09/04/2014

Aprî la ploge (plodze)...le solet/chowè

Bonzho a tôta et tuî ,


Aprî les ploge(-dze) de demârs, le solet/chowè va s'en retornâ(r) pèrs chièz (chi/thi) nos.
Demècro, sè quâque niole sont possiblyô a l'èntran de la matenâ, le solet sera prod lârge (lârdze). U Val d'Aoûta l'oura du nô(r) sarât prod fô(rt). Dessus le platè Romand tant qu'a la Savouè y'arat prod de bisa.
Dejô , oncora du solet dèns tôt le payis Arpitan.
Devèndrô, y'arat prod de solet, mas tantôt les nioles crèterent dèns les mountagne et pôrrent balyér quârques radâ de ploge u de l'orajô .
Dessendo dèns la matenâ câra de ploge possiblyô , sènon prod sê(c) avouèc des rèryas de solet.
Demènge (ze) , prod de solet .

 Acutâde le texto (écoutez le texte)
podcast


image.jpg
Demârs le 08 d'avrî aprî la ploge <

Mardi le 08 avril après la pluie.




image.jpg
Le Mont-Bllanc (Mont-Blyan) demenge le 06 d'avrî 2014 (le chi d'avrî dou-mèle-catorje)
depouès le sonjon (-zon) de Flaine
Le Mont-Blanc le 06.04.2014 depuis le sommet de Flaine.

05/04/2014

Demènge et delon pèrtôt du solet. Demârs le payis Arpitan sarât copâ èn dove bocon.

Bonzho a totâ et a tuî,

Sè dessendo, le cièlo sarât tôt mècllo de niole et de solet avouèc quâque gota possiblyô decé-delé, demènge(-ze) et delon nos arèns oun tèmps de solet/solwè.
Dèns le Val d'Aoûta et tot-parièr èn Vâlès le solet sarât ja (zha) prod larjô(-dzô) dessendo.

Demârs, le payis Arpitan sarât copâ(r) èn dove bocon. Prod en-neblo de la franche-contâ ux Payis Romand avouè quâques râda de ploge(-dzhe) , mas ux contrèro prod sè(chè) u midjorn (midzhô)  d'unâ legne Biojolê-Savouè-Val d'Aoûta.

Depouès demècro nos pôrrens contâ prod sovènt avouèc le solet/chowè.

Arvî a tuî et a totâ !

 Acutâde le texto (écoutez le texte)
podcast

carte_arpitan.jpg
payis Arpitan..yô que les gens (dzin) prèdgiont/devesont/cortèjiont/ pârlont oncora la lengoua/lenva
Arpitan=le Francoporovençal = le Patouè

 

photo.JPG
Oun abrô tôt bôquetâ/flyorî près Genèva (Dzenèva)

 

 

Sable du désert, pic passager de particules fines ?: l'oura du midzhô peûsse du sablia du payis sarasin tant qu'au payis Arpitan

Bonzho a totâ et a tuî,

L'oura [le vent] que sofflye du midjorn (midzhô) [du midi/sud] a peûssâ des niole et tôt-parièr du sablia/ de l'arêna [sable] du payis sarasèn (sarasin) [sahara]tant qu'a nouthra payis.
Pot-éthre arens nos du sablia dessus les ôto devendro l'arbâ [vendredi à l'aude]? Adonc y'ara fôta d'ècovâ(r) [besoin de balayer] les vouètura/machina/les ôto !

Dessus l'imajô(-zhô) satelita (sateulita)  nos pôvèns vêre le sablia, l'est d'unâ colô(r) rousa (rouza).

Me demando sè le picô de peufâ [poussière] finâ (PM10) pèrs chièz nos sant rappô ux sablia qu'est modâ depouès le payis sarasèn.

Bonâ nuèts ..u bôna jôrnivâ


Acutâde le texto (écoutez le texte)
podcast

 

arpitan, francoprovençale, patois, lionel fontannaz, pm10, peufa, sable du désert

arpitan, francoprovençale, patois, lionel fontannaz, pm10, peufa, sable du désert

pm10_1.JPG

 

Prèvijion des peufâ sofflâ pèrs l'oura

018.gif.png

024.gif.png

030.gif.png

042.gif.png

Sôrsa: Univèrsitâ d'Athèna

 

Articlô de MètèoSuisso dessus ceta niola de sablia

31/03/2014

De delon tant qu'a demècrô du solet.. dejô ja muèn de solet. Devèndro des nioles et des ploge(-dze)

Bonzho a totâ et a tuî,

Près chièz nos y'arat oncora brâvament de solet/chowè de delon tant qu'a demècrô, avouèc des côps des nioles hiôtes que pôrrent trafolyâ(r)  le cièlo de nouthron payis Arpitan.

Dejô, y'arat oncora prod/preu de solet, mas les nioles d'amont les mountagnes pôrrens balyér quâques câra de ploge (-dze).

Devèndro, nos fôdra contâ(r) avouèc oun tèmps (tin) prod/preu èn-neblo et y plovrâ oun pou pertôt.


 Acutâde le texto (écoutez le texte)
podcast

 

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, primevère, pipèta

Des pipèta (primevères) et des violèta.


 

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, patois

Genèva a l'ârba dessendo 29 (vinte-nou) de mâ(rs) 2013.
U luèns nos pôvens vêre le môle et tot-pariès le Mont-Bllanc

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, patois
Genèva dessendo 29 (vinte-nou) de mâ(rs) 2013 a la vêprennâ
Le cièlo l'est tôt trafolyâ de niole hîote.


 

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, patois
Genèva a l'ârba dessendo 29 (vinte-nou) de mâ(rs) 2013.



28/03/2014

Depouès devèndrô du solet/chowè dèns tôt le payis Arpitan..et Gaston Lagaffe en Patois !

Bonzho a totâ et a tuî,

La bâssa prèssion (-chon) qu'a oncora balyèr a nos tant qu'a dejô oun cièlo partagièr èntre des niole, des rèryâs de solet et decé-delé yona-u-dou carâ de nê u de ploge(-dze) va modâr de vers l'Atlantico.

Depouès devèndro tant qu'a delon nos arèns brâvamènt du solet/chowè/féleûx dèns tôt le payis Arpitan.
Adonc la fin de senan-na sarât franc brâva/gènta/dzinta por modâr fâre du ski èn âtre viâjo/yadzô.

A'revêre , Arvî a totâ et tuî

 Acutâde le texto (écoutez le texte)

podcast

 

lionel fontannaz, arpitan, patois, francoprovençal, savoyard, savoyâ

 

Unâ câra de ploge et de nê tôt mècllô. Y margote (Margotâr).
Cetos jorn passâ (sto zhor pachâ)

 

lionel fontannaz, arpitan, patois, francoprovençal, savoyard, savoyâ

lionel fontannaz, arpitan, patois, francoprovençal, savoyard, savoyâ, gust, gaston lagaffe

Gaston Lagaffe en Arpitan Savoyard

Gust en Arpitan de Savouè

lionel fontannaz, arpitan, patois, francoprovençal, savoyard, savoyâ, gust, gaston lagaffe

lionel fontannaz, arpitan, patois, francoprovençal, savoyard, savoyâ, gust, gaston lagaffe