16/09/2016

l'ôton / l'an-darî est arvâ - l'automne est arrivé

 Bonzhô a tuî,
Y'avêt grand tèmps qu'avêt pas balyé d'a plodze. Depouè l'èntran du mê(k) de sèttembro, nos z-èns yu quasu que des zornivâ de solè atòs/avouè des tempèraturâ quasu-tropicalâ. Chu lo platè d'a Suissa les davoui/lo dave premîr senanna de sèttembro z-èn étaye les dojièma senanna de sèttembro les més tssôdâ/tssâde depouès 1864.

Adon, ora/yôra lo niolâ sènt arvâ por nos balyér d'a plodze pèrtôt chu nouthron payi(k) Francoprovençal. Y va balyér prô/preû/pròouk de plodze tant qu'a la demènze/dumeïnzu. Delon y balyerêt surtôt des câre de plodze/des rinchâyes decè-delé, et bas a planna/u plan y'arêt dzâ des rayâ de solè. U Val d'Outâ, lo tèmps (tin) sarêt dzâ prô chè et franc biô.
Demâ/dumâ sarêt dzâ bèn galè/bravâ, quasu chè avouè oun biô solè surtôt bas a planna.
Demècrô et dejô/dezô y farêt bîo tèmps, mas a l'arbâ du zhô(r) chu lo platè y porrêt balyér lo premî broyâ/niolân/tsenevu.

Arevêre a totâ et tuî et tant qu'a la premîr 

 

Clicâ inque por acutâ/ahuktâ
podcast

blog_prepa_2.png

 

blog_prepa_1.png

 

Les commentaires sont fermés.