07/09/2013

L'Arpitan (Francoprovençal) Genevois, Lyonnais, Savoyard, même patois, même langue, même région !

Acutâde los doux encartajô (enrègistrajô) en patouè Genevâis-Savoyâ et asse-ben en Lyionnais (jô=zho)
Ecoutez les deux enregistrement en langue Arpitanne (Francoprovençal) Genevois-Savoyard et aussi en Lyonnais.

 

carte_arpitan.jpg

Cliquez

 

D'abord notre invité Stéphane Girard "Arpitan" Lyonnais


podcast

Puis en patois Genevois-Savoyard (langue Arpitanne)


podcast

 

lionel fontannaz, langue régionale, arpitan, francoprovençal
Lé vouèrons (settembro 2013) - Les Vouèrons Septembro 2013 - Les voirons Septembre 2013

Un ârbro dessus les vouèrons: (écriture langue Arpitanne ORB)
Ceti ârbro semble môrt. Mas pleuront pas por ce que lui l'è oncora royâl, por ce que lui prend le temps a pensar. El a betâ bâs u torn de lui des granes que crêteront et balyeront de petiotâ planta, de petiôt bochet.. et come le de bèla fôl...ye, de gent fllor, et asse-ben des granes plêna de vivacitât, des granes qe balyeront de la via tôt u torn de lyor. (texte L.Fontannaz)


Ecriture Phonètique "Savoyarde-Genevoise":

Oun Arbrô dsu lé vouèron:
Sti ârbro simble mô, Mas pleurant pas por sin que lé l'è oncora ro-yâl, por sin que lé prend le tin a pensâ. L'a betâ bâs eutor de lé dé grânes que Kraîteront et balyeront de petioutâ planta, de petiôut bochet.. et k'min le ,de bèla fôlye, de bravâ flyor, et assé-bin dé granes plêna de vivacitât, des grânes qué balyeront de la via tôt eutor de lô (leu).

Traduction en Français...
Cet arbre semble mort. Mais ne pleuront pas, car il est encore royal, car il prend le temps de penser. Il a mis autour de lui des graines qui grandiront et donneront de petites plantes, de petits arbres .. et comme lui de belles feuilles, de jolie fleurs et aussi (à leur tour) des graines plaine de vivacité, des graines qui donneront la vie tout autour d'eux.

prononciation:

môrt: mô
prend: prin
temps: tin
Betar : mettre
u torn: u tor
bochet: bothet (th anglais)
fôlye : fo - li - ye
lyor : presque comme lieux en Fr.

L'Arpitan (statut de langue )= Francoprovençal


********************************************************************************


Et ben sûr l'temps chièz nôs (Et bin chu l'tin shi no):

Dessendo, y'arat mé de niola, des réryâ de solely (sèlâo) avouè(c)grôs risco (un hasârd) de carâ de ploge et  tot-pariér d'orajô. Demenge, le cièlo va s'enneblar  et des ploge tonberont drêt-cé drêt-lé.
La semana (seman-na) que vint le temps (tin) sarat lanli-lanla, mès frisquèt, prod (preu) enneblo avouè(c) des côp des ploge (plodzhe) et de la nê (naî) d'amont (d'amo) 2000 mètro !!.


Chôd-temps: l'été

Ploge : pluie
niola: nuages
lanli-lanla : changeant
Dessendo :samedi, demenge (demeinzhe) dimanche, etc....
S'enneblar: s'ennuager
nê (naî) : neige


Commentaires

Serait-il possible de demander que la radio ou la télévision vous donnent un petit temps d'antenne pour la météo en patois ou une quart d'heure arpitan?

Écrit par : Désiré Rusovsky | 09/09/2013

Merci pour votre message... Ce serait le bonheur d'avoir un tel créneau sur un média national avec des locuteurs "Arpitans" (Francoprovençal) de toutes les régions Romandes et même des autres régions Arpitannes (Savoie, Val d'Aoste, Lyonnais, Dauphiné, Forez,..).. L'idée vaut la peine d'être creusée .. Ce serait vraiment une belle "reconnaissance" de notre langue . Je dis "notre", car même si le français s'est imposé à nous, nos grand-parents le parlaient encore couramment.

L'apprentissage de l'Arpitan doit être facilité dans tous les cantons et même incité. A l'heure où beaucoup se pleignent de perdre leur "racines" quoi de plus fort que de parler une langue qui a été bien pus longtemps parlé à Genève et environ que le français.

Nos amis Tessinois sont un bel exemple de multilinguisme régional : il parle le patois Tessinois, l'italien, et souvent le français , l'allemand et parfois le suisse alemand...

Oui la promotion des langues régionales sur les médias en général devrait être un souci "quotidien". (L'occasion de remercier la Tribune de pouvoir faire ce blog en Arpitan sur la page "invité )

Dans le cadre du suivi du respecter des langues minoritaires en Suisse par le conseil de l'europe, la question de la reconnaissance de la langue Francoprovençal (Arpitan) a été soulevé et sera transmise aux autorités Suisse.. affaire à suivre

http://www.coe.int/t/dg4/education/minlang/Report/EvaluationReports/SwitzerlandECRML5_fr.pdf

Extrait :
1.3. Questions générales
Franco-provençal

8. Lors de la visite sur le terrain, le Comité d’experts a rencontré des représentants des locuteurs du
francoprovençal, qui ont exprimé le souhait que cette langue soit couverte par la Charte. Le francoprovençal est parlé dans plusieurs cantons de la partie francophone de Suisse. A ce stade, le Comité
d’experts ne dispose pas d’une vue d’ensemble de la situation du franco-provençal dans ces cantons ni de sa place dans les politiques et les pratiques. C’est pourquoi le Comité d’experts encourage les autorités
suisses à vérifier, en coopération avec les autorités cantonales concernées et les représentants des locuteurs, si le francoprovençal constitue une langue régionale ou minoritaire au sens de l’article 1, alinéa a
de la Charte, et de présenter ses conclusions dans le prochain rapport périodique.

Écrit par : lionel | 09/09/2013

Les commentaires sont fermés.