11/04/2015

De demènze tant qu'a dejô, tozô bèn de solè. Oun bocon d'a bisa èntre delon et demârs.

Bonzhô a tuî et totâ,

 

Sè l’èntran du mê(k) d’avrî ère prod/proòuk frê(k) avouè oun tèmps/teïn sovènt ènnublô [nuageux] et des vyadzô [des fois] d’a plodze et d’a nê(k) chouk a mountagne, dèpouès lù 05 de ceti mê(k) d’avrî, lù solè a tornâ u payis , adon l’a franc radôthî/redouchyà [radoucit] (l)a températurâ. A cha-pou, (l)a tempèraturâ a crèchu l’aprî-midzô de 12 (doje) degrès demârs tant-qu’a 20-21 (vinte/vinte-yon) degrès devèndro.

Dessèndo, unâ bèndâ de niolâ/nyoòule a travèrchâ/trafolyâ nouthron payis ,surtôt lû nô(rd) du payis Arpitan., et bayé decé-delé quâques rinchâ/carâ de plodze [averses de pluie].

Demènze tant qu’a dejô lù 16 (chèje) du mê(k) d’avrî, nos pôrrèns comptâ chu du bîo tèmps. (Delon et demârs d'a bisâ va chofflâ chu lù platè Suisso).


Dé devèndro lù 17 (dije-chat) d’avrî tant qu’a fin de chenanna que vint, lû cièlo sarêt tôt mècllô de niolâ et de réryâ de solè avouè oun risko de carâ de plodze u d’oradzô chouk a mountagne.

 

A’revêre et tant-qu’a premîr..


Acutâde lo texto (Ecoutez le texte)
podcast

 

lionel fontannaz, patois, arpitan, francoprovençal

lionel fontannaz, patois, arpitan, francoprovençal

 

Rècrèacion:
Acutâde / Ahuktâde l'èmichon "intre no" de radio Fribouâ èn Arpitan de Fribouâ


Les commentaires sont fermés.