15/10/2013

La météo dans la langue du "cé qué laino": La lengoua des Genevais et des savoyâ. Une langue = une région

Més dox, prod enneblo, des côp de la ploge. Ben mielx depouès dejô.

Bonjorn a tôs,

Ceta seman-na l'oura que souflle du cuchient va balyér a nos un (oun) temps (tin) prod enneblo avouèc des côps de la ploge. Y 'fâra tojorn més dox. Depouès dejô, l'temps sarat un bocon més sècs.
Devendro 18 (dije-oui) et dessendo (dije-nou) d'ottobro porrant éthre les jornâs avouèc prod de sole(ly), mas asse-ben quârques brolya dessus la plan-na.
podcast

Prononciation:
Ceta : souvent prononcé "sta"
Semanna ou senana /planna : dans les deux cas il faut coupé le mot ainsi seman-na et plan-na.
un:oun, eun
temps: tin
prod: preud
souflle : souf..lieux , lle : "l" mouillé.
enneblo: in-neblo, en-neblo
avouèc: le c ne se prononce pas
sècs : sè (cs ne se prononce pas)
Ploge : ge=zhe (généralement)
tojorn : j=zh (généralement) et rn= muet (généralement). 
Idem pour jornâ=zhornâ. Dejô =dezho,dezheu
Dox : ox = eu
dessus / sur: dechu / chu . En général les son "s" "ss" se prononce avec "ch"

Translation:
Cette semaine le vent qui souffle de l'ouest va nous donner un temps bien nuageux avec parfois des pluies. Il fera de plus en plus doux. A partir de jeudi, le temps sera un peu plus sec. Vendredi 18 et samedi 19 octobre, pourraint être les journées avec pas mal de soleil, mais aussi quelques brouillards en plaine.

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal

 Quârques niolas hiôtes avouèc desot de petiôt meuton. (13.10.2013)

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal
Demenge (-zhe) trèje ottobro Genèva (Dzenèva)

 

Quelques variantes pour parler de l'ouest:
L'ouèsto, Le cuchient,  le moussan (Megève, Reyvroz, Saxel), tyutsê (Montagny-Bozel), koûté du kutyà du sèlwai [côté du coucher du soleil] (Albanais).

 

Cognêssiéd vos la pajô de l'Arpitan de Nôchâtel ? le site du Montagnon

http://www.patoisneuchatelois.net/patois_neuchatelois/Binvniu.html

 

Rècrèacion:
Volê vos presentar mon ami "mouchêta". L'est unâ mouche (moutse) qué va pertôt avouès mè. Yô que je sus, d'ense y'a mouchête. Des côps, el s'banbâne (traîne) dessus (dsu) ma téta u mon brê.
Mas fô pas tot mècllar (mélanger), ma "mouchêta" l'est pas més unâ "mochèta" [motsè-ta] (alumèta/al'mèta).
Celi (sli) qué vô éclêra(r) (allumer) un (oun) fouè (fouâ/feux) avouès ma "mouchêta" s'farè teriér (trî) les doves orelyes [or(l)ye]

podcast
doves : les deux au féminin

lionel fontannaz



Les commentaires sont fermés.