26/06/2016

Y'a fotâ de profitâ du tèmps prô chè por séyer lo fèn !

Bonzhô a tuî et totâ,

Adon y va balyér comènt (min) publiâ quâque brâva zornivâ de solè, delon, demâr (dulon, dumâ) et tôt-parî demècrô. Ceti tèmps (tin) sarêt franc estrâ por sèyer lo fèn .
Mas demècrô aprî-denâ lou niolâ vont crêtre chu lo sondzon/son-chèrrâ , de groû meuton qui balyerènt quâques rinchâye (câra de plodze) et asse-bèn quâque oradzô. Celos-tye (slo-tye) pôrrènt modâ des mountagne bas a planna.
Dièns la né(tte) de demècrô/dumècro tant qu'a dejô/dezou y va rolyâ quasu pertôt. Demècrô lo cièlo sarêt adé prô ènnubla, mas y pôrrêt s'achutâ dièns la véprenâ (aprî-midzô). La premîr zornivâ du mê(k) de juiyètt , lo devèndrô, sarêt zintâ et més tsâda .
A fin de la chenanna que vugne, dessèndo et la demènze três de juiyètt y'arêt prô de solè, mas
èntro lou dou, y'arêt oun viadzô des niolâ qui balyerènt quâque plodze .

Arevêre a tuî et totâ et tant qu'a la premîr .

 

Cliquâ inque por acutâ/ahuktâ
podcast

 

 

blog_prepa_1.png

blog_prepa_2.png

 

 

Les commentaires sont fermés.