17/11/2015

A fin de senanna y va bayér de nê(k) [neige] d'avâ 800 - 1000m

Bonzhô a totâ et bonzhô a tuî,

Depouè dove/davoue senanna (seman-na) nos z-èns yu/jyu prod de solè (féleu) et oun tèmps (tin) més dô/doûss que de couthumâ. Bas a planna y'a yu des viadzô quâque broyâ/tsenevu, mas pas oun mouè/mache comènt d'âtre côp u mê(k) de novèmbro.

Mas ceta senanna lo tèmps va changiér/tsangiér , l'oura d'atlanticâ va chofflâ tant qu'u payi(k) Arpitan et menâ des côp prod de niolâ/nioulâ et asse-bèn d'a plodze. Y va plouvre/plojyé quasu pertôt a né/nêtte de demâr tant qu'a demècrô.


A fin de senanna lo tèmps d'ôton va s'énmodâ et nos sarènt drê(k) dedèn l'hivè/l'huvè ! De devèndrô tant qu'a dessendô lo tèmps vas s'èngrèngiér/èngrïnjyè* ; y farêt oun crouè/crouyô tèmps , franc frê avouè d'a plodze mas tôt parî y va bayé de nê(k) bas tant qu'a 1000 mètro devèndro et éfè/pot-èthre utôr de 800 mètro dessendô. A fin de senanna los son-chèrra/sondzon sarènt tôt enfatô de nê !

A'revêre et tant a oun âtro viadzô !

 Acutâde lo texto (Ecoutez le texte)


podcast

graphe_base_ens_arpitan.png

Les commentaires sont fermés.