15/11/2014

Todzô oun dangièr d'ègouadzô de nivô 5 por lo lè/àcke de Lugano. Dessendo oncora du vènss (fôhn). Depouè delon y va bayér de nê(k) tant qu'a 1000-1300m.

Bondzô a tuî et totâ:

Depouès l'èntran du mê de novèmbro de la val d'Aoûta et tant qu'u Tessin a yu de groussâ rolyâ. Lo Tessin a ètâ quasu eneyâ* porque l'a kuva quasu 10 jorn/zhô; unâ kuvâyu* qu'a balyé 300 tant qu'a 550 millimètro (litro pèr mètre carrâ). 550 mm d'ègoua/d'èva (cf. MètèoSuisso), l'est cèn que pô plovêr/plojyè pèr sion/chon tôt l'an !.
Tôta ceta plodze a balyé de rouïna/d'runa/rouvena/d'inrouna de pacô et de terrâ et tôt-parî d'egan-na/crèchoua/èhyo/ ivouâdzô (ègouâdzô). Lo nivô d'ègoua du lè/àcke majeur et de Lugano est franc hîot, adonc l'OFEV (office fèdèralo de la naturâ) a balyé oun nivô de dangiér d'ègouâdzô maximum de 5 (chin).   .


Ceta fin de senanna, surtôt dessendo, les niole vont oncora balyé bèn de plodze et de nê(k) de la Val d'Aoûta tant qu'u Tessin et de vènss du Vâlès tant qu'u payis des Alèman.
Demenze,delon sarêt tchikà oun relârzo, mas atôs oun cièlo prod variablyô partagièr de nioles, de réryâ de solè et de-cè de-lè de quâque câra/zeurbâye/rinchya atôs de nê d'amô(nt) 1000-1300m.
Demârs, lo tèmsp (tin) sâret prod chè/sèc avouè quâque bravâ/genta/dzinta rèrya de solè surtôt u vâlès et u Val d'Aoûta.
De demècro tant qu'a devèndro, lo biô tèmps va cherrà, mas bas a plan-na fôdra contâ atôs de brolya et de niolan.

A'revêre et bonâ senanna.


Acutâde le texto (écoutez le texte)
podcast

 

Traduction du texte (plutôt littérale):
Depuis le début du mois de novembre il y a eu de grosses pluies du Val d’Aoste au Tessin. Le Tessin a été pratiquement recouvert d’eau, car il a fortement plu pratiquement pendant 10 jours. Une longue période de pluie qui a donné 300 à 550mm. 550mm d’eau c’est ce qui peut tomber (pleuvoir) sur Sion toute l’année.
Toute cette pluie a donné des glissements de terrain, de boue et de terre et également des inondations/crues. Le niveau d’eau du lac majeur-Lugano est très haut, aussi l’OFEV a donné un niveau de danger maximum de 5 (pour le lac).
Cette fin de semaine, et surtout samedi, les nuages vont encore donner pas mal de pluie et de neige du Val d’Aoste jusqu’au Tessin et du föhn du Valais jusqu’en Suisse alémanique.
Dimanche et Lundi aura (sera) un peu de répit, mais avec un ciel assez variable, partagé entre nuages, éclaircies et ça et là quelques averses avec de la neige au-dessus de 1000-1300m.
mardi, le temps sera bien/généralement sec avec quelques belles éclaircies (rayons de soleil), surtout en Valais et au Val d’Aoste.
De mercredi jusqu’à vendredi, le beau temps va durer, mais en plaine il faudra compter avec des brouillards et des grisailles.

crue tessin , ègouadzô, patois

Cliquà pèr inque por vêre lo mappa de dangièr naturalâ

crue_tessin.jpg
U Tessin ceta senanna

graphe_base_ens_arpitan_1.png

 

graphe_base_ens_arpitan_2.png

 

(1)Patouè Oleïnna/Patois d'Evolène:

Longue Pluie : aberâyu, , adouchyâyu n.f. .Longue pluie. / .Action d’abreuver
Quantité de pluie; durée assez longue d’une pluie:  kuvâyu, n.f.
Grosse pluie.: adubâyu (Nettoyage des intestins lors de la boucherie).
Eclaircies : ahyarétu, ehyeryâyu,  n.f. Eclaircie.
Eclaircie après une longue période de mauvais temps: relârzo, n.m. (Petit répit; Amélioration dans une situation difficile).
Qui dure, se dit du beau temps: cherrà, p.p.adj.

Eau qui ruisselle dans les rues, dans les prés, après la pluie:  dethê (pl.-êch), n.m. y’a bayà pouramènn, koûu oun gran dethê, il a pas mal plu, il coule (litt. court) beaucoup d’eau sur le chemin.
Qui est recouvert d’eau après une pluie.: eneyâ, adj.
Averse : zurbâyu, n.f.
Boue: pakôtt (pl.-ôss), mèrgo : n.m. Boue épaisse.
Avalanche de boue: rouina, n.f.

Provoquer l’affaissement du sol qui part en avalanches de boue, en parlant de fortes chutes d’eau:  rouïnà, v.t.  Cf. ravunà.
Pleuvoir: plojyè (p.p.-à), ployé .

(2)Patois d'Hérémence:
crue de rivière : crèchoua
boue :
Paccô
averse:
zeurbâye, èrjieite,ramâ dorjieite (grosse averse).

(3)Patouè de Savouè/Genèva :
GLISSEMENT nm.  glissement (de terrain), nm. : déluzho [déluge] (Saxel), kolâ (d'têra) [coulée
(de terre)] (Albanais) ; druna.
inondation : egan-na (n
.f)
boue: pakô, patyokâ
Eclaircie: réryâ de solè
Averse: unâ câra /care.


(4)Patouè de Fribouâ:
Boue : pako
Crue subite : èhyo, ivouâdzô
Glissement de terrain : inrouna,rontire.
Eroder par Glissement de terrain: èrouvenâ, èrubyâ, ravounâ,rouvenâ.
Eclaircies : èhyirya,hyirya, raya.
averse: kâra,rochya, tapâye,rinchya, avêcha,moya,roya (forte averse),gotèya (petite averse).

Commentaires

Bonsoir,

Ça y est, j'ai fait le lien... avec la TSR. Grâce à vos quelques mots en arpitan. Je mets maintenant un visaqe sur vos chroniques.

Merci de nous faire profiter de votre culture.

Bien à vous.

Écrit par : hommelibre | 17/11/2014

Les commentaires sont fermés.