16/12/2013

Unâ bounâ novèl ! Dejô y va po-éthre nêvre (negiér, nevêr) d'amont 1200-1400m.

Bonzho a tuî,

De delon [lundi] tant qu'a demécrô [mercredi] nos arens oncora ceti temps (sti tin) de peufâ [poussière, grisaille] bas a plan-na et de sole (soleu, chowé, choyé, féleux) en hiôt dens les mountagnes et asse-ben dens les combâs des Alpes, Vâlés et tot-pariér a Val-d'Aoûta.

Mas dejô le 19 (dije-neu) de décembro, unâ pertubacion(chon) va trafolyar/traversar nouthroun payis et balyér [donner ] de la nê [neige] d'amont 1200-1400 mètro. En (in) Vâlès u comencement (c'minchmin) y va nêvre (negiér, nevêr) tant qu'a la plan-na, et pouès aprî d'amont 1200 mètro.

A'revêre a tuî (tôs)

 

Acutâde le texto (écoutez le texte),
y'a fôta d'a-ouîr (d'entendre) ceta lengoua

podcast

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal

 

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, escalade 2013

Défila de l'èscalado a-nuèt, ceti (sti) demenge (zhe ) 15 de décembro.
Genèva (dzenèva)

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, escalade 2013

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, escalade 2013

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, escalade 2013

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, escalade 2013

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, escalade 2013

Commentaires

Bonzone lionnel
Grand merci de parla dou tin en " patoue" arpitant. Io comprinjo tote ma por écrire me va pas.
Dzinte foto de l'escalade de dzeneva.To pari oune tradichion tordzo intéressante.
Adon té baille oun bec por noël !
Marion

Écrit par : Marion | 16/12/2013

Bonzho Marion,
Quint plèjî de lyère ton mèssajô (mèssazho). Coment y'è ja (zha) dê a tè, o'est franc ben coment (c'min) t'ècrî l'Arpitan. Mè, prèfèrerê prègiér (prèdzè) la lenga/lenva tôt coment (c'min) tè !.
Te balye tot-pariér oun bec por chalande/tsalande !

Yoyo Fontan-ne..

Écrit par : lionel | 16/12/2013

Les commentaires sont fermés.