04/04/2016

Lo vènss/medze-nê (foehn) a porta d'a peuffâ du Sahara tant qu'a nouthron payis

 Bonzhô a totâ et bonzhô a tuî,

Lo tèmps (tin) a étâ
prô/preû dô/doûss lou zhôr pachâ/passâ, por cèn que l'oura [vent] a chofflâ du midzô [sud, midi]. Ceta situachon météo a tôt-parî bayé du vènss (vinsse)/foehn chu lo payis d'a Savouè, lo Vâlè(k) et oun bocon dèns la payis de Fribouâ. Chu lous âtro carô [coin] du payis arpitan (Dofinâ, lyoniê, Biojolês, Franche-contât), lo tèmps éro franc ènnublâ [nuageux] et des côp y'a plovu/plojiâ. L'oura qu'a chofflâ depouès l'Africa tant qu'èn chièz-nôs a portâ d'a peuffâ/pouksâ [poussière]du Sahara. Dèns lou carô, yô/aouve [où] y'a goutunié (y'a bayé des gotâ), ceta peuffâ a possû chèdre/tsère [tomber] tant qu'a terrâ.

Por la sennana que vint/vugne :

Delon/dulon [lundi] lo vènss va adés chofflâ, adon y'arêt des viadzô [parfoi] de zint rayâ de solè. Chu la Val d'Outâ y sarêt oun crouè tèmps [sale temps ] avouè d'a plodze.
Demârs/dumâ [mardi] , oun mouè/mache de niolâ/nioulâ et quâque câra de plodze. U Vâlès quâque rayâ de solè.
Demècrô/dumècrô [mercredi] , tozhô prô ènnublâ avouè quâque plodze dièns la matenâ, mas u contrèro des rayâ de solè a la Val d'Outâ. L'aprî-midzô u a la Véprônâ [fin d'aprè-midi], prô chè atòs des rayâ de solè.  
Dejô/duzou [jeudi] , diéns la matenâ lo tèmsp sarêt prô chè avouè du solè pertôt.Mas aprî-denâ lo cièlo/chièlo va s'ènnublâ et y porrêt dzâ plovenî/cofiassî/pleuvotâ/gotuniér decé-delé.
Devèndro/duveïndrô [vendredi], més/mî frê(k), des niolâ, quâque rinchâye a l'èntran de la zornivâ, en-aprî lo solè porrêt tornâ u payis.

A'revêre et bounâ sennanâ

Foehn: vènss , l'a tôt-parî lo nom "medz-nê" =mange neige pèr fribouâ.
L'est drolâ por cèn que lou Indian d'america z-ènt bayé lo nom "chinook" vôt tôt-parî dere "mange-neige".

 

vènss, foehn, medze-nê, mange neige

Por aguètâ/r'guètâ/avouètchiér lo texto de MétéoSuisso rappôr a la peuffâ du Sahara qu'est modâ d'Africa tant qu'u payis arpitan.

 

Les commentaires sont fermés.