27/05/2016

Prô de niolâ de plodze por la demènze et lo delon

Bonzhô a totâ et a tuî,

Lo tèmps (tin) de ceti (sti) mê(k) de maye a prô tsangiâ tant qu'a ora. Oun coup l'éro franc tssô/tssâs, oun coup trouâ frê(k), comènt ceti delon/dulon qu'y a bayé d'a nê(k) tantqu'a 1500 mètro. A cha-pou la tempèraturâ a crèchu ceta senanna et des viadzô/yadzô nos z-èn yu oun bocon/tchikètâ de solè.

Por los zhôr/zhôss que vugnont, lo tèmps sarêt més ènnuble, depouès la demènze/dumeïnzu nos arènt oun crouè tèmps qu'y bayerêt d'a plodze. La demènze et lo delon y va des viadzô roilla oun mouè (y va kuvâ) atòs decé-delè de l'oradzô.
Demârs / dumâ y'arêt adés oun mache de niolâ et quâque rinchaye. En-aprî los niolâ et les los rayâ de solè sarènt mècllâ/mèhlâ et lo riskô de rinchaye porrêt dècrêtre unâ mitâ.

Arvêre a totâ et à tuî, tant qu'a la premîr

 

Clicâ inque por acutâ/ahuktâ
podcast

 

blog_prepa.png

 

Les commentaires sont fermés.