15/05/2014

Aprî los rebusâ ux koku et la bisa, le tssô-tin va s'èn retornâ demènze.

Bonzho à tuî et totâ,

Los rebusâ [rebuse=retour du froid] vont se fôrnî [finir] demènge(-ze). Mas tant qu'a dessendo, unâ bisa franc fortâ va sofflâ du platè Romand tant qu'a la savouè, balyant [donnant] de l'ê franc frêd [l'air bien froid]. L'ê bèn frêd va balyér du gèla (dzâle) [gel/gelée] bas a plan-na (pian-na) dèns la combâ du Rôno, surtô dèns la nuèt (nète) [nuit] de dèjô tant qu'a devèndro, et pot-éthre oncora decé-delé dèns la néte de dèvendrô tant qu'à dèssendo, mas min (muèn) fô(rt).
Dèns les câro/luèc [coin/lieu] yô que la bisa va sofflyâ brâvamènt [va bien souffler ], y'arâ pas de dzâle.. por cen que la bisa èn sôflyan brâvamènt va brassâ (brachâ) l'ê ..adon l'ê frêd pô pas s'ènmouèlâ/s'aglyètâ/s'accumulâ [entasser/accumuler] bas a tèra..

Depouès demenge tant qu'a demârs y'arât prod (preu) [assez] de solet/chowè, mas l'aprî-midzô des "meutons" (niole cumulus) pôrrènt balyér yona-u-dove [une ou deux] câra de ploge(-dze) [averse de pluie] d'amon les mountagne.

 

 

Porque le gèla (dzâle) èn Vâlès l'est bas a plan-na et pas u-tor de 1000 mètro ?.. l'est dinche por-cèn que l'ê frêd l'est més pèsantâ (pèjantâ) [lourde] que l'ê tssô (chôd) [chaud], adon l'ê frêd més pèjantâ va d'ava [va en bas] a plan-na (pian-na).

 

traduction du titre : Après le retour du froid (les rebuses du coucou) et la bise,  l'été va revenir dimanche.


Acutâde le texto (écoutez le texte)

podcast


 

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, patois, lavaux, bise, bisa
Los vegne du Lavaux dèns le tyènton de Vôd (le 14 du mê de mé 2014)
Les vignes du Lavaux dans le canton de Vaud

lionel fontanaz, arpitan, francoprovençal, patois

De l'âtre coutâ, la brâva savouè, avouè de la nê tant qu'a 1000-1200 mètro (14.05.2014)

De l'autre côté, la belle Savoie, avec de la neige jusqu'à 1000-1200 mètres.

 

 



Les commentaires sont fermés.