12/10/2013

Oncora de la nê d'amont 1000-1300m. Le verbo "nêvre" un texto de "Marc à Louis" ....

Bonjorn a tôs (tuî)

La nuèt (né) qué vint y'arat més de la nê. Y nêvra (vaud: nèvetrâ ) dessendo a la serenâ et surtôt la nuèt (né) que vint. Y nêvra grô, avouè 10 à 15 cm d'amont 1000 -1300mètro et pot-étre  tant qu'a 20 à 30 cm (vinte a trenta) dens le payis du Chablês. Des côp y nêvra asse-ben tant qu'a 800m. L'oura soufllara pèrs a côp. Demenge (-zhe) dens la matenâ oncora quârques câra, mas a châ pou (pu) [a châ brin =peu à peu] y'arat des râda de sole(ly) que seront prod (preu)bèla tantôt.

De delon à demécro, le temps (tin) serat lanli-lanla, avouèc des muèls (mouai) de niola et sovent des ploges (plodzhe), mas y nêvra més hiôt, d'amont 2000m.

Traduction:

 La nuit qui vient il y aura encore de la neige. Il neigera samedi dans la soirée et surtout la nuit qui vient. Il neigera fort, avec peut-être 10 à 15 cm au-dessus de 1000-1300m et peut-être jusqu'à 20 à 30 cm dans la région du Chablais. Parfois  il neigera aussi jusqu'à 800m. Le vent soufflera en rafales. Dimanche dans la matinée encore quelques averses, mais peu à peu il y aura des éclaircies (râda de sole) qui seront assez belles dans l'après-midi.
De lundi à mercredi, le temps sera changeant, avec beaucoup (des tas) de nuages et douvent de la pluies, mais il neigera plus haut au-dessus de 2000m.

lionel fontannaz, arpitan, francoprovençal
Ceta (sta) matenâ, dessendo le 12 (doge, doze) ottobro.
Gouétâde (Gouétâ) [regardez] la nê dessus (dsu) le Jura (Dzura).

 

fontannaz lionel, arpitan
Unâ bèla lumiére (l'mîre)

 

Un magnificô texto de Marc à Louis (vaud):
Arpitan (Francopovençal Vôdê , VD)
Les conjugaisons sont difficiles; le verbe "neiger" est impersonnel et irrégulier ? Qu'importe, il invente une histoire:

Hiè nèvessâi, vouâ ye nâ, dèman nèvetrâ pâo-t'ître. L'a nu ti stâo dzo passâ. On sè dèmande quand vâo s'arretâ de nèvâ. Tot parâi, foudrâi pas que nusse pe grand teimps.  

ORB: hièr nêvêves, houé (enqu'houé) y nê, deman nêvra pot-étre. el'a nê/nèvu/niu/negiê ceta jorn passâ. Se bayê quand va s'arrètar [achûtar , chûtar: cesser de neige ou pleuvoir]. Tot-pariér, fôdrêt pas que nêvesse pèrs grant temps.

"Hier, il neigeait, aujourd'hui, il neige, demain, il neigera peut-être. Il a neigé tous ces jours passés. On se demande quand il veut s'arrêter de neiger. Tout de même, il ne faudrait pas qu'il neige plus longtemps."

 

 

Les commentaires sont fermés.