16/10/2015

Y'a bayé de nê (neige) d'amount 1000 mètro et y'a yu des dzalâye bas a planna.

 Bonzhô a totâ et tuî,

De l'ê més frêd (mî frèk) est arvâ en-chièz nos. Adon l'a bayé de nê(k) d'amount 1000 mètro et tôt-parî l'a dzalâye bas a plan/planna.

 

A fin de senanna nos sarèns tozhô dedèns ceti ê frê(k) (st'ê frê) , y sarêt tozhô prod ennublô surtôt chu los son-chèrra/sondzon. Bas a planna y'arêt quâque rayâ de solè donké-don. Dessendo, lo niolâ/nioulâ bayerènt ren de tôt, lo tèmps sarêt prod chè. Mas la demènze, lo tèmps ennublo bayerêt oun bocon/tchikètâ de nê(k)/nâ d'amount 1500 mètro.

A l'entran de la senanna que vint, lo tèmps sarêt prod chè. Oun tèmps d'ôton/andarê prod ennuble bas a planna atòs des niolâ bassâ , los stratus et prod de solèt chu lo dzura et l'Alps.

 Arevêre et tant qu' a la premîr

 

 

lionel fontannaz, patois, arpitan, francoprovençal

 

graphe_base_ens_arpitan_2.png

 

 

Acutâde la lèngoua/lènva francoprovença-arpitan d'a Val d'Outâ (Aoste)

 

Les commentaires sont fermés.