31/12/2013

Des mimis du boûn-an desot des prevolâs de nê a la mi-nuèts !

Bonzho a tuîs, Bonzho a tôtas

Aprî doves jorns (zhos) [2 jours] de sole (chowè, soleu, féleux), delon et demârs, le cièlo va s'en-neblâ [se couvrir]demècrô depouès le cuchient [l'ouest]. Adonc, por celos (slo) què serant in-amont de 1000 mètro pôrrent se balyè des "mimis de boûn-an" [des bises de nouvel ans] desot des prevôla de nê / flyocon de nê, u-tor de la mid-nuèts (mi-né) [de (la) minuit]..

La premîre senan-na (chenan-na) de Janvî (Dzanvî) sarat sovin en-neblo avouèc des ploges (plodzhes) et de la nê d'amont 1200-1500 mètro.

A'revêre et Bôun-an a tuîs et Bôun-an a tôtas

Acutâde le texto (écoutez le texte)
podcast

 

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, bonne année, boun an



graphe_ens3.php.gif

 

En patois ne pas confondre ..
Boûna Nuèt (bounâ-né) = bonne nuit
Boûn-an = bonne année

Note:
Prevôla de nê = flocons de neige / (var. Flyocon de nê)

Et puis un peu de Français-Vaudois... truffé d'expression d'Arpitan/Francoprovençal !!!
http://arpitan.ch

 

Les commentaires sont fermés.