04/12/2013

Pollucion de peufa fina (PM10) dens nouthron Pay-is. Frêd devendro, depouè dessendo du sole et des niolas bâssa

Bonzho a tôt et tôta,

Sè devendro des niolas vant balyè a nos quârques râda de nê, depouès dessendo y'arat sovent (sovin) oun tin de salway [temps ensoleillé] mas oncora prod (preu) frêd amô [au-dessus, en amont]  les mountagne avouèc des niolas bâssa ux des brolyâ, bâs dens la plan-na.
 
La senan-na/chenan-ne [semaine] que vint d'amô les mountagne y fara ja/zha [déjà] mès dox (deu) [plus doux], tandu que sur (chu) la plan-na y'arat oncora de la peufa [brouillard, mais aussi possière], et tojorn (tozho) [toujours] oun temps (tin) frêdolè [frisquet], .
Avouèc ceti temps (sti tin) de hyôte prèssion (-chon), la pollucion (-chon) les peufâs finas [les poussières fines], devré crêtre [croître], . Vos povéd vêre les mesera de ceti pollucion dessus la tèla [internet, web, toile]

Mesura des peufâ fina, pèrs Dzenèva , vôd, Vâlès, totâ la Suisso :
Mas asse-ben ceti pajô (zho) TransAlp'Air que balye des muèls (mouai) d'enformacion rappô a la pollucion dens le pay-is Arpitan (mesura de pollucion Arpitania) .

Dèfinicion (chon) des peufâs finas : sens des brècas [des petits morceaux] de peufa u-tor de 10 micromètro que pôvent s'enfâtar/s'infatâ [s'enfiler], dens nos pormons (info-1, info-2) et nos fâre maladô.

Acutâde le texto (écoutez le texte),
y'a fôta d'a-ouîr (d'entendre) ceta lengoua

podcast

 

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, brouillard, niola bassa, peufa, pm10

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, particules fines

50 microgrammo o'est la limita que fô pas contre-passâ /dèpassâ !

 

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal, niola bassa, brolya, peufa

 

 

Les commentaires sont fermés.