13/03/2015

A fin de senanna dedinvê (u Sud) des niolâ et des rinchâ , defourvê (u Nô) prod sèc/chè/cheu.

Bonzhô a tuî et totâ,

 

Depouès quâques zô(ss) nos z-èns yu/jyouk* [avons eu] du bîo tèmps/teïn, mas la polluchon de peufâ/peussâ finâ [poussière fine] a pôssu crêtre [augmenter] avouè ceti bîo tèmps.

Les pollens de vernâ [aulne] z-ènt tôt-parî crèchu, adon
ceti  bîo tèmps l'est unâ poutâ/difficoltâ/maleïnnetà/brûtirî por chofflâ por lù moundo qu'a d'allergie.

A fin de senanna/chenanna, unâ bachâ prèchon va arvâ chu la gouye [mer méditerranée] et bayér bèn de niolâ/nioule et des vyazô [fois] des rinchâ de plodze chu la Val d'Aoûta et u Vâlê(k) dedeïnvê* (u sud), dé/dî Grant-chin-bernâ tant qu'u simplon. 

Defourvê (U nô), lo cièlo sarêt tôt mècllô [mélangé] de niolâ/nioule [nuages] et de rèyâ de solè atòs solâmènt oun petiôt risko  de carâ de plodze [averse de pluie, Genève, Savoie].

Depouès demècro lo 18 du mê de mâ, lo bîo tèmps va tornâ [revenir]  pertôt , defourvê et dedeïnvê.

 

Acutâde lo texto (Ecoutez le texte)


podcast

 

Defourvê* (u Nô) :Au nord, côté vallée du Rhône. littéralement vers le dehors.
Dedeïnvê : vers le dedans des Alpes/ vers le sud des Alpes du point de vue d'un évolènard). littéralement vers le dedans.

lionel fontannaz, patois, francoprovençal, arpitan

 

lionel fontannaz, patois, francoprovençal, arpitan

 

lionel fontannaz, patois

 

 

Rècréacion:
Acutâde/ahuktâde du francoprovençal de Charvan/Salvan (Valais)
Ecoutez du patois de Salvan (audio, texte en patois et traduction)
Cliquâ inke - Cliquez ici

 

 

Les commentaires sont fermés.