19/03/2015

A fin de chenanna , les niolâ/nioules et quâques plodzes pôrrènt écovâ la polluchon de peufâ finâ

Bonzhô a tuî et totâ,

Depouès l'èntran du mê(k) de mâ, nos z-èns yu du bîo tèmps (tin), quasu tantqu'a ora. Mas  depouès demènze pachâ, lo 15 (quinje), la polluchon de peufâ finâ  a pôssu (-chu) crètre dejôt la hiotâ-prèchon.

A fin de chenanna, Dessèndo lo 21 (vinte-yon) et demènze lo 22 (vinte-dou), lo tèmps va s'ennublâ et bayér quâque plodze et tôt-parî oun tchikà de nê(k) d'amoûnt les sondzon/son-chèrra*[sommets] . Mas demênze aprî-midzô, la bisâ va ja tornâ u payis avouè d'ê [de l'air] prod chè/sè(c). A mountagne, y farêt mé/mî frê(k), quasu -5 (mèns chin) degrès u-tô(r) de 1500 mètro.

Adon la bounâ novèla, l'est que ceti crouè tèmps porrêt écovâ [balayer] tôta la peufâ fina, et dinse/acheïn* nos porrèns més chôfflâ comènt fô.

En aprî de delon lo 23 (vinte-trê) tantqu'a demârs, nos arèns bèn de solè derèns lo payis Arpitan.

A'revêre a tuî et totâ et tant qu'a premîr [à la prochaine , exp. valaisanne]

*: évolène

 

Acutâde lo texto (Ecoutez le texte)

 


podcast

lionel fontannaz, patois, arpitan, francoprovençal

 

lionel fontannaz, patois, arpitan, francoprovençal


13/03/2015

A fin de senanna dedinvê (u Sud) des niolâ et des rinchâ , defourvê (u Nô) prod sèc/chè/cheu.

Bonzhô a tuî et totâ,

 

Depouès quâques zô(ss) nos z-èns yu/jyouk* [avons eu] du bîo tèmps/teïn, mas la polluchon de peufâ/peussâ finâ [poussière fine] a pôssu crêtre [augmenter] avouè ceti bîo tèmps.

Les pollens de vernâ [aulne] z-ènt tôt-parî crèchu, adon
ceti  bîo tèmps l'est unâ poutâ/difficoltâ/maleïnnetà/brûtirî por chofflâ por lù moundo qu'a d'allergie.

A fin de senanna/chenanna, unâ bachâ prèchon va arvâ chu la gouye [mer méditerranée] et bayér bèn de niolâ/nioule et des vyazô [fois] des rinchâ de plodze chu la Val d'Aoûta et u Vâlê(k) dedeïnvê* (u sud), dé/dî Grant-chin-bernâ tant qu'u simplon. 

Defourvê (U nô), lo cièlo sarêt tôt mècllô [mélangé] de niolâ/nioule [nuages] et de rèyâ de solè atòs solâmènt oun petiôt risko  de carâ de plodze [averse de pluie, Genève, Savoie].

Depouès demècro lo 18 du mê de mâ, lo bîo tèmps va tornâ [revenir]  pertôt , defourvê et dedeïnvê.

 

Acutâde lo texto (Ecoutez le texte)


podcast

 

Defourvê* (u Nô) :Au nord, côté vallée du Rhône. littéralement vers le dehors.
Dedeïnvê : vers le dedans des Alpes/ vers le sud des Alpes du point de vue d'un évolènard). littéralement vers le dedans.

lionel fontannaz, patois, francoprovençal, arpitan

 

lionel fontannaz, patois, francoprovençal, arpitan

 

lionel fontannaz, patois

 

 

Rècréacion:
Acutâde/ahuktâde du francoprovençal de Charvan/Salvan (Valais)
Ecoutez du patois de Salvan (audio, texte en patois et traduction)
Cliquâ inke - Cliquez ici

 

 

04/03/2015

Quâques jorn/zô(ss) de bisâ . Dejô et devèndrô unâ tormèntâ d'amoûnt l'Alpes

Bondzô a tuî et totâ,

Aprî quâque zô(ss) d'oura d'Altantica, l'oura va sofflâ/chofflâ drê(k) du Nô(rd).

Dejô et devèndro, y sarêt brâvamènt unâ tormèntâ d'amoûnt l'Alpes, atòs des côp 130 tant qu'a 160 km/h chu les son-chèrra (chu les sondzon les més hiôt).

Bas a plannâ, la bisâ va tôt-parî sofflâ/choflâ, la-quintâ sarêt prod fortâ dejô et devèndrô dèns lo carrô de Dzenèvâ. A fin de senanna/chenanna la bisâ va décrêtre a cha-pou (peu à peu).

chouk a mountagne y farêt unâ craminâ dejô et devèndro , utor de -10 (muèn dièje) degrès (-10° utor de 2000mètro)

Atòs ceta bisâ, y'arêt prod de solè, et des vyazô solâment quâque niolâ/nyòoule*.

 Acutâde lo texto (Ecoutez le texte)


podcast

 

 

lionel fontannaz, patois, arpitan, francoprovençal, oura, bisa

L'oura u-tôr de 3000 mètro

 

Récrèacion:
Oun lyèvro èn patouè savoyard chu les bètyes ..
Francoprovençal = Arpitan = Patouè u-tor du Mont-Blyan

betyes.jpg

Por atsetâ ..




26/02/2015

*Iphone , oun novè(l) diccionèro èn patouè de Nendaz * Dessendo unâ bravâ/dzinta zornivâ, mas sovènt oun crouë tèmps les âtro zhô(ss).

Bonzhô a tuî et totâ,

Aprî ceta jornivâ de dejô (26 de févrî) que nos a bayé bèn de solè, l'oura qué va sofflâ/chofflâ d'Atlantica va peussâ/pouksâ oun machò/mouè de niolâ. Lù tèmps (teïn) sarêt/charêt prod/pròouk ènnublo.

Devèndro/duveïndro* lé niolâ/lé nyòoule*  bayerènt de nê(k) bas tant qu'a 400-600 mètro.

Dessendo/duchàndo, sarêt unâ bravâ/zintâ jornivâ, maagré quâques nyòoule* a l'arbâ, y'arêt bèn de solè.

De demènze tantqu'a demècro (dumeïnzu..demèkro*) y sarêt oun crouë teïn (kofo tèmps**).

L'oura sarêt prod/proòuk fô(rt) d'amôunt/d'amòoun* 2000 mètro. Des vyâzo/viajô y va tèmpétâ atòs des côps 100 tant qu'a 120 kilomètro/horà.

Atòs l'oura prod dôuss* d'Atlantica, y bayerêt de nêk des vyâzô d'amôunt 1600 mètro, pouès y nêverêt des côp bas tant qu'a 1000 mètro.

Depouès demècrô lù 4 (catro) du mé(k) de mâ/mè*, les flòoutso/flyokon** tomberènt quasu bas a planna.

A'revêre a tuî et totâ

 

Acutâde lo texto (Ecoutez le texte)


podcast

*: Evolène **: Savoie

notes:
Mars : mâ(rs) Savouè, mè (Vs, Evolène)
Mai : mé (savouè), Mâye (Vs, Evolène)

graphe_base_ens_arpitan.png

 

 

lionel fontannaz, francoprovençal, patois, arpitan, météo en patois

 

Rècréacion:
oun novèl diccionèro de patouè de Nendaz por l'Iphone.

dictionnaire patois, iphone, nendaz, francoprovençal, valais
Possiblyô de tcherkà des môss

dictionnaire patois, iphone, nendaz, francoprovençal, valais

Possiblyò acutâ/ahouktâ (aroukta) lù  moundo devujâ/predgiér èn patouè



20/02/2015

Y va bayér de nê(k) dessèndo, d'a bisâ demènze, de plodze delon, pouès franc frê(k)

 Bondzô a tuî et tôta ,

Ceta senanna/chenanna ère biô comènt la senanna pachâ et tôt-parî comènt la senanna  pachâ lù crouë tèmps va arvâ lu dessèndo (ducheïndo).

Dessendo , les niolâ vont bayér bèn de nê(k) , et des yadzô bâs tant qu'à planna. A l'ârba lù vènss/fôhn va oncora sofflâ/chofflâ dèns l'Alpes, adon y bayerêt de nê(k) u Vâlès centralo u vêpro u a nuèt/nêtte.

U val d'Aouta y nêvrâ prod fô(rt)! 

 

Demènze/dumeïchu (dimanche), la bisâ va s'abadâ chû lo platè Suisso, adon y'arêt quâques rayâ de solè , mas y farêt quasu unâ crâmina chouk â mountagne (-8° utôr de 2000m).

Delon/dulon (Lundi), sarêt unâ jornivâ (zornivâ) prod ènnublô que bayerêt de plodze /plóouzu quasu d'amôunt 1200-1400m. Dèns lo Vâlês centralo, lo vènss va sofflâ/choflâ dèns la matenâ, adon y'arêt oncora quâque raya de solè dévant midzhô. Aprîs-denâ, lo crouë/crouyô tèmps va tôt-parî arvâ tant qu'u Vâlès.

Demâr/dumâ (mardi) et demècro, y farêt bèn frêk et lù tèmps prod/próouk ènstablo bayerêt quâques raya de solè et des viajô/yadzô Quâques câra de nê(k) tant qu'a planna.

 

Acutâde lo texto (Ecoutez le texte)


podcast

image.jpg

image.jpg