20/08/2014

Noutrhon pay-is adè/todzô ballotâ pè l'ê dé tropico et poléro

 

Tô (teu) l'an, l'tin shi (thi) no, l'ê diktâ pè lè difèrinche (df'rinse) d'tempèratura (tinpèratura) intre lè pay-is frâ et lè pay-is tssô.

 

Dè cou, l'vin du sudô peusse(o) d'l'ê fran tssô dè tropicô vè nouthron pay-is, adon le zèrô dègrè s'lèvâ preu hyô. Pindin l'tssô tin l'0° pou allâ d'avau tant qu'à 4000 m (catro-mèlo mètro).

 

D'âtre coup o'est l'oura du nô qu'aportâ d'l'ê fran frâ, et sti coup le zèrô dègrè pou S'ABÉSSÎ, y pou alla d'ava. Et kin l'è l'hivê, l'zèro dègrè pou s'abéssî d'ava dsu la plan-na... mâ sé la bisa peusse d'l'ê onco mé frâ, l'ê kè vin d'la sibèria, sti cou l'è pâ l'zèro qué vin dsu la plan-na, adon y pou fâra dé groussâ crâmine.. mé sovegnio (vô sovegnio) sê dôto d'la crâmine de fèvri 2012, et peinsso qué lé z'anchin se sovegnant assè-bin d'la crâmine de 1959 (mèlo-nou-chin-fincantenou) .

 (ré-édition du texte du 09.08.2013), depuis lors ma manière d'écrire à évoluer en adoptant l'ORB, ici écriture principalement phonétique
podcast

Titre: notre pays toujours balloté par de l'air tropical et polaire.

 

lionel fontannaz, arpitan, l'tin shi no, francoprovençal

Les commentaires sont fermés.