11/06/2015

Tant qu'a demârs prod de niolâ et des vyadzô des carâ de plodze u d'oradzô.

Bonzhô a tuî et totâ,

L'oura que va chofflâ du midzô va bayér oun tèmps instablô a fin de senanna avouè des côps des carâ de plodze  [averses] u d'oradzô. Y'arêt prod de niolâ/nyòoule [nuages] mas des côp oun tchikètt/bocon de solè.

De dessendo tant qu'a demènze chu lo Léman y'arêt lù match de batè a vouèlo lù "bol d'or" atòs quasu 500 naviô. Y'arêt pas tant d'oura [vent] ceti côp, adon l'est pas ceti an qué les navigatô(r) pôrrènt fére de meratlyô/murâhyo (miracle)....les navîo èrant franc tôt-plyan (doucement).

 

A l'entran de la senanna que vint la tempèraturâ va décrêtre [diminuer] a cha-pou [peu à peu], et demècrô la bisa porrêt nos bayér oun tèmps més frèk et mès chè/sèc .... tôt cèn que fô par séyér les fèn (faucher les foins).

A'revêre a tuî et totâ

 

 

Acutâde lo texto (Ecoutez le texte)


podcast

 

graphe_base_ens_arpitan.png

lionel fontannaz, patois, arpitan, francoprovençal

 

 

Recréacion:

1) Vos povêd acutâ/ahuktâ lo programmo francoprovençal de Fribouâ :
http://www.radiofr.ch/fribourg/programme/weekend/intre-no...

2) Tôt-parî por acutâ la radio en patouès, pas oublâ Radi Arpitania : www.oarp.eu

 

 

02/06/2015

1) Unâ chartâ por nouthra lengoua !!! 2) La senanna que vint sarêt franc tssô/tsâss 3) L'inalp a fin de senanna !

Bonzhô a tuî et totâ,

A fin du mê(k) de may 2015, unâ chartâ a étô signâ entrâ Rhonô-Alpes et la Val d'Aoûtâ por recognêtre la lengoua francoprovençal/arpitan. Espèro que la Suissô pouèsse tôt-parî bayér la chuâ signaturâ por ceta chârta !

Por avêr més d'informachon :
Rhône-Alpes et la Vallée d’Aoste signent la charte de coopération pour l'arpitan

La Région Rhône-Alpes et la Vallée d’Aoste ont signé une charte de coopération pour le francoprovençal, l’une des 2.500 langues menacées d’extinction…


Quinta météo por les zhô(ss)/jorn que vint ?
Sè de Delon tantôt tant qu'a demârs a l'arbâ, y'arêt prod de niôlâ/nyoule et oun risko de plodze u d'oradzô decé-delé dens la nuèt de Delon a demâr, l'entran du mê(k) de juin/dzuin sarêt franc biô .

De demârs aprî-midzô tant qu'a devendro y'arât prod de solè et surtôt y farêt més tssô/tsâss/chôd tsaque zhô/jorn. Demècro y farêt ja/dza 28° , dejô des côp 29-30° et devendro des vyajô(-dzô) 29-31°.

Depouès devendro a la vêprennâ, d'amount/chouk a mountagne fodrâ comptâ atòs oun risko d'orajô(dzô).

Dessendo et demènze, lo 6 (chi) et 7 (cha) de juin, y'a prod de tsance/Chance que nos vouardichèns/gouardissens (guardions) tozô/tojorn le biô tèmps et quasu unâ fricâsse.

 

lionel fontannaz, patois, arpitan, francoprovençal, jour de semaine

 

inalpe-corbyr-10-064.jpg

Agouètha la pajô (-dzô) chu/sur (l)a tèla http://www.corbyre.ch/nos-activites/

Dessendo/duchàndo, lù 6 du mê(k) de maye, y'arêt l'inalp.. Les homo vont amodâ lù norrin/l'armalye (bétail) d'amoûnt/chouk a mountagne..tuî ceti zint/gent moundo va poyér ... lù vatseròòtt (lo vatserin), lù vatserolètt, lù bergiér, lù pâtho (lo pastô),
Mas la quinta des vatse sarêt la mèthra (reine) ?

1. poyè(p.p.-à), v.t. et i. Monter à l’alpage avec les troupeaux.
2.poyè, n.m. Jour de l’inalpe, de la monté e à l’alpage.
**Tsijereïn (pl.-èinch), n.m. Aide fromager à l’alpage.
**Vatseròòtt (pl.-ôàss), n.m. Premier berger d’alpage.
**Vatserolètt (pl.-èss), n.m. Petit berger d’alpage.
**Pâtho, n.m. Fromager, celui qui fait le fromage à l’alpage.
***: arpitan d'évolène

 

Rappel: cette page en langue francoprovençal/arpitan n'a pas pour but de fournir des prévisions du temps fiable, mais de permettre à chacun de se familiariser avec notre patois au travers d'un texte parlant du tempset bien d'autres sujets. Pour des prévisions s.v.p consulter le site www.meteosuisse.ch

27/05/2015

Reportadzô èn patouè chu les vuzajyóouru de carnavâ d'Oleïnna d'Hugo Beytrison/ masque de carnaval d'Evolène

 
 

13/05/2015

Aprî quâque zhô(ss) franc tssâ, la tempèratura va decrêtre de quasu 10 (djiè) degrès

meteo_arp_20150513_bis.png

 

Acutâde lo texto (Ecoutez le texte)

podcast

 

Rècréacion èn arpitan du Vâlès:

 

Note pour les mots
Voir : vèrre
Chemin : unâ vaye

Le "v" a disparu, c'est courant en arpitan du Valais central (Savièse, Hérémence, ..)

emile_dayer_3_0001.jpg

 

 

 

 
 

 

 

08/05/2015

Aprî les ro-illâ qu'ènt eneyâ lù payis, lù tèmps va s'achûtâ

Bonzhô a tuî et totâ,

Depouès lù 30 du mêk d'avrî tant qu'u 5 du mê(k) de mâye,  dèns lu bas-Vâlè(k) , lù payis de Vôd, fribouâ et pèr la Savouè y'a bayé quasu dou mê(k) de plodze/plòouzu èn 5 (chin) zhô(ss).

Porkè y'a nêvu (bayé de nêk) franc hîot, des vyadzô sovènt d'amoûnt 2500 mètro, adonc y'a bayé mostramènn d'ègoua/ d'èvoue chouk a mountagne tant qu'a planna. Adonc l'èvoue d'a plodze et la nê(k) qu'a foundouâ a fé veelà les torrènns, les torrèntèss . L'évoue a chalyî prod/proòuk sovènt des gourâ atòs de tèrra , des piérra et de groû crêpon/grepê(ss). Pèr Chin-Gingolph l'èvoue tôta mècllô de pakô et de pièrra a trafolyâ lù veladzô.. unâ veritablyô misèra.

 

Ora, lù crouë tèmps l'est quasu viâ:


Dejô y'arêt bèn de solè.
Devèndro lo cièlo va s'ènnublô et  a la vèrprenâ u a né/nêtte fôdra comptâ decé-delé atòs quâque rinchâ u d'oradzô .
Dessèndo, y'arêt oncorâ prod/pròouk de nyooule/niôla et tôt-parî quâque carâ de plodze.
Demènze dèns la matenâ adi des nyooule/niolâ, mas aprî-midzô bèn de solè.

A l'èntran de la senanna/chenanna que vint y charêt de bîo tèmps pertôt !

 

Arevêre a tuî et totâ et tant qu'a la premîr.


Acutâde lo texto (Ecoutez le texte)


podcast

 

blog_prepa.png

lionel fontannaz, patois, arpitan, francoprovençal, saint-gingolph, inondation

Saint-Gingolph

stgin2.jpg

 

 

 

Quâque môss d'Oleïnna (Evolène):

évoue, n.f.pl. Eaux; torrents.

torrènn (pl.-ènss), n.m. Torrent.

torrèntâyu, n.f. t.Masse d’eau importante dans un torrent; 2.Quantité d’eau comparable à celle d’un torrent.

torrèntètt (pl.-èss), n.m. Petit torrent.

tsunè (pl.-êss), n.m. l.Petit torrent; 2.Lit d’un petit torrent.

goûra, n.f. l.Combe; 2.Lit d’un torrent.

eneyâ, adj. Qui est recouvert d’eau après une pluie.

veelà, v.i. I Vêler; 2.Augmenter en volume, en parlant d’une source ou d’un torrent

yassà, v.t. 1 .Marcher dans une boue très claire, dans la neige mouillé e ou traverser un
torrent; 2.Jaillir brusquement, en parlant d’une grande quantité de liquide; 3.Verser un liquide brusquement.

rounnâyu, n.f. l.Grognement; 2.Cris répétés du porc; 3.Grondement d’un torrent, d’une avalanche.

Unâ éganna , édyazho: inondation (savoie)

les ro-illâ : grosses pluies

s'achutâ /s'achôta : se calmer du point de vue de la pluie, quand la pluie cesse , s'arrête.