02/06/2015

1) Unâ chartâ por nouthra lengoua !!! 2) La senanna que vint sarêt franc tssô/tsâss 3) L'inalp a fin de senanna !

Bonzhô a tuî et totâ,

A fin du mê(k) de may 2015, unâ chartâ a étô signâ entrâ Rhonô-Alpes et la Val d'Aoûtâ por recognêtre la lengoua francoprovençal/arpitan. Espèro que la Suissô pouèsse tôt-parî bayér la chuâ signaturâ por ceta chârta !

Por avêr més d'informachon :
Rhône-Alpes et la Vallée d’Aoste signent la charte de coopération pour l'arpitan

La Région Rhône-Alpes et la Vallée d’Aoste ont signé une charte de coopération pour le francoprovençal, l’une des 2.500 langues menacées d’extinction…


Quinta météo por les zhô(ss)/jorn que vint ?
Sè de Delon tantôt tant qu'a demârs a l'arbâ, y'arêt prod de niôlâ/nyoule et oun risko de plodze u d'oradzô decé-delé dens la nuèt de Delon a demâr, l'entran du mê(k) de juin/dzuin sarêt franc biô .

De demârs aprî-midzô tant qu'a devendro y'arât prod de solè et surtôt y farêt més tssô/tsâss/chôd tsaque zhô/jorn. Demècro y farêt ja/dza 28° , dejô des côp 29-30° et devendro des vyajô(-dzô) 29-31°.

Depouès devendro a la vêprennâ, d'amount/chouk a mountagne fodrâ comptâ atòs oun risko d'orajô(dzô).

Dessendo et demènze, lo 6 (chi) et 7 (cha) de juin, y'a prod de tsance/Chance que nos vouardichèns/gouardissens (guardions) tozô/tojorn le biô tèmps et quasu unâ fricâsse.

 

lionel fontannaz, patois, arpitan, francoprovençal, jour de semaine

 

inalpe-corbyr-10-064.jpg

Agouètha la pajô (-dzô) chu/sur (l)a tèla http://www.corbyre.ch/nos-activites/

Dessendo/duchàndo, lù 6 du mê(k) de maye, y'arêt l'inalp.. Les homo vont amodâ lù norrin/l'armalye (bétail) d'amoûnt/chouk a mountagne..tuî ceti zint/gent moundo va poyér ... lù vatseròòtt (lo vatserin), lù vatserolètt, lù bergiér, lù pâtho (lo pastô),
Mas la quinta des vatse sarêt la mèthra (reine) ?

1. poyè(p.p.-à), v.t. et i. Monter à l’alpage avec les troupeaux.
2.poyè, n.m. Jour de l’inalpe, de la monté e à l’alpage.
**Tsijereïn (pl.-èinch), n.m. Aide fromager à l’alpage.
**Vatseròòtt (pl.-ôàss), n.m. Premier berger d’alpage.
**Vatserolètt (pl.-èss), n.m. Petit berger d’alpage.
**Pâtho, n.m. Fromager, celui qui fait le fromage à l’alpage.
***: arpitan d'évolène

 

Rappel: cette page en langue francoprovençal/arpitan n'a pas pour but de fournir des prévisions du temps fiable, mais de permettre à chacun de se familiariser avec notre patois au travers d'un texte parlant du tempset bien d'autres sujets. Pour des prévisions s.v.p consulter le site www.meteosuisse.ch

27/05/2015

Reportadzô èn patouè chu les vuzajyóouru de carnavâ d'Oleïnna d'Hugo Beytrison/ masque de carnaval d'Evolène

 
 

13/05/2015

Aprî quâque zhô(ss) franc tssâ, la tempèratura va decrêtre de quasu 10 (djiè) degrès

meteo_arp_20150513_bis.png

 

Acutâde lo texto (Ecoutez le texte)

podcast

 

Rècréacion èn arpitan du Vâlès:

 

Note pour les mots
Voir : vèrre
Chemin : unâ vaye

Le "v" a disparu, c'est courant en arpitan du Valais central (Savièse, Hérémence, ..)

emile_dayer_3_0001.jpg

 

 

 

 
 

 

 

08/05/2015

Aprî les ro-illâ qu'ènt eneyâ lù payis, lù tèmps va s'achûtâ

Bonzhô a tuî et totâ,

Depouès lù 30 du mêk d'avrî tant qu'u 5 du mê(k) de mâye,  dèns lu bas-Vâlè(k) , lù payis de Vôd, fribouâ et pèr la Savouè y'a bayé quasu dou mê(k) de plodze/plòouzu èn 5 (chin) zhô(ss).

Porkè y'a nêvu (bayé de nêk) franc hîot, des vyadzô sovènt d'amoûnt 2500 mètro, adonc y'a bayé mostramènn d'ègoua/ d'èvoue chouk a mountagne tant qu'a planna. Adonc l'èvoue d'a plodze et la nê(k) qu'a foundouâ a fé veelà les torrènns, les torrèntèss . L'évoue a chalyî prod/proòuk sovènt des gourâ atòs de tèrra , des piérra et de groû crêpon/grepê(ss). Pèr Chin-Gingolph l'èvoue tôta mècllô de pakô et de pièrra a trafolyâ lù veladzô.. unâ veritablyô misèra.

 

Ora, lù crouë tèmps l'est quasu viâ:


Dejô y'arêt bèn de solè.
Devèndro lo cièlo va s'ènnublô et  a la vèrprenâ u a né/nêtte fôdra comptâ decé-delé atòs quâque rinchâ u d'oradzô .
Dessèndo, y'arêt oncorâ prod/pròouk de nyooule/niôla et tôt-parî quâque carâ de plodze.
Demènze dèns la matenâ adi des nyooule/niolâ, mas aprî-midzô bèn de solè.

A l'èntran de la senanna/chenanna que vint y charêt de bîo tèmps pertôt !

 

Arevêre a tuî et totâ et tant qu'a la premîr.


Acutâde lo texto (Ecoutez le texte)


podcast

 

blog_prepa.png

lionel fontannaz, patois, arpitan, francoprovençal, saint-gingolph, inondation

Saint-Gingolph

stgin2.jpg

 

 

 

Quâque môss d'Oleïnna (Evolène):

évoue, n.f.pl. Eaux; torrents.

torrènn (pl.-ènss), n.m. Torrent.

torrèntâyu, n.f. t.Masse d’eau importante dans un torrent; 2.Quantité d’eau comparable à celle d’un torrent.

torrèntètt (pl.-èss), n.m. Petit torrent.

tsunè (pl.-êss), n.m. l.Petit torrent; 2.Lit d’un petit torrent.

goûra, n.f. l.Combe; 2.Lit d’un torrent.

eneyâ, adj. Qui est recouvert d’eau après une pluie.

veelà, v.i. I Vêler; 2.Augmenter en volume, en parlant d’une source ou d’un torrent

yassà, v.t. 1 .Marcher dans une boue très claire, dans la neige mouillé e ou traverser un
torrent; 2.Jaillir brusquement, en parlant d’une grande quantité de liquide; 3.Verser un liquide brusquement.

rounnâyu, n.f. l.Grognement; 2.Cris répétés du porc; 3.Grondement d’un torrent, d’une avalanche.

Unâ éganna , édyazho: inondation (savoie)

les ro-illâ : grosses pluies

s'achutâ /s'achôta : se calmer du point de vue de la pluie, quand la pluie cesse , s'arrête.

22/04/2015

Oncora pro tssâ avouè du solè, mas demârs y porrêt bayér de nê(k) tant qu'a 1000 mètro.

Bonzhô a tuî et totâ,

Adon nos z-èns yu(jyu) comènt publiâ de bravâ zornivâ avouè de solè . Demârs et demècrô èrant [étaient] daouve zinta zornivâ /jornivâ franc dôch [douces] .

Dejô et devèndrô sârènt tôt-parî de bravâ zornivâ. Dejô nos arèns oun tèmps de solè/solwè atòs quâque niolâ/nyòoule comènt des meuton (cumulus) qué vont crêtre [grandir] d'amôunt les mountagne a la vêprenâ/aprî-mîdzô.


Devèndro, y'ara oncora prod/pròouk de solè, mas aprî-midzô les niolâ/nyòoule vont arvâ a cha-pou [peu à peu] chu nouthron payis.
Dessèndo et demènze, l'oura d'atlanticô va nos bayâ oun tèmps prod ènnublô avouè d'a plodze et des côp de l'oradzô. Mas des côta  lù vâlès centrâlo des vyadzô y'ara quâques réyâ de solè.

Delon et demârs, l'oura d'atlanticô va oncora nos bayâ des mouè de niolâ et des carâ de plodze [averse], oun tèmps que devindrâ mès frê(k) avouè des flotson de nê(k) qué pôrrènt tombâ bas tant qu'a 1000 mètrô demârs.

adon profitâde bèn de dejô et de devèndro !

A'revêre a tuî et totâ et tant qu'a la premîr !


Acutâde lo texto (Ecoutez le texte)


podcast

 

 

lionel fontannaz, patois, arpitan, francoprovençal

 

lionel fontannaz, arpitan, patois, francoprovençal