06/11/2013

De demècro tantô tant qu'a devendro matin, unâ pousa avouèc du sole.

Bonjorn à tôs (Bonzho a tuî)

L'oura du cuchient va oncora peussâ des mouèls (mouai) de niola et des ploges (-zhe) dens le pay-is Arpitan. Y plouvra des côp prod (preu) fôrt avouè la nê que va s'abadâ d'amont 2000m mètro. Dens le val d'Aoûta sovent y va solament (s'lmin) pleuvotâ on bocon.
Depouès demècro tantô les ploves vant s'achutâ a tchâ-pou avouès les premîrs rèryas de sole (cholè, soleu, féleûx). A la fin de l'fin dejô le 07 de novembro y'arat prod de sole, mâlgrât quârques brolyâ dessus (dsu) la plan-na.
Devendro, le cièlo va s'en-neblo oncora oun côp et dessendo et demenge (-zhe) y semble (chimblya) que nos arens un pouët de temps (oun pouët d'tin) tojorn (todzho) moyin.


podcast

Prod : assez
s'abadar: se lever
les ploves (ou ploges(plodzhe)  vant s'achutâ a tchâ-pou : les pluies vont cesser peu à peu.
s'en-neblo : s'ennuager
Pouët: cochon  (vairante : cayon)
moyin : humide

 

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal
05 novembro 2013, la revière l'Arve, tôta nêre a cosâ qu'y plove un muèls (oun mouai).

 

Les commentaires sont fermés.