31/03/2014

De delon tant qu'a demècrô du solet.. dejô ja muèn de solet. Devèndro des nioles et des ploge(-dze)

Bonzho a totâ et a tuî,

Près chièz nos y'arat oncora brâvament de solet/chowè de delon tant qu'a demècrô, avouèc des côps des nioles hiôtes que pôrrent trafolyâ(r)  le cièlo de nouthron payis Arpitan.

Dejô, y'arat oncora prod/preu de solet, mas les nioles d'amont les mountagnes pôrrens balyér quâques câra de ploge (-dze).

Devèndro, nos fôdra contâ(r) avouèc oun tèmps (tin) prod/preu èn-neblo et y plovrâ oun pou pertôt.


 Acutâde le texto (écoutez le texte)
podcast

 

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, primevère, pipèta

Des pipèta (primevères) et des violèta.


 

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, patois

Genèva a l'ârba dessendo 29 (vinte-nou) de mâ(rs) 2013.
U luèns nos pôvens vêre le môle et tot-pariès le Mont-Bllanc

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, patois
Genèva dessendo 29 (vinte-nou) de mâ(rs) 2013 a la vêprennâ
Le cièlo l'est tôt trafolyâ de niole hîote.


 

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, patois
Genèva a l'ârba dessendo 29 (vinte-nou) de mâ(rs) 2013.



Les commentaires sont fermés.