08/11/2014

Tèlèvijion èn patouè **** Oncora unâ senanna de avouè bèn de fôhn (vènss)

Bonzhô a tuî et totâ,

Comènt nos z-èns publiâ , l'èntran de ceti mês de novèmbro a balyé oun crouë/crouyô tèmps dèns nouthron payis Arpitan. Dé/di lo trê de novèmbro tant qu'u 06 de novèmbro y'a yu unâ krèvayu* , y'a kuvâ/rolyâ dedinvê*. Y'a balyé/balyâ unâ brassâ de plodze u Tessin et tôt-parî unâ brassâ de nê(k) dèns l'Alpes. Y'a yu unâ vèritablyô ronkâyu* atôs 50 tant qu'a 100cm de nêk. Lo vènss/lo fôhn a sofflyâ/choflâ prôd fô(rt), oun bran d'ourâ avouè des côp 130 tant quâ 180 km/h (chin-ouitante kilomètro pèr hourâ) d'amô los mountagne, et 100 tant 130 km/h bas defourvê*. (clicâ inque por vêre lo texto de MètèoSuisso)

Aprîs unâ poujâ/pousâ dé lo 07 (cha) tantqu'u 09 (nou) de novèmbro, la sennana que vint y fôdra comptâ atòs unâ situachon de vènss/fôhn. Lo tèmps va èthre prod/pròouk variablyô de la savouè tant qu'a la Suisso romanda, des côp prod enneblô avouèc quâques plodze, mas tôt parî des côps avouèc quâques dzinta/genta rayolâyu / quâque rayâ de solè. Dedin lo Vâlès, lo vènss va sofflâ/chofla prod sovènt, mas pas fô(rt) comènt la senanna passâ. Dé la Val dÂoûta tant qu'u Tessin y'arâ surtôt des niolas et de plodze et de nê(k) chouk lo mountagne.


Acutâde le texto (écoutez le texte)

 
podcast

lionel fontannaz, patois, arpitan, freancoprovençal

Imadzô balyé pèr François Laveaux (Payis d'Oleïnna/Evolène)

graphe_base_ens_arpitan.png


Ronkâyu, n.f. l.Long chemin à faire dans la neige fraîche; 2.Grande quantité de neige fraîche.
Bran (pl.brànss), n.m. Coup de vent: oun bran d’oûra, un coup de vent violent.

Rayolâyu, n.f. Nombre et duré e des rayons de soleil intermittents: voué k j”a fé é tr oùnna poûra rayolâyu, aujourd’hui nous avons eu quelques bonnes éclaircies.

Krévayu : une longue période de mauvais temps
Defourvê : adv. Au nord, côté vallé e du Rhône.
Dedinvê : au sud adv. Au sud, côté Pigne et Dent Blanche.
Kuvâ : pleuvoir fortement
Oun Kou : tempête de neige.


Tèlévijion èn Patouè:

Canal 9 , Evolène / Oleïnna


La "vouè"

A l'espéraz. Doujémo bocòn. from La Voix des Allobroges on Vimeo.




02/11/2014

Depouès delon, lo fôhn/lo vènss va sôfflâ et va kuvâ/rolyâ brâvamènt dedïnvê

Bonzhô a tuî et totâ,

Comènt nos z-èns musâ, lo mês d'octobrô a étâ(itâ) lo quatre-ièmo mês d'octobrô le més tssô/tssâ depouès 150 (chin-chinquanta) ans. Trôp sèc/chè/cheu u Vâlès, lo tèmps de la val d'Aoûta tant qu'u Tessin ère ènkuva* (très mouillé).

Aprî la tormèntâ "Gonzalo", nos z-èns yu oun tèmps agriablô atòs bèn de solè et franc dox/douss tôt-parî.

Mas la senanna que vint nos arèns unâ krèvayu*. Lo vènss* (fôhn) va sôfflya, adonc sè lo tèmps sarêt des viajô prod sèc/chè defourvê*, y va kuvâ/rolyâ brâvamènt dedinvê*. D'amônt 2000-2500 mètro y va balyér bèn de nê(k) y sarêt oun kou*du Mont-Rodze u Simplon tant qu'u Gotthard.
Sè la nê va trôp chouk* èntre demâr et dejô, adonc y porrêt kuvâ/rolyâ unâ brassâ de plodze franc hiôt, adonc de egan-na** sârènt possiblyô.

Adonc, totâ la senanna que vint fôdra bèn agouètâr/avouètchyér la pajô des dangiérs/dongiérs du tèmps de MètèoSuisso .


Acutâde le texto (écoutez le texte)
podcast

* (vocabulèro d'Oleïnna, Evolène)

Krévayu : une longue période de mauvais temps
Defourvê : adv. Au nord, côté vallé e du Rhône.
Dedinvê : au sud adv. Au sud, côté Pigne et Dent Blanche.
Kuvâ : pleuvoir fortement
Oun Kou : tempête de neige.

** : savouè
Egan-na : inondation

 

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, francoprovensâl, patois, Olèïnna, Evolène, Vènss, foehn, pluie abondante sud des Alpes

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, francoprovensâl, patois, Olèïnna, Evolène, Vènss, foehn, pluie abondante sud des Alpes

sat_devendro.png

 

Acutâde Radiô Arpitania !

radio_logo.png

Télévijion :

Oun reportadzô : lo patouè oun crouyô/crouë francês ?
Dans l'émission que la Fondation du Patois et Canal9 vous proposent ici, Elisabeth Gaspoz reçoit Magdeleine Rossier pour évoquer les origines du patois.

24/10/2014

Lo vielyo cyclono Gonzalo a modâ chu la goulye. Ora, nos arèns oun tèmps chè/sèc d'ôton

Bondzô a tuî et totâ,

Entra demârs et demècro lo vièlyo cyclonô tropicalâ "Gonzalo" a èncontra unâ bassâ prècion (-chon) vegnant drêt du Groènland. Lo davoue bassâ prècion z-ènt balyé unâ groussâ tempétha èn Europa tant que chu nouthron payis Arpitan. L'oura èn Suisso a sôfllâ/choflâ pèr a-côp; ceta ruchyà* a balyé 100 tant qu'a 125 km/pèr/houra bas a planna et 120 tant qua 135 km/h chu lo mountagne. Lo més fô(rt) côp d'oura ère chu/chouk* lo dzura/jura atòs 178 km/h u Chasseral (articllô mètèoSuisso) . L'oura a devorà* des bocon de têt/tééss*[toit] et ehoutchyè oun mouèls de chousa (ranma et branste d'ârbro, pancartâ,..) (articllô RTS)

Ceta tormèntâ tôt-parî a balyé bèn de nê(k) chu l'Alps 20-30 cm, mas y'a surtôt nêvu bravâmènt/pouramènt chu lo z-alps de la suisso alèmandâ avouèc/atòs 40 tant qu'a 60 cm de nê(k).

De devendro lo 24 du mês d'octobrô tant qu'a devendro lo 30, tôt la payis Arpitan sarêt desot/dejòtt* unâ hiôte prècion/prèchyon*. Adonc, quasu/geyà* tôta la sennana/chenanna que vint, lo tèmps (tin) enchièz nos sarêt sèc/chè, atòs** des niolâ bassâ u des broyâ bâs a planna dèns la matenâ. Mas d'amônt/amoùnn* 800-1200 mètro y'arât prod de solè. Aprî-midzô/aprî-denâ lo niolâ bassâ et lo brolya bas a planna vont s'ouvrî quasu pertôt.


Acutâde le texto (écoutez le texte)
podcast

 

sat_devendro.png

graphe_base_ens_arpitan.png

 

titre :
Lo vielyo cyclono Gonzalo a modâ chu la goulye. Ora, nos arèns oun tèmps chè/sèc d'ôton
Le vieux cyclone Gonzalo est parti en méditerranée. Maintenant, nous auronts un temps sec d'automne.

 

Devorà, v.t. l.Emporter les choses, en par
lant du vent; 2.Emporter des objets en ca
chette, sans autorisation.

Ehoutchyè (p.p.-à), v.t. Arracher brusque
ment.

1.ruchyà, n.f. 1.Fromage que l’on pré sente au
feu pour le faire fondre; 2.Raclette.
2.ruchyà, n.f. Coup de vent, air frais qui pré
cède la neige. Cf. rùhyo.

17/10/2014

Ceta fin de senanna sarêt quasu lo tssô-tèmps...Demècro, y pôrrêt nêver bas tant qu'a 1200 mètro.

Bonzhô a tuî et totâ,

Adon(c) lo mês d'octobrô contignu comènt (min) la comènthî... trô(p)/trôau tssô/tssâ(chôd) por ceta saijon (chèjon), mas tôt-parî [également] atòs oun mouèls (mouai) de plodze. Aprî les rolyâ du 07 (cha) du mês d'octobrô, de novèl plodze ènt balyé oncore 30 tant qu'a 40 millètro dèns lo payis de Dzenèva, et l'a asse-bèn balyé [donné] oun mouèls de plodze u Tessin. A veulâ de Locarno l'est tombâ quasu 189 (chin-ouitante-nou) mm d'ègoua/ève èntre delon le 12 (doje) et demârs lo 13 (trèje) du mês d'octobro.

Adonc, pènso oncora que lo mês d'octobrô pôrrêt bèn éthre lo més tssâ de tôt lo mês d'octobrô cognu(k) tant qu'a ora, et asse-ben oun mês franc blêt /ênkuvà* [mouillé].

Quinta mètèo por lo jorn/zhô que vint :

Por ceta fin de senanna/chenan-na, dessendo et la demenze [en patois dimanche est féminin] , y'arâ prod de solè/féleux et y farêt oncore tssô quasu comènt u tssô-tèmps (tssô-tin :été) avouè l'aprî-midzô quasu 20 tant qu'a 22 degrès

Delon, dèns la matenâ todzô de solè, mas les niolâs vont a cha-pou enneblâ nouthra cièlo.. la plodze pôrrêt arvâ dévant la nuèt/né.
D'amô lo mountagne l'oura va crêtre, y sarêt quasu unâ tormèntâ.

Demârs et demècro: lo tèmps sarêt pro enneblo/ennublo atòs/avouè des côp des plodze. Demècrô, la nê/nêk pôrrêt alla-d'avâ u-tôr de 1200 mètro.

Adonc, souhèto a vôs unâ bravâ/dzinta fin de senanna !

A'revêre a tuî et a totâ


Acutâde le texto (écoutez le texte)
podcast


Note: le mot "avec" ce dit "avouè(c)" . Dans certaines régions francoprovençal le mot "avouè(c)" est réservé aux personnes (avouèc lo miô pâre , avec mon père). On utilise alors le mot "atòs" pour les objets (atòs oun martèl, avec un marteau)

lionel fontannaz, patois, genevois, savoyard, francoprovençal, arpitan

lionel fontannaz, patois, genevois, savoyard, francoprovençal, arpitan

CvIMG_99142014.jpg
Grant Marci a Véronique Denis por ceta bravâ/dzinta imadzô.
Lo premîr niolâ bassâ/bachâ de l'ôton/l'an-darî
https://www.facebook.com/loprazcondus


 

 


11/10/2014

Oun tèmps franc blêt mas todzhô trôp(trôua) tssô por ceta saijon (Chèjon)

Bonzhô a tuî et totâ,

Quinta mês d'octobrô ! Ja/dza trô(p)/trôau tssô/tssâ(chôd) por ceta saijon (chèjon), mas tôt-parî atòs oun mouèls (mouai) de plodze. Des côp/des viajô nos z-èns yu asse-bèn d'oradzô, adonc l'est tombâ brâvamènt/droulamènt de plodze. Lo 07 d'octobrô l'est tombâ dèns yona jornivâ 50 tant qu'a 70 millimètro de plodze de Dzenèva tant qu'a Fribouâ .. et cèn l'est cèn que tombe pèndènt tôt oun mês !.

Adonc, pènso que lo mês d'octobrô pôrrêt bèn éthre oun mês trôp tssâ, pot-éthre lo més tssâ de tôt lo mês d'octobrô cognu(k) et asse-ben oun mês franc blêt /ênkuvà* [mouillé].

Quinta mètèo por lo jorn/zhô que vint :
Lo tèmps sarêt todzhô trôp blêt et trôp tssâ !
Dessendo la bènda de niole (A ) qu'est ora enchièz nôs va modâ pèr L'ôtriche et la Russie (-chi).

Adonc, lo tèmps prod sè(c)/chè et de solè (B) qu'est chu la France va a cha pou [petit à petit] vegnîr en lé,chu/sur nouthron payis por la jornivâ de demènze. Mas lo niole (C )vont ja/dza arvâ  u vêpro chu/sur
nouthron payis.

Delon, ceto bènda de niole vont balyér de plodze.

Atòs l'oura du mid-jorn (midzhô) y'arâ prod/pròouk*de fòhn ( oûra dôou vènss*) u Vâlès et des côps de groussâ rolye (groussâ plodze) de la Val d'Aoûta u Tessin.

Demârs et demècro oun bocon mèlyôr atòs des rèya de solè/féleux.
De dejô tant qu'a devèndro : oncore oun cièlo enneblô et y va plover/plojyè quasu pertôt.


Note: le mot "avec" ce dit "avouè(c)" . Dans certaines régions francoprovençal le mot "avouè(c)" est réservé aux personnes (avouèc lo miô pâre , avec mon père). On utilise alors le mot "atòs" pour les objets (atòs oun martèl, avec un marteau)


Acutâde le texto (écoutez le texte)
podcast

lionel fontannaz, patois, arpitan, francoprovençal, plodze, oura de vènss, niole

lionel fontannaz, patois, arpitan, francoprovençal, plodze, oura de vènss, niole

lionel fontannaz, patois, arpitan, francoprovençal, plodze, oura de vènss, niole

Clicà inque por lyère l'articlyô de MètèoSuisso.