17/04/2013

Onco tshô avouè du solè. Mâ devendro dl'a plyozhe é dessendo dl'a biza

lionel fontannaz, l'tin shi no, arpitan, francoprovençal
Avouè tôt sti solè, quinta plyèzhy de s'baban-nâ su l'marshî et d'ashtâ lo premir tomato et korjèta, et tot paraî lo premir frâja que chintant tant bon (frâza, afré, afréla). Y'a tant d chûza à achon-nâ su l'marshî, l'flyâ dé poma, du fromajô, et d'âtre flyâ que sant tôt mèklo. Oun fran Foua d'artifichio per lo nâ.

s'baban-nâ: traînasser

Quinta :quelle
Chintre : sentir
frâja  (frâza, afré, afréla)=fraises
A-chon-nâ: flairer.
Flyâ: odeur
méklo: mélanger
Nâ: nez
podcast

Vêtia ltin de sta seman-na:

Demecrô lé 17 (dije-cha) d'avri: onco ona J(z)ôrna avouè du solè, y'sara kazi le tchô-tin (tsso-tin) avouè 24 (vinte-catro) à 25 (vinte-fin) dègrè st'aprî-midzo.

Dejô lé 18 (dije-oui) d'avri: onco ona tchôde (tssôde) J(z)ôrna avouè du soleu l'matin, mâ tantô l'syèlo va preu s'en-neblo .

Din la né de dejô à devendro, quaques arosaye de plyozhe saran possiblyio, et p'têtre on cou de tonêro contro lé montanye.

Devendro (d'vindre) lé 19 (dije-nou) d'avri: l'syelo sara en-neblo avouè dé plyozhe. Su l'val d'Aoûta,
l'syelo sara à maityâ avouè dé niole et Rérya de soleu, quaque carâ de plyozhe saran possiblyio decé-delé.


Dessendo lé 20 (vin) d'avri: preu en-neblo, quaque gotâ possiblyio. Y fara mé frâ avouè de la biza. Su l'val d'Aoûta, et kazi tot paraî su l'valêse, dzha on bocon myo avoué dé p'tétre dé bèla carâ de cho-yé (solè).

Si vô z'aî fotâ de vêre l'vocabularo arpitan-francè, allâ vêre lé blog dé Zhor passâ.

Les commentaires sont fermés.