04/03/2015

Quâques jorn/zô(ss) de bisâ . Dejô et devèndrô unâ tormèntâ d'amoûnt l'Alpes

Bondzô a tuî et totâ,

Aprî quâque zô(ss) d'oura d'Altantica, l'oura va sofflâ/chofflâ drê(k) du Nô(rd).

Dejô et devèndro, y sarêt brâvamènt unâ tormèntâ d'amoûnt l'Alpes, atòs des côp 130 tant qu'a 160 km/h chu les son-chèrra (chu les sondzon les més hiôt).

Bas a plannâ, la bisâ va tôt-parî sofflâ/choflâ, la-quintâ sarêt prod fortâ dejô et devèndrô dèns lo carrô de Dzenèvâ. A fin de senanna/chenanna la bisâ va décrêtre a cha-pou (peu à peu).

chouk a mountagne y farêt unâ craminâ dejô et devèndro , utor de -10 (muèn dièje) degrès (-10° utor de 2000mètro)

Atòs ceta bisâ, y'arêt prod de solè, et des vyazô solâment quâque niolâ/nyòoule*.

 Acutâde lo texto (Ecoutez le texte)


podcast

 

 

lionel fontannaz, patois, arpitan, francoprovençal, oura, bisa

L'oura u-tôr de 3000 mètro

 

Récrèacion:
Oun lyèvro èn patouè savoyard chu les bètyes ..
Francoprovençal = Arpitan = Patouè u-tor du Mont-Blyan

betyes.jpg

Por atsetâ ..




Commentaires

Bonjour,

Je serai très intéressé d'apprendre l'arpitan. Avez vous quelques sources à recommander?

D'avance merci

Écrit par : Arthur | 05/03/2015

Bonzhô !

Grant marcî por vouthron messadzô ..
première question : avec quelle région avait vous des affinités ? Valais ? Fribourg ? Savoie ? autres ?.
Ce sera un point de départ pour orienter vos recherches et apprentissage.
Dans quel région habitez-vous ? peut-être y-a-t-il un groupe patoisant dans le secteur .

Je vous invite a commencé avec le patois de Salvan-les-Marécottes.
Le francoprovençal ou arpitan de cette région est un intéressant car à mi-chemin entre celui de la savoie et du valais central.
http://www.patoisvalleedutrient.ch/histoires.html
Je vous invite à écouter ces enregistrements , de lire les textes, de les réécouter..jusqu'à ce qu'ils deviennent évident à comprendre...

Comme il n'y a pas toujours des locuteurs sous la main, il faut travailler dans un premier temps l'écoute passive.

Je vous enverrais d'autres liens..mais commencé déjà avec ça ... il y a du travail.

Si vous avez la possibilité d'enregistrer ces hsitoires sur votre ordinateur avec le logiciel VLC mdeia player, vous pouvez réduire la vitesse de lecture de à 80..70..50% et ainsi mieux percevoir les mots, mais aussi la prononciation... en répétant à haute voix des bouts de phrases vous pourrez ainsi travailler "la musique de la langue".

Je me tiens à votre disposition pour vous donner quelques cours sur Genève.

A'revêre et bounâ zornivâ

Écrit par : Lionel | 12/03/2015

Les commentaires sont fermés.