27/11/2013

Amis du Francoprovençal/Arpitan: oun novèl blog en Patouè de Vôd (Patois Vaudois)

Bonzho a tuî, Bonjorn a tôs,

Dejô et devendrô: des niolas bâssas dessus le platè Suisso et asse-ben dessus la plan-an intre lons, Liyon et Grenoblo. Mas dens les âtres cârros du sole (Cholè, choè, soleu, sèlâo,..)
Dessendô: prod en-neblo avouèc des câra de nê tant qu'a la plan-na
Demenge (-zhe): oncora oun côp de bisa !

********************************************************************3

Houè, vô présentâ a vos un novèl blog de mon ami Nicole Margot, qu'a commencièr (-thî) un tôt novèl blog ècrizu asse-ben en Arpitan / Francoprovençal de Vôd, avouè la translation dens l'ortografia unifia (ORB).

Bravo Nicole !

http://coterd.unblog.fr/


La premîre nâi/La premiére nê

Sti coup la premîre nâi l’è tsesâïe quemet l’avâi annoncî hiè Lionel Fontannaz (http://meteo-en-patois.blog.tdg.ch/): «dedjâo nèvetrâ tant qu’à la pllianna». Dèvant de mè dèmatanâ, du prèvond de ma cûtse, y’é oyu onna matsena que s’eimbrève. L’ètâi bin onna matsena por doutâ la nâi, et l’è cein que m’a fé à mousâ que la nâi l’ètâi ique. Vâitcé cein que y’é yu ein âovreintveintau:

175

La nâi dèssu la sapalla, mâ assebin dèssu lo forsythia que l’a pas onco dèpèsufolye.

La nâi dèssu lo tsemin

Mâ dèssu lo tsemin la nâi l’è dzà tota pourià.

 

Nâi: neige, se prononce et s’écrit parfois -nâ-.

Quemet: comme, comment, aussi -quemeint-.

Dedjâo: jeudi.

Nèvetrâ: de nèvâi ou nèvâ, neiger. Il neige: nâ, il neigeait: nèvessâi, il neigera: nèvetrâ. qu’il neige: que nâive, participe présent: nèvesseint, participe passé: nu.

Pllianna: plaine, étendue. Attention à la prononciation: nasaliser comme le français -an- puis prononcer le deuxième -n-.

Dèmatanâ (sè): (se) lever le matin.

Prèvond: profond.

Cûtse: couche, lit.

Matsena: machine.

Doûtâ: ôter, enlever.

S’eimbrève: imparfait du verbe -s’eimbrèyî-: s’embrayer, s’élancer, se mettre en marche, en mouvement, en route, au travail, partir.

Vâitcé: voici.

yu: participe passé du verbe vère: voir. Présent: vâyo, vâi, vâi, vâyein, vâide, vâyant.

Âovreint: participeprésent du verbe -âovrî-: ouvrir. Présent: âovro, âovre, âovre, âovrein, âovrî(de), âovrant.

Veintau: vantai., volet, contrevent, persienne.

Sapalla (f): sapin, conifère en général.

Forsythia: n’existe pas en patois. J’ai conservé l’orthographe française.

Dèpèsu: participe passé du verbe -dèpèdre- ou -pèdre-. Présent: dèpèso, dèpè, dèpè, dèpèsein, dèpède, dèpèsant. Imparfait: dèpesé.

Folye: feuille d’arbre ou de papier, gazette, journal.

Tsemin: chemin.

pourrià: féminin de -pourrio-: pourri. Pour la neige, se dit d’une neige fondante et pleine d’eau.

 

Translation en ORB:

La premiére nê

Ceti côp la premiére nê o est chesêe come o avet anonciê hièr Lionel Fontannaz (http://meteo-en-patois.blog.tdg.ch/): «dejô nêvrat tant qu’à la plana». Dèvant de mè dèmatanar, du provond de ma cuche j’é aouyu una machina que s’embrèyéve. O ètêt ben un machina por dôtar la nê et cen o est cen que m’at fêt a musar que la nê l’ètêt ique. Vê-te-cé cen que j’é viu en ôvrent mes ventâls:

La nê dessus la sapél

La nê dessus la sapél, mas asse-ben dessus lo forsythia que o at pas oncora dèpèsu ses folyes.

177

Ma dèssu lo tsemin la nâi l’è dejâ tota purria.

Chesêe: p.p. fém. de Chesir ou chêre, chèdre, chègre, dègelyiér, tomar, rebatar ….

Nêvrat: futur du verbo nêvre, ou negièr, nevêr

Dôtar: ôtar.

Forsythia: ortographa francêse.

Dèpèsu: p.p. du verbo dèpèrdre, pèrdre …

Purri, ia: sè dit de la nê que fond et o est mècllâ avouéc de l’égue.

Les commentaires sont fermés.