16/09/2016

l'ôton / l'an-darî est arvâ - l'automne est arrivé

 Bonzhô a tuî,
Y'avêt grand tèmps qu'avêt pas balyé d'a plodze. Depouè l'èntran du mê(k) de sèttembro, nos z-èns yu quasu que des zornivâ de solè atòs/avouè des tempèraturâ quasu-tropicalâ. Chu lo platè d'a Suissa les davoui/lo dave premîr senanna de sèttembro z-èn étaye les dojièma senanna de sèttembro les més tssôdâ/tssâde depouès 1864.

Adon, ora/yôra lo niolâ sènt arvâ por nos balyér d'a plodze pèrtôt chu nouthron payi(k) Francoprovençal. Y va balyér prô/preû/pròouk de plodze tant qu'a la demènze/dumeïnzu. Delon y balyerêt surtôt des câre de plodze/des rinchâyes decè-delé, et bas a planna/u plan y'arêt dzâ des rayâ de solè. U Val d'Outâ, lo tèmps (tin) sarêt dzâ prô chè et franc biô.
Demâ/dumâ sarêt dzâ bèn galè/bravâ, quasu chè avouè oun biô solè surtôt bas a planna.
Demècrô et dejô/dezô y farêt bîo tèmps, mas a l'arbâ du zhô(r) chu lo platè y porrêt balyér lo premî broyâ/niolân/tsenevu.

Arevêre a totâ et tuî et tant qu'a la premîr 

 

Clicâ inque por acutâ/ahuktâ
podcast

blog_prepa_2.png

 

blog_prepa_1.png

 

05/09/2016

Découvrez votre langue régionale, le francoprovençal [ou arpitan]: Demâr d'la bisâ, depouès demècrô lo tssô-tèmps va tornâ u payis.

Bonzhô a tuî,

Adon comènt (min) publiâ pèr MétéoSuissâ, la demènze 4 du mê(k) de settèmbrô a veprênnâ [aprî-denâ] lo cièlô s’est enublâ [ô] et a né(tte) lou niolâ z-ènt balyér lou premîr plodze chu nouthron payis.
Delon/dulon a matenâ y’arêt tozhô prô de niolâ [/pròouk de nioule] et asse-bèn lé darî câre de plodze [rinchâye]. Aprî-denâ, lo tèmps [tin] a cha-pou va tornâ prô chè/sèc.

Demâr/dumâ, la bisâ va chofflâ et lo niolâ sârènt quasu viâ, adon nos pôrrèns profitâ du solè. Avouè/atòs la bisâ lo tempèraturâ porrênt crêtre pas més que 22 tantqu’a 24 degrés (vinte-dou u vinte-catrô).
Depouès demècro/dumècrô tant qu’a dessèndô/ducheïndô, tuî lo pays arpitan sarêt protegiér [protegiâ] pèr unâ hiotâ-prèchon, adon y farêt bîo tèmps et lo tempèraturâ vont crêtre tantqu’a 25 (vinte-chin, vinte-fin) u 28 (vinte-ouite) degrès u mètèn [mèktèn] d’la vêprennâ.
Por la demènze/dumeïnch 11 (onje) de sèttembrô, l’est possiblyô que des niolâ porrêt crêtre comènt des gros meûton (cumulus) et balyér des câre de plodze u des oradzô.
A l’èntran de la senanna que vint/vugne (delon lo 12.09), la tempèraturâ pôrrêt decrêtre de plle et nos bêtta/méthre dièns l’ôton/ôkton/ l’andarî/l’êdarî

 

Bonâ zornivâ et bonâ senan-na a tuî

 

Clicâ inque por acutâ/ahuktâ
podcast

 

prepa_blog_patois_1.png

 


https://audioboom.com/boos/5007280-bela-demenze-bruno-gillet?t=0

Aire de distribution.

medium_francoprov.gif

Arpitan_francoprovencal_francoprovenzale_carte.jpg

La langue reconnue principalement sous le terme "francoprovençal" est parfois appelée "arpitan" notamment par une frange de néo-locuteurs qui souhaitent lui donner une plus grande visibilité au côté d'autres langues régionales comme l'occitan . Cette dénomination fait souvent débat au sein des communautés de locuteurs ,en effet le terme arpitan pour certains a une connotation plus "politique" que "linguistique".

 

Quelques liens:
Radio arpitania
Radio fribourg (émission intre-no)

Glossaire lexique:
Hérémence (VS)
Le trient
Trois Torrents
Val d'Aoste
Lexiques divers
trèsor arpitan
dictionnaire francoprovençal en ligne
dictionnaire francoprovençal (Savoie) en ligne
dictionnaire francoprovençal (Romand) en ligne

 

 

 

30/08/2016

Dangièr de foua d'a zoû u Valê(k)- danger d'incendie de forêt en Valais

Bonzhô a tuî ,

 

Lo mê(k) d'Oû(t) l'est quasu fornî, oun franc biô mê(k) d'Oû(t), tssô/tssâd atòs/avouè oun mouè/mache de solè et des viadzô quâque oradzô decé-delé. Adon y manquâve d'égouâ/évouâ/d'édye quasu pertôt. U Valê(k) orâ/yôrâ y'a asse-bèn oun groû riskô de fouâ d'a zoû/zeû [forêt].
Demâr/dumâ lo tèmps (tin) sarêt prô chè avouè quâque niolâ et surtôt du solè. Chu lo sondzon/son-chèrra y porrêt bayer quâque rinchaye u Val d'Oûtâ et chu lo hiôt-Vâlè(k).

De demècro tantqu'a dessendo, y farêt biô et y bayerêt pas de plodze, solâmènt quâque oradzô tôt solet dièns la vêprennâ d'amount quâque sondzon.

Depouès demècro lo tempèraturâ vont crêtre et y farêt asse-bèn 27 tant qu'a 29° aprî-midzô bas à planna.

Avouè/atòs ceti tèmps lo dangiér de foua d'a zoû/dzeû va adé crêtre, mas por la vegne et lo venèndze ceti tèmps va fére crêtre lo socrâ du raijèn, adon lo vin sarêt prô bon l'an que vint !

Arevêre/arvî à tuî , et tantqu'a oun âtro viadzô/yadzô

 

blog_prepa_1.png

11/08/2016

trouâ de niolâ por arguètâ los éthèlâ volèntâ...pouès quasu unâ senanna de solè/féleux/cholâ

Bonzhô a totâ et tuî,

Adon lo congièr sènt fornî(k) et nos fô tornâ a l'uvrâ.

Lo davoue premîr senanna du mê(k) d'Oût  ènt étâ [a igtha] prô bravâ/zinta avouè surtôt des zornivâ de solè et solâment davoue/dave zornivâ de niolâ et de plodze, lo catro (4) et lo nou (9). Sleu-lé/celos-lé sènt balyé des tempèratura unâ mitâ [tchikètâ] mé frê(k).

 

Por lo zhôr que vugnont y farêt franc biô, du solè et des températurâ qu'y vont crêtre (de devèndrô tant qu'a demècrô).

Mas por la né(tte) de dejô/dezou du 11 d'Oût tant qu'a l'èntran de la matenâ de devèndro/duveïndro y'arêt prô de niolâ chu nouthron payi(k), adon y sarêt pas leïnno/ejâ/comodô de r'getî/d'reguètâ/d'arguètâ/d'avouètchiér/de vouètî [regarder] los étèlâ/éthèlâ [étoiles].

 

arevêre et tant qu'a la premîr .

Clicâ inque/che por acutâ/ahuktâ:
podcast

 

nette_des_ethela.png

eps_gfs_arpitan.png

20/07/2016

Aprî unâ météo franc tssâde, lo niolâ vont balyér d'oradzô

 

Bonzhô a totâ et tuî,

Comènt publiâ, nos z-ènt yu tant qu'a ora/yeurâ du biô tèmps (tin), preû/pròouk chè, adon lou payjan z-ènt possû sèyèr/chèyer lo fèn et asse-bèn fére lo mèsson.

Dessèndo/duchando nos z-èns yu oun coup de bisâ et èntrô la demènze/dumeïnzu et le delon/duloun la températurâ a crèchu a cha-pou/tsà-pou [peu à peu]. Bas a sion/chon y fajêt utô(r) de 26° dessèndo, 29 [vinte-nou] la demènze, 32 lù delon, 33 demâ(r), et quasu 35° ceti demècrô.

Dejô/duzou sarêt adés unâ zornivâ tssâde/tssôde avouè quasu 33° aprî-midzô , mas lo niolâ/nioule vont crêtre comènt des grôu meûton u de groussâ faye [brebis]. Celos/slo niolâ balyerènt des coup d'oradzô. Dièns la né(tte) de dejô/duzou tant-qu'a devèndro/duveïndro y'arêt mé d'oradzô, celo-tye/slo-lé porrênt éthre preû/pròouk fô(rt).
Devèndro/duveïndro, y'arêt oncorâ oun mouè/mache de niolâ qui balyerènt des rinchaye/câre de plodze et asse-bèn d'oradzô.
Dessendo, ceti crouè tèmps sarêt pas complètemènt fornî(k) et donké-donke [temps en temps] y'arêt decé-delé quâque rinchaye u d'oradzô.
La demènze, lo premî zhô(r) du mê(k) d'Oût ? Y'arêt éfè/pot-éthre preû/pròouk de solè bas a planna et oun petiôt risko de rinchaye d'amount lo sondzon/son-chèrrâ.

 Clicâ inque pour acutâ/ahuktâ

podcast

blog_prepa_2.png

blog_prepa_3.png

blog_prepa_1.png