13/03/2013

L'tin de demecrô lé 13 dé mâ a demeindze lé 17 dé mâ 2013

 

Demecrô 13 (trèje) dé mâ  a demeinzhe lé 17 (dijècha)  dé mâ  2013

 

  • Demecrô: Y'é l'ivé ke r'vin shi no, quemein on n-a dézha anonchâ hiè !! . Mâ pa tant de naî quemein l'ant zu su le noo dl'a France. L'tin sara an-neblo, mâ preû chè l'matin, ouna kâra è possiblyo, mâ l'è ouna ptyoute risko. L'aprî-midzo, y sara bin mé an-neblo avoué kake kâra de naî tan k'a d'avo d'la plan-na. Demecrô aprî-midzo y'va fère la bize, avoué ouna fran koud'frâ què va remuar dé la suissa vé la Savouè, pouè su lo Valèse, l'aprî-midzo 5 dègré.
    Su l'val d'Aoûta, in-neblo avoué kake plyozhe, surtot l'aprî-midzo.

  • Dejô, Y fèra ounna cramena (cramine), surto d'amo dè MONTANYE, é assébin su la Plan-na d'la Suisso é le Chablé avoué ouna balyî biza. Kake Kâra de naî surtot l'aprî-midzo, é bin mé su lé montanye, mâ y dèvria achûta dévant la né .  Su l'val d'Aoûta, l'tin sara myo, y'ara preu de soleu. Mâ, yé fèra l'oûra, ouna vèrètâblo torminta ké arevâ fran de chamouni é du Valèse. To du lan dé l'Alpe, yé s'ra onco fran an-neblo avouè kake nèvola .  L'aprî-midzo 8 dégrè.

  • Devendro, adè frâ, mâ la biza va dékraitre, l'tin sara chè avoué tozho mé de soleu.  A Aoûta, byo fèleû avoué l'vin du noo ké va dékraitre.
    A l'ârba , voz alla greûlâ, y va cailly , ounna fran cramine , -3 a -6 dégrè su la plan-na du noo , on bocon mé deu l'aprî-midzo.

  • Dessando: l'syèlo s'annebli dèpouè lé couchant, yé farâ chè tan k'a la né. on ara onn'oûra de plyodze (plyozhe).

  • Demeinzhe : ouna zhorna pluviosa, l'é possibyo qu'é roille tant è mé. On Groûsse fôhn soflyira su lo valèse, et ouna grôussa vôdère assebin su la règ-ion du Hyô-Leman. On bocon de soleu su l'valèse a côsa du fôhn.

    Vocabulaire :
    Achûta dévant la né : s'arrêter (de pleuvoir ou neiger) avant la nuit (ou le soir).
    Bin mé : bien plus. âtraman mé (beaucoup plus) . on mouai (un grand nombre).
    Deu: doux . Deufa (douce).
    Nèvola : neiger faiblement
    oûra: vent (vd). l'oûra=l'uvra. onn'oûrâ de plyodze= un vent de pluie, vent du sud-ouest.
    (réf. le Patois Vaudois, Jules Reymond, Maurice Bossard, édition Cabétidia)
    Pa tant :pas autant
    (Francoprovençal Proposition d'une orthographe supra-dialectale standardisée- Thèse de Doctorat ,Dominique Stich,Université Pars V)
    Pluviosa : pluvieux
    qu'é roille tant è mé : qu'il pleuve (fortement) tant et plus. (Ro-ille)
    Remuar : se déplacer
    Roille (Ro-ille) : forte pluie
    Soflyâ:souffler
    Tan k'a: jusqu'à
    Tant è mé: tant et plus

    Torminta : la tourmente (la tempèta)
    Tozho mé : toujours plus.
    17: dijè-cha , deje-choua


    Voir aussi le vocabulaire des bulletins précédents.

    IMPORTANT:Ce bulletin Météo n'a pour objet que d'enseigner le patois et non pas de renseigner avec fiabilité sur les conditions du temps en cours ou à venir
    photo_arcenciel_20130312.JPG
    Demâr lé 13 mâ dé 2013 (Photo Lionel Fontannaz).
    Dèso la groûssa fontana d'ègoua d'Geneva, aguétâ la corona de Sen-Barnabè, nommâ assébin la ra-ye de Sen-Martin ou de Sen-Bernârd. In Savoué, per lo comena dé Thônes, yé dian "argalanshî" ou arglanshî (églantier), é l'arkanché per alberville. On pu dire assébin l'arkanjé.


    Dessous la grosse fontaine (d'eau) de Genève , regardez la couronne de saint-Barnabé, appelée aussi le rayon de saint-Martin ou de Saint-Bernard. En Savoie, dans la commune de Thône, ils disent "léglantier" (réf. dictionnaire Français-Savoyard Viret) .

    Qui a une meilleure idée pour traduire le mot "jet d'eau de Genève " ?

Les commentaires sont fermés.