28/12/2014

Bisâ nêra et crâminâ,mas a mountagne bèn de dzinta jornivâ ceta senanna.

Bonzhô a tuî et totâ,

Adonc crèyô bèn que tuî lo moundo l'est bèn contènt atòs totâ ceta nê(k) qu'est tombâ chu nouthron payis.
30 tant qu'a 60 centimètro et des côp oun tchikà més . Et tôt parî lo frê(k) est vegnu(k) comènt nos z-èns publiâ depouès quasu 10 (dièje) zhôr.

Atòs unâ bisâ nêra, lo frê(k) sarêt tozhôr pèr inque/inquî, surtôt tant qu'a demècrô. Depouès dejô a mayanna (moyenne) mountagne y sarêt ja/dza oun tchikà/bocon muèns frê(k).


Por lo ski, y sarêt unâ gènta/dzinta senanna, des viajô/yazô y'arêt prod de solè... mas avouè/atòs l'oura prod fô(rt) y sarêt des viajô unâ devóoura (vent glacial), adonc fôdra bèn véthi los meïnouch/bouèbo.

Ceta craminâ (grinzètt) [grand froid] sarêt quasu fornî dejô.

Comènt la bèn bayé de nêk, lo risko de lavènche (lavèïntsu) a crêchu, adonc y'a fôta d'éthre prod/pròouk pachiènt dèvant modâ u ski-de-rando.

Depouès lo 4 (catrô) u lo 5 (chin) de janvî, l'oura d'Atlantica va bayér oun tèmps prod/pròouk variablyo.

A'revêre a tuî et totâ..tant qu'a l'an que vint !

 

graphe_base_ens_arpitan.png

 

graphe_base_ens_arpitan_1.png

Nêk et risko de lavènche (lavèïntsu)

image d'Hortense Fournier

Imadzô d'Hortense Fournier (Vâlès)

 

 

Récréacion:
Jornivâ de nê (k) : douve/daouve verchon/ deux version


De Dzake Mounir (Francoprovençal de Savièse Valais, Arpitan de Chaviéje Vâlès)

 


De L. Fontannaz (Francoprovençal payis du Léman)

Les commentaires sont fermés.