuchâtel jusqu'à Genève il y aura des nuages bas (stratus) et parfois également de Lons-le-Saunier à Lyon jusqu'à Saint-Etienne. Lundi le sommet de ces nuages bas (stratus) sera assez haut entre 1800m et 2000m. Mardi, le sommet du stratus sera un peu plus bas, autour de 1600m, et peut-être vers 1000m mercredi.

 

carte_arpitan.jpg