18/04/2013

Dejô onco du soleu. De devendro à demeinzhe oun crouyô tin

 

lionel fontannaz, l'tin shi no


Aprî le tchô tin (tssô-tin)...o est le frâ que r'vin avouè d'la biza d'ssendo.
Lé dzonkye vont Ron-nâ u bin tyoulâ (Pyoulâ).

Ron-nâ: râler, rouspeter
Tyoulâ (Pyoulâ): pleurnicher


podcast

Le crouyô tin r'vin din la né de dejô à d'vendro:

Dejô lé 18 (dije-oui) d'avri: onco ona tchôde (tssôde) J(z)ôrna avouè du soleu l'matin, mâ tantô l'syèlo va preu s'en-neblo .

Din la né de dejô à devendro, quaques arosaye de plyozhe saran possiblyio, et p'têtre on cou de tonêro contro lé montanye.

Devendro (d'vindre) lé 19 (dije-nou) d'avri: l'syelo sara en-neblo avouè dé plyozhe. Su l'val d'Aoûta,
l'syelo sara à maityâ avouè dé niole et Rérya de soleu, quaque carâ de plyozhe saran possiblyio decé-delé.


Dessendo lé 20 (vin) d'avri: preu en-neblo, quaque gotâ possiblyio su la plan-na, mâ onco dé mouai de plyozhe contre l'Arp (les Alpes), avouè dl'a naî d'amont 900 (nou-sin) mètro. Y fara mé frâ avouè de la biza que soufflyira per acou. Su l'val d'Aoûta tot paraî oun crouyo tin avouè dé cou
dé groussâ rolyê.

Demeinzhe : de mouai de niole, quaque gôta et tantô dé rérya de solè.

Si vô z'aî fotâ de vêre l'vocabularo arpitan-francè, allâ vêre lé blog dé Zhor passâ.
Si vô z'ai fotâ: si vous avez besoin.

Les commentaires sont fermés.