23/09/2015

Bîo tèmps/tin d'ôton avouè d'a bisa, estrâ por fére la venènze (vendange)

Bonzhô totâ et a tuî,

Aprî lo tèmps (tin) ennublâ de demârs et de demècro, lo tèmps sarêt més frê(k) , mas  unâ hiotâ prèchon va nos balyér du bîo tèmps atòs/avouè d'a bisa tant qu'a l'èntran du mê(k) d'otobrô.

Oun tèmps d'ôton /d'andarî avouè quâques niolâ/nioulâ bassâ (stratus) chu/sur lo platè Suisso. Dèns la combâ du Vâlès et de la Val d'Outâ y'arêt du solè de la matenâ tant qu'a l'aprî-midzô. Oun bravâ/galèsa/zint tèmps por fére la venènze/vindinze (vendange).

A'revêre et tant qu'a la premîr

 

 Acutâde lo texto (Ecoutez le texte)


podcast

lionel fontannaz, patois, arpitan, francoprovençal, vendage, venènze, vindinze

 

lionel fontannaz, patois, arpitan, francoprovençal, vendage, venènze, vindinze
Vendange = (n.f) venènze , veninze, vindinze, venenge

Raisin : rejin, rezin

Presser le raisin : troyér, troilleu

Tonneau : bochù, bossa, bochè

 

Por Radiô Arpitania :
Enregistradzô de monchu Pierre Dompmartin de Regny (Reignier) setembrô 2015
Fètha du patouè.

Les commentaires sont fermés.