16/12/2013

Unâ bounâ novèl ! Dejô y va po-éthre nêvre (negiér, nevêr) d'amont 1200-1400m.

Bonzho a tuî,

De delon [lundi] tant qu'a demécrô [mercredi] nos arens oncora ceti temps (sti tin) de peufâ [poussière, grisaille] bas a plan-na et de sole (soleu, chowé, choyé, féleux) en hiôt dens les mountagnes et asse-ben dens les combâs des Alpes, Vâlés et tot-pariér a Val-d'Aoûta.

Mas dejô le 19 (dije-neu) de décembro, unâ pertubacion(chon) va trafolyar/traversar nouthroun payis et balyér [donner ] de la nê [neige] d'amont 1200-1400 mètro. En (in) Vâlès u comencement (c'minchmin) y va nêvre (negiér, nevêr) tant qu'a la plan-na, et pouès aprî d'amont 1200 mètro.

A'revêre a tuî (tôs)

 

Acutâde le texto (écoutez le texte),
y'a fôta d'a-ouîr (d'entendre) ceta lengoua

podcast

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal

 

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, escalade 2013

Défila de l'èscalado a-nuèt, ceti (sti) demenge (zhe ) 15 de décembro.
Genèva (dzenèva)

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, escalade 2013

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, escalade 2013

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, escalade 2013

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, escalade 2013

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, escalade 2013

14/12/2013

Dessendo quârques nèvolon, et oun risko de ploge/plove conzelante

Bonzho a tô (tuî),

Le temps (l'tin) sarat oncore prod (preu) sè(c) tant qu'au 19 (dije-neu) de décembro, avouèc sovent (sovin) du sole (Soleu, Choyè, fèleux..) dens le Vâlès, le Val d'Aoûta, et ben-chu dens les mountagnes.

Mas dessendo [samedi], le cièlo va s'en-nebla(r) depouès le cuchant [l'ouest] et balyér quârques nèvolons [petits flocons] et decé-delé de la ploge (plodzhe) bâs a plan-na . Coment (c'min) ora [maintenant]  l'ê [l'air] dens les mountagnes est més chôd (tssô) que celi que bâs a plan-na qu'est oncora tôt gèla (dzèla), adonc les nèvolons pôront changièr a ploge (plodzhe). Mas les gôtas de ploge(-zhe) quand (quin) vant tonbâ dessus (dsu) des rotâs tôta gèlas (Dzèla), vont devegnî de la gllace (ya-che). Adinc des côps, les rotas pôront cola(r) [glisser].

Pouès de demenge(zhe) tant qu'a demârs, nos arens le mémo temps que cetos jornâ (dzorna) passâ ... de la Peufâ / des brolya dessus le platè Suisso et la plan-na de franche-contâ tant qu'au dôfena, ôtramen du soleu (choyè,..).


 

escalade4.JPG

graphe_ens3.php.gif

 

escalade2.JPG

La fèta de l'èscalado , devendro le 13 (trèje) de décembro bâs pèrs Genèva (Dzenèva)
Yô que les parents (-rin) et les megnâts/infants ant dèfelâ tôt costumâ.

Tsanson " A la belle escalade"

escalade3JPG.JPG



 

 

 

13/12/2013

"CÉ QUÉ LAINO" suite.. PAS DE NÊ (neige) DÈVANT TSALANDE (noël) ?

...
ceque_laino_couplet_6_10 par meteo_patois_arpitan

..

 

 

Etian antra, veniron u courdegarda,
Yo i firon onna ruda montada.
Is avion tenaillé et marté
Qu'étivon fai avoi du boun acié,

 

Etant entrés, ils vinrent au corps de garde
Où ils firent une rude montre.
Ils avaient des tenailles, des marteaux
Qui étaient faits avec du bon acier,

 

Pè arraci lou cliou et lé saraille,
To lou verreu et tota la féraille
Qu'on rancontré an dé pari andrai,
Et qu'on bouté pè n'eitre pas surprai.

 

Pour arracher les clous et les serrures,
Les verrous et toute cette ferraille
Qu'on rencontre en pareils endroits
Et qu'on met pour ne pas être surpris.

 

On citablio is avivon forcia;
Et d'on petar qu'is avivon teria,
I coudavon deiza eitre à sevau:
I n'étivon pas assé monta yo.

 

Ils avaient pénétré dans une étable;
Et, avec un pétard qu'ils avaient tiré
Ils croyaient déjà être à cheval:
Ils n'étaient pas assez montés haut.


9

Sen Altessé dessu Pincha étive.
Yon d'antre leu s'ancoru pè li dire
Que le petar avai fai son aifour,
Qu'on alavé fare antra to le grou.


9

Son Altesse se trouvait dessus Pinchat.
Un d'entre eux accourut pour lui dire
Que le pétard avait fait son effort,
Qu'on allait faire entrer tout le gros.


10

Is avivon delé lanterne seurde
Contrefassion celé grousse greneuille.
Y étivé pè alla et vegni,
Pè que zamai nion lou pu décrevi.


10

Ils avaient des lanternes sourdes;
Ils contrefaisaient les grosses grenouilles.
C'était pour aller et venir,
Sans que jamais on les pût découvrir.
(sans que jamais personne les pût découvir)

 Nion = Personne ==> y'a nion = il n'y personne

Triôla = refrain.
Coplèt : couplet

 

L'tin shi nos / le temps chièz nos :

Le Temps (l'tin) sarat tojorn (tozho) raide sè. Y'arat oncora du sole (soleu, choè,choyé,..) dens les mountagne et les combâs des Alpes. Mas bâs a plan-na, y fôdra tojorn (-zho) contar avouès de la peufa , et asse-ben des brolyas que porront oncora gèla (dzèla).
Et pas més de nê tant qu'au 21 (vinte-yon) de décembro et pot-éthre pas de nê dèvant Tsalande.


Dèvant: avant
Peufâ : poussière, forte brume, être dans un nuage, dans le brouillard
Tsalande = Chalande : Noël

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal
Demenge (zhe) 08 décembro 013.
La viu depouès le sonjon (-zhon)/ le bèca  de Miribel (plan-na zhou) Hyôte-Savouè
Dimanche 08 décembre 2013, la vue depuis le sommet de Miribel (Plaine-joux) Ht-Savoie



Agouèta le texto de MètèoSuisso

11/12/2013

CE QU'È LAINO (part yona, n°1) ... Pas de nê (neige) tant qu'au 21 décembro

 

 
ce que laino (hymne genevois) par meteo_patois_arpitan

Ce qu'è laino, le Maîtrè dé bataillé
Cél qu'est lé-en-hôt, le Mêtre des batalyes, l'en-hôt
Celui qui est là-haut, le Maître des batailles,
Que se moqué et se ri dé canaillé,
Que sè moque et sè rit des canalyes,
Qui se moque et se rit des canailles,
A bein fai vi pe on desando nay
At ben fêt vér per un dessando nuet
A bien fait voir par un samedi soir
Qu'il étivé patron dé Genevois.
Qu'il étéve patron des Genevouès.
Qu'il était patron des Genevois.

Y sont vegnu le doze de dessambro,
Ils sont vegnus le doze de dècembro,
Ils sont venus le douze de décembre,
Per onna nay asse naire que d'ancro ;
Per una nuet asse nêre que d'encro ;
Par une nuit aussi noire que de l'encre ;
Y étivé l'an mille si san et dou,
Il étéve l'an mile siéx cent et doux,
C'était l'an mille six cent et deux,
Qu'y veniron parla on pou troi toû.
Qu'ils vegnéront parlar un pou trop tout.
Qu'ils vinrent parler un peu trop tôt.


Pé onna nay qu'étivé la pe nairé,
Per una nuet qu'étéve la ples nêre,
Par une nuit qui était la plus noire,
Y veniron, y n'étai pa pé bairé ;
Ils vegnéront, il n'étêt pas por bêre ;
Ils vinrent, ce n'était pas pour boire ;
Y étivé pé pilli noutre maison,
Il étéve por pilyér noutres mêsons,
C'était pour piller nos maisons,
Et no tüa sans aucuna rayson.
Et nos tuar sen ôcuna rêson.
Et nous tuer sans aucune raison.

Petis et grans ossis-en sevegnancé,
Petits et grands usséds-en sovegnance,
Petits et grands ayez-en souvenance,
Pé on matin d'onna bella demanzé  ?
Per un matin d'una bèla demenge
Par un matin d'un beau dimanche
Et pé on zeur qui fassivé bein frai,
Et per un jorn qu'il fasséve ben frès,
Et par un jour qu'il faisait bien frais,
Sans le bon Dy nos étivon tos pray.
Sen lo bon Diô nos étévons tôs prês.
Sans le bon Dieu nous étions tous pris.

On vo dera qu'étai celeu canaillé ?
On vos derat : qui étêt celor canalyes ?
On vous dira : qui était ces canailles ?
Lou Savoyar contré noutre mouraillé,
Los Savoyârds contre noutres muralyes,
Les Savoyards contre nos murailles,
Trai étiellé on dressie et planta,
Três èchiéles ont drèciê et plantâ,
Ont dressé et planté trois échelles,
Et par iqué dou san y sont monta.
Et per iqué doux cents y sont montâs.
Et par là deux cents y sont montés.

Ecriture phonétique, écriture ORB, tranduction

 

**********************************************************************************

Le tin shi no (le temps chièz nos):
Temps sè, sole dens les mountagne, sovin de la peufa dessus lem platè Suisso.
pas més de nê tant qu'au 21 (vinte-yon) de décembro

Clicâde inque

jourpm10v.png

le nou/neu (9) de dècembro 2013 un pèca de pollucion de "peufa fina"pèrs Dzenèva,
mès de 60 microgrammo pèrs mètre cuba d'ê (60 microgramme/m3)

08/12/2013

Unâ hiotâ prèchon tant qu'au 21 de décembro !!, adonc pas més de nê ?

Bonzho a tuî,

Quand (quin) nos agouétens [regardons] les modèlos du temps (tin), y semblè (chimblè) qu'unâ hiotâ prèssion (-chon) [haute pression] va sovent restâ dessus (dsu) nouthron payis et pot-éthre tant qu'au 21 (vitenyon) de décembro.. Adonc, le temps (tin) sarat prod (preu) sèc ..  pot-éthre ben pas de més de nê [pas de neige] tant qu'au 21 .. un muèls (oun mouai) de sole (choyé, féleux, soleu,..) dens les mountagnes, mas tot-parièr [également ] de la pollucion bâs dens la plan-na [en bas dans la plaine]. èsperens que les modèlo ne sont pas mès justo !

Acutâde le texto (écoutez le texte),
y'a fôta d'a-ouîr (d'entendre) ceta lengoua

podcast

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, haute pression, pollution, pm10


 

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, haute pression, pollution, pm10

 

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, haute pression, pollution, pm10

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, haute pression, pollution, pm10

 

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, haute pression, pollution, pm10